A la une
Publié il y a 3 ans - Mise à jour le 30.01.2019 - coralie-mollaret - 2 min  - vu 969 fois

NÎMES Palais des congrès : le projet se précise

Site de l'ancien hôpital Ruffy (Photo : Coralie Mollaret)

Le concours d’architecture pour ce projet à 35 M€ (hors taxes) sera lancé mi-février.

Promesse de campagne de Jean-Paul Fournier, les travaux pour la réalisation du palais des congrès devraient démarrer en 2022. C'est ce qu'a confirmé l’édile, ce mardi en fin d’après-midi, à l’issue d’un comité de pilotage. Ce palais répond à un triple objectif : « Repenser l’aménagement urbain, développer le tourisme d’affaires et remettre en valeur la Porte de France qui en a bien besoin. »

D’une emprise foncière d’environ 9 600 m2, le futur bâtiment s’implantera sur le site de l’ancien hôpital Ruffy et le parking de la Chambre de commerce. À l’ordre du jour du conseil municipal, le 9 février, le projet a été estimé à 35 M€. « Une somme hors taxes, précise le directeur général des services, Christophe Madalle. Cette somme est la même que pour le Musée de la romanité qui, au final, a coûté environ 60 M€. »

Une salle de 700 places

Pour l'heure, la Ville n’a pas de velléités esthétiques particulières. « On souhaite un bâtiment neuf, avec une salle de 700 places, des salles de réunion, accompagnées d’espaces d’exposition. On ne sait pas si l’actuel parking pourra recevoir un bâtiment. Peut-être… On jette ça sur la table », poursuit M. Fournier. Quant au bâtiment de la Chambre de commerce et d'industrie récemment acquise par la municipalité à 5 M€, « il est classé, on ne peut pas le détruire. Les architectes diront s’il peut être transformé en hôtel et accueillir de la restauration. »

Le concours d’architectes sera lancé à la mi-février : « Nous espérons avoir de nombreuses offres, comme ce fut le cas avec le Musée de la romanité. » En mai, quatre propositions seront retenues. Le lauréat sera annoncé « en octobre ou novembre » pour un démarrage des travaux en 2022. « Aujourd’hui, il y a Avignon avec un palais des congrès de 500 places et 1 000 pour Montpellier. Voilà donc un vaste projet urbain qui contribuera à créer une dynamique économique et touristique sur notre territoire », conclut Jean-Paul Fournier. L’avenir dira si l’édile sera toujours aux affaires pour l’inaugurer.

Coralie Mollaret

coralie.mollaret@objectifgard.com 

Coralie Mollaret

A la une

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais