ActualitésCulture

MERCREDI CULTURE La Nuit de la lecture pour mettre à jour son savoir

Le monde de l'édition est en pleine révolution.

Rendez-vous à Nîmes à Carré d'art le 18 janvier !

Allez au NId (Photo Maïa Jannel 2718)

Après le succès des trois premières éditions, la Nuit de la lecture revient le samedi 18 janvier 2020. Sous l’impulsion du ministère de la Culture, cette manifestation met en avant le plaisir de lire, le goût des découvertes, les joies de l’échange et du partage.

Lire ensemble, lire le soir, en pyjama, en musique, en langue des signes... Une grande fête du livre pensée pour tous. La Ville soutient à nouveau cet événement et met en place un programme exceptionnel dans les bibliothèques Carré d’art Jean-Bousquet et Serre Cavalier, du milieu d’après-midi jusque tard le soir. Une occasion privilégiée pour découvrir de manière conviviale la richesse des collections, la qualité des espaces et les nombreux conseils des bibliothécaires.

Sous lae lune, des histoires…

Ces lectures participatives des bibliothécaires et des usagers volontaires se feront dans de petits espaces dédiés au sein de la section jeunesse. Ces bulles de lecture à une voix pour une ou deux paires d’oreilles mettront en valeur les talents de conteurs des usagers-lecteurs. Pour participer aux lectures, grands et petits peuvent se rapprocher de Christine ou Coline à l’espace Jeunesse. Tout public, de 14h à 17h à la bibliothèque Carré d’art Jean-Bousquet - espace Jeunesse.

Jeux de société

Animés par les bibliothécaires le public pourra redécouvrir le plaisir des jeux traditionnels (solitaire, scrabble, tarot...) et vous confronter à des jeux plus récents (Dobble, Time’s up...). De 15h30 à 17h30 à la bibliothèque Carré d’art Jean-Bousquet - hall d’accueil.

Allez, au nid !

Cette pièce chorégraphique et plastique s'adresse à tous les tout-petits et sera jouée par Barbara Christol et Kirsten Debrock. Douceur. Lenteur. Jeux. Poésie. Beauté de la nuit qui s’en va. Le fil se tisse. Des images apparaissent. Le corps s’agite, fait le culbuto, le gros dos, se love en ombre chinoise et se détend dans une pluie de plumes et un océan de bien-être. Place au rêve. Place à la nuit.

Librement inspiré de l’album Allez, au Nid ! de Jo Witek et Christine Roussey paru aux éditions La Martinière jeunesse, cette création de la compagnie KD Danse est une interprétation poétique du rituel du coucher et du rêve qui s’adresse aux tout-petits et à leurs parents, frères, sœurs et complices du coucher. Le spectacle est dédié en priorité pour le jeune public de 18 mois à 3 ans. Durée : 30 min - Jauge : 30 personnes maximum, à 15h et à 16h30 à la bibliothèque Carré d’art Jean-Bousquet - petit auditorium.

Lectures et morceaux partagés

Lectrices et lecteurs amateurs, mélomanes dilettantes ou confirmés, n'hésitez pas à lire ou faire écouter l’œuvre de votre choix. Cette scène sera la vôtre pour vos textes préférés ou pour partager vos coups de cœurs musicaux. Cet échange se conclura par une remise de "chèques lire", offerts par le ministère de la Culture, autour d’un verre. Avec une participation de l’AAMAC (Association des amis du Musée d’art contemporain) et de l’APA (Association protestante d’assistance). Sur inscription au 04 66 76 35 03, à 17h30 à la bibliothèque Carré d’art Jean-Bousquet - plateau adultes.

Lectures tous publics, histoires en partage

C'est par la compagnie " Le Beau Parleur " de Nîmes et avec les comédiens Jean-François Homo et Mica Hanen, que lectures de contes, poésies et anecdotes seront dites et bien dites. À partir de 7 ans, entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles, à 17h30 à la bibliothèque Serre Cavalier.

Concert du festival Les Hémisphères " Sextuor de clarinettes "

Il aura fallu la création de ces deux œuvres spécialement pour l’occasion pour que le public connaisseur prenne du plaisir à venir à Carré d'art. Éric Charray, Raphaël Jaffiol, Antoine Mézy, François Rouveyrol, Joâo Schnier, Isabelle et Nicolas Stimbre seront les stars du soir mais le programme est bien plus vaste.

Telle la lune des Shadocks, le sextuor de clarinettes, est un " Machin ", "neutre ou volontiers ambisexe ". Hydre à six têtes, le sextuor de clarinettes du Gard se présente comme un caméléon musical. Par envie ou par nécessité, il joue parfois à cinq, parfois à sept. Le spectateur entendra des transcriptions " faites maison " pour sept clarinettistes avec des pièces de Kurt Weil et de Erik Satie ainsi que des créations des clarinettistes Joâo Schnier et d'Aimée Hégé. C’est à la demande de l’association et à l’occasion de son centenaire, que Joâo et Aimée proposent deux pièces musicales composées pour cette soirée qui débutera à 20h au Grand Auditorium.

Lectures théâtrales

C'est par les élèves de la classe d’art dramatique du Conservatoire de Nîmes que cette section de la fête sera animée. Rendez-vous à 22h à la bibliothèque Carré d’art Jean-Bousquet - plateau adultes.

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 37 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité