A la uneAlès-CévennesEconomiePubli Reportage

ALÈS Le groupe Laganier accroît sa flotte de véhicules électriques

Stephan Laganier, dirigeant du groupe éponyme, près du KIA Sportage. (Photo Corentin Migoule)

Publi Reportage

Stephan Laganier, dirigeant du groupe éponyme, près du KIA Sportage. (Photo Corentin Migoule)

(Publireportage) Fort d'une longévité de près de 55 ans, le groupe Laganier s'est imposé durablement dans le paysage automobile alésien jusqu'à l'obtention d'un titre honorifique en 2018. Depuis, la société traverse la crise sanitaire sans encombre et envisage la rentrée sereinement avec la livraison de plusieurs modèles de SUV électriques.

C'est un Stephan Laganier particulièrement serein qui nous reçoit dans son bureau à l'étage du concessionnaire Kia à Alès dont il est à la tête. L'entité, dont la spécificité est de présenter une garantie d'une durée de 7 ans pour tous ses modèles, fait partie des quatre structures qui forment le groupe Laganier, initialement réputé pour sa carrosserie créée en 1966. Stephan Laganier compte aussi dans ses rangs la marque Skoda du groupe Volkswagen, qui a depuis longtemps "mis l'accent sur les produits électrifiés", ainsi que la concession Yamaha Cévennes motos qui fêtera ses 30 ans l'an prochain.

Depuis le début de l'aventure, l'entrepreneur est guidé par une intention : "Le maître mot c'est la satisfaction des clients. C'est la raison pour laquelle on met plus de 40 véhicules de courtoisie à leur disposition, et ce gratuitement. On ne laisse jamais un client à pied !" La qualité de ses services de "proximité" qu'il n'hésite pas à comparer à celle d'un épicier, Stephan Laganier l'attribue à la fidélité de ses collaborateurs qui, pour certains des 50 que compte le groupe, ont "20, 30 ou 40 ans d'ancienneté dans la boîte". Et le gérant d'ajouter : "Ça donne des compétences aussi rares qu'élevées, tant en mécanique qu'en carrosserie."

Le charme du Kia EV6, l'autonomie du Skoda Enyaq

Une compétence saluée fin 2018 lorsque le distributeur alésien Kia s'est vu décerner par Le Journal de l'automobile le prestigieux prix de la concession automobile de l'année, qui n'est peut-être pas étranger au boom des ventes observé en 2019. Aussi, et cela peut paraître étonnant sur un marché de l'automobile globalement en tension, le groupe Laganier n'aurait que très peu souffert de la pandémie : "En 2020 on a conservé le même niveau d'activité qu'en 2019 grâce à de très bons mois de mai et juin après le premier confinement", se souvient le quinquagénaire. Et ce dernier d'enchaîner : "L'année 2021 démarre de façon satisfaisante même si le marché du neuf s'annonce tendu à l'heure où les gens ont envie de faire des choses qu'ils n'ont pas pu faire depuis un an et demi."

Exposition du Skoda Enyac à Alès Plage. (Photo service communication Laganier)

Mais alors qu'il s'attend à "une grosse révolution" de la distribution automobile explicable par plusieurs facteurs (nouvelles mobilités et nouvelles motorisations notamment), Stephan Laganier met le paquet en s'offrant les services d'une chargée de communication faisant un usage abondant des réseaux sociaux et des offres promotionnelles. Dans la même veine, le partenariat avec Alès Plage instauré l'an dernier a été renouvelé. En plus d'une exposition sur site de plusieurs véhicules du groupe, les serveurs de la structure festive sont vêtus aux couleurs de l'entreprise. "C'est un lieu incontournable à Alès l'été avec quasiment 1 000 personnes par jour pendant deux mois et demi donc c'est forcément une bonne visibilité", apprécie le dernier nommé.

Assurément, le dernier trimestre de l'année 2021 a de quoi être florissant avec, dès la rentrée, la livraison de nouvelles gammes de véhicules électrifiés "riches et performantes en matière d'autonomie". C'est notamment le cas du très séduisant Kia EV6 pour lequel il faut tout de même débourser près de 45 000 euros. Le tout nouveau Skoda Enyaq, un SUV familial doté d'une autonomie jusqu'à 580 kilomètres (et qui coûte un peu moins de 40 000 euros), devrait lui aussi faire recette. Prime à la conversion et bonus écologique sont autant d'aides de l'État qui peuvent soutenir ce marché en pleine expansion.

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité