Actualités
Publié il y a 7 mois - Mise à jour le 27.04.2022 - stephanie-marin - 2 min  - vu 779 fois

GARD Le centre médical OncoGard se dote d'une nouvelle machine de radiothérapie

La nouvelle machine de radiothérapie Edge a été inauguré hier, au centre médical OncoGard à Nîmes. (Photo : OncoGard)

Le centre médical Oncogard basé à Nîmes, a inauguré hier, lundi 25 avril 2022, la nouvelle machine de radiothérapie : Edge. Évolution de l’appareil TrueBeam, l’accélérateur linéaire de particule Edge® est une première dans le Gard. Il permet la réalisation de traitements nécessitant un très haut degré de précision, notamment pour les tumeurs du cerveau, des poumons, de la colonne vertébrale ainsi que du système gastro-intestinal.

L’enjeu lié à cette machine est simple : permettre aux Gardois de bénéficier du meilleur traitement possible, tout en ayant accès à une technologie de pointe, sur leur territoire. La machine Edge fonctionne avec des faisceaux de rayonnement haute intensité utilisés avec précision pour détruire les cellules cancéreuses. Ce nouvel appareil haute technologie possède un collimateur micromultilames qui améliore plusieurs points essentiels de la machine permettant le bon traitement du patient dont la livraison d’une dose de rayonnement plus élevée, l’administration du traitement à une plus haute vitesse, une meilleure précision des rayonnements et un contrôle de la tumeur tout au long du traitement.

Ces évolutions permettent une accélération de l’administration du traitement, tout en augmentant significativement la précision et la qualité des soins. "La machine permet un débit de dose plus élevé : si vous voulez aller à Montpellier à 50 km/h vous arriverez à destination en 1h. Si vous roulez à 120km vous mettrez 30min. Il en est de même pour Edge", explique le docteur Boutte, radiothérapeuthe à Oncogard, centre libéral de radiothérapie et d’oncologie médicale situé à l’Institut de cancérologie du Gard (ICG) à Nîmes et au centre hospitalier Alès-Cévennes.

La délivrance du traitement est plus rapide, plus précise et administrée avec une plus grande sécurité. Cela permet l’utilisation de nouvelles techniques de soin, plus performantes.

La machine améliore la qualité de vie des patients avec des séances de traitement plus courtes n’excédant pas quelques minutes, sans nécessiter d’hospitalisation, ni de chirurgie.

Lors du traitement, les faisceaux endommagent directement les cellules cancéreuses tout en minimisant l’exposition aux cellules des tissus sains voisins. La machine possède un système de surveillance respiratoire très sophistiqué qui permet de suivre en temps réel les mouvements de la tumeur dus à la respiration. Cette évaluation du mouvement du patient est très importante, en particulier dans le traitement du cancer du poumon et du cancer du foie. Cela réduit considérablement le risque de dommages aux tissus sains environnants tout en délivrant des doses plus importantes qui éradiquent la tumeur sans prise en charge chirurgicale.

Le collimateur multilames du système Edge se révèle d’une grande utilité pour traiter les tumeurs qui ne peuvent être atteintes par une opération chirurgicale traditionnelle, comme pour celles du cerveau. Cette zone à irradier demande une précision extrême du traitement, objectif largement amélioré par cette nouvelle machine.

Stéphanie Marin

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais