A la uneFootballNîmes Olympique

NÎMES OLYMPIQUE Le match vu de Marseille, l’OM marque le pas

Au match aller, les Marseillais avaient maîtrisé Koné et les attaquants nîmois qui n'avaient pas cadré le moindre tir. (Photo Anthony Maurin).a

Ce vendredi au stade Vélodrome, Marseille reçoit le Nîmes Olympique pour le compte de la 20e journée de Ligue 1. À la veille de ce choc entre Sudistes, Objectif Gard fait le point sur les forces en présence au sein du club phocéen. 

Depuis leur victoire aux Costières début décembre (0-2), les Marseillais marquent clairement le pas. Après sa venue dans le Gard et 11 matches disputés, l'OM avait empoché 24 points. Elle n'en a pris que huit sur les six journées suivantes. "La raison est simple : l'équipe ne marque pas assez de buts (elle est la 11è attaque du championnat, Ndlr), explique Alexandre Jacquin, journaliste à la Provence. On pouvait penser que le but marqué à Nîmes par Benedetto lui servirait de déclic, mais pas du tout. Il n'a pas retrouvé son niveau de l'an dernier. Et sans un avant-centre efficace, c'est forcément plus compliqué."

Privée de buteur, l'OM mise sur le mercato hivernal pour en recruter un. En attendant, c'est l'attaquant argentin qui devrait à nouveau être titularisé contre un Nîmes Olympique qui lui réussit bien. Mais les difficultés actuelles des Phocéens ne sont pas uniquement dues à un manque d'efficacité offensive. "Derrière c'est beaucoup moins serein depuis quelques matches, pointe Alexandre Jacquin. L'absence prolongée d'Amavi, annoncé sur le retour depuis trois semaines mais qui sera encore absent ce samedi, a notamment fragilisé le couloir gauche." 

Pas le droit à l'erreur contre Nîmes

Pas totalement satisfaits du rendement de Sakai, son pendant côté droit, les dirigeants marseillais ont recruté le latéral espagnol Lirola. "Il est censé être meilleur sur les phases offensives et devrait débuter face à Nîmes", annonce le journaliste. Une première titularisation très attendue au sein d'une équipe marseillaise qui a laissé trop de points en route ces derniers temps. "La défaite à Angers (2-1) et le non-match contre Dijon (0-0) sont autant de signaux inquiétants", note Alexandre Jacquin.

"Contre ces équipes pourtant à sa portée, Marseille n'est plus impérial, poursuit-il. Le trio de tête commence à prendre le large et un autre résultat qu'une victoire contre Nîmes mettrait un sacré coup aux ambitions olympiennes. Pour le club, il est financièrement vital de retrouver la Ligue des Champions en fin de saison." La lanterne rouge nîmoise semble être l'adversaire idéal pour se relancer. D'autant qu'à domicile, l'OM a enfin trouvé son rythme de croisière avec sept points pris sur les trois derniers matches.

Boris Boutet

Le joueur à suivre : Dimitri Payet

Au match aller, tous les ballons étaient passés par Payet (Photo Anthony Maurin).

Avec Florian Thauvin, Dimitri Payet est sans doute le joueur clé de l'OM sur le plan offensif. Mais les relations entre l'international français et son entraîneur André Villas-Boas se sont rafraichies ces dernières semaines. "À la reprise le 31 décembre, Payet est arrivé très en retard physiquement, indique Alexandre Jacquin. Le lendemain, il n'est pas venu s'entraîner. Conséquence, il a débuté sur le banc contre Montpellier et Dijon." Enfin titulaire cette semaine pour le Trophée des Champions contre le Paris-Saint-Germain (défaite 2-1), Payet a malgré tout inscrit deux buts sur les trois matches disputés par l'OM en 2021. Des performances qui devraient lui valoir de débuter la rencontre ce samedi. Pour confirmer sa forme actuelle ?

Le chiffre : 3,6

C'est la moyenne de buts inscrits lors des confrontations entre Nîmes et Marseille depuis le retour des Crocos en Ligue 1. Des oppositions prolifiques donc, puisque les filets ont tremblé 18 fois lors de ces cinq matches. Les Gardois, qui n'ont remporté que la première rencontre (3-1), ont inscrit 7 buts et en ont encaissé 11. Avec les attaques défaillantes des deux équipes ces derniers temps, le match au Vélodrome de samedi pourrait bien faire baisser la moyenne.

Le 11 probable

Pelé* - Lirola, Alvaro, Caleta Car, Sakai - Gueye (ou Rongier), Kamara - Thauvin (cap), Sanson, Payet - Benedetto.
*Touché aux fessiers Mandanda devrait rater la rencontre "à 80%", selon son entraîneur. 

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité