A la une
Publié il y a 7 mois - Mise à jour le 30.04.2022 - corentin-migoule - 1 min  - vu 462 fois

FAIT DU JOUR VIDÉO À Agde ce samedi, l'OAC peut s'ouvrir les portes du paradis

Lucas Franco et ses partenaires ont la montée au bout des crampons. (Photo Corentin Migoule)

20 ans après un dépôt de bilan et une rétrogradation dans les bas fonds du football français, l'Olympique d'Alès en Cévennes est tout proche de s'ouvrir les portes du paradis. S'ils ne perdent pas ce samedi (18 heures) à Agde, les Alésiens seront sacrés champions de National 3 et accèderont à la division supérieure.

Pour y parvenir et parce que l'OAC n'a plus gagné au stade Louis-Sanguin depuis 2012, Stéphane Saurat, entraîneur du club depuis quatre saisons, joue la carte de l'humilité. "Ça serait une sacrée erreur de notre part de croire que c'est déjà fait", martèle le technicien cévenol. Son capitaine Théo Peyrard en fait de même en indiquant vouloir "finir le travail pour les supporters qui le méritent". Parmi eux, Claude Crégut, par ailleurs président d'honneur du club, insiste sur l'engouement relatif à la renaissance du football alésien : "Le matin au café, tout le monde parle de l'OAC !"

Notre reportage vidéo :

Corentin Migoule

A la une

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais