Actualités
Publié il y a 1 mois - Mise à jour le 25.10.2022 - stephanie-marin - 2 min  - vu 1674 fois

COMPS Oserez-vous franchir le portail du manoir hanté ?

Le manoir hanté de Comps ouvre ses portes dès ce mardi soir et ce jusqu'au 31 octobre. (Photo : S.Ma/ObjectifGard)

En 2021, 1 700 personnes ont visité le manoir hanté de Ludovic Dangles-Lacquois et Ludovic Lacquois-Dangles, en sept jours seulement. Encouragés par ce succès, ces deux Compsois d'adoption ont cette année encore mis les petits plats dans les grands, reste à savoir à quelle sauce les visiteurs vont être mangés. Ne riez pas !

Les deux Ludovic cultivent un goût particulier pour la fête. Ils le partageaient sans réserve avec leurs amis, jusqu'à ce que... Et voilà que la crise sanitaire s'invite encore dans cette histoire. Car à la veille de la fête d'Halloween 2020, la France était de nouveau confinée. Qu'à cela ne tienne. Les Dangles-Lacquois (et inversement) ont pris le parti de décorer l'extérieur de leur maison qu'ils habitent depuis 2013, pour amuser - il faudrait dire effrayer - leurs voisins du chemin des Genêts. Ceux-là ont usé des réseaux sociaux pour montrer cette belle initiative générant ainsi de nombreux "pouces levés" et autres coeurs. "Certains venus d'Avignon et même de Montpellier ont bravé les interdits pour voir notre décor", assure Ludovic Lacquois-Dangles. Près de 300 personnes s'étaient laissées séduire par cette animation improvisée cette année-là.

Des décorations et personnages fabriqués maison

Tout logiquement, les deux Compsois ont remis le couvert en 2021, en accueillant les visiteurs dans le jardin de plus de 300m2. Les Ludovic ont beaucoup d'imagination et l'expriment avec des objets de récupération, à quelques exceptions près importées des États-Unis. "À chaque fois, c'est un véritable challenge que de réussir à fabriquer ce que nous avons imaginé", indique Ludovic Dangles-Lacquois. Tout est pensé pour faire peur, sursauter sans toutefois heurter la sensibilité des plus jeunes qui recevront des bonbons en guise de récompense pour leur bravoure. Car c'est une animation familiale que proposent les propriétaires du manoir qui ont accueilli 1 700 amateurs d'épouvante en 2021.

Les Ludovic proposent des visites théâtralisées effrayantes. (Photo : S.Ma/ObjectifGard)

Forts de ce nouveau succès, les Dangles-Lacquois ont décidé de créer l'association Scary Events pour permettre l'organisation et la promotion de cet événement. Une fête qui les mobilise plusieurs mois dans l'année. Les trentenaires, l'un est responsable d'une imprimerie à Tarascon, le second est responsable d'une centrale d'achats dans la restauration, posent même une semaine de vacances pour pouvoir recevoir leurs hôtes qu'ils accompagnent par groupe de dix, tout au long de la visite, du repaire des pirates jusqu'au cimetière, en passant par l'antre des sorcières. "Nous avons repensé, agrandi certains espaces, ajouté des personnages animés tel que ce géant citrouille", pointe du doigt Ludovic Dangles-Lacquois. N'allons pas plus loin dans les révélations, histoire de ne pas gâcher la surprise.

Oserez-vous passer le portail du manoir hanté de Comps ? (Photo : S.Ma/ObjectifGard)

Cette année encore aura lieu le concours de citrouilles décorées. Côté nouveauté, les Ludovic organiseront le soir du 31 octobre, le bal des sorcières en présence d'un DJ. Leur rue sera fermée à la circulation à cette occasion. Et les voisins, qu'en pensent-ils ? "Ils sont ravis, ils participent à cette fête", affirment les deux Ludo. Le rendez-vous est donné au 239 chemin des Genêts à Comps dès ce mardi 25 octobre et ce jusqu'au 31 octobre de 18h à 22h, avec bien sûr une petite prolongation pour le soir d'Halloween. Tarifs : 2 € par adulte, 1 € par enfant de moins de 14 ans. Plus d'informations en cliquant ici.

Stéphanie Marin

Stéphanie Marin

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais