Actualités
Publié il y a 3 ans - Mise à jour le 12.02.2019 - veronique-palomar - 2 min  - vu 1233 fois

GRAU-DU-ROI Pas d'augmentation des impôts et abattement de 40% pour les commerces

Grau-du-Roi, salle du conseil municipal (photo Véronique Camplan)

Pour ce premier conseil municipal de l’année, il fallait répondre aux exigences du débat d’orientation budgétaire.

Une séance qui se tenait sans Claude Bernard, premier adjoint délégué aux finances, absent pour quelques semaines et dont le maire, Robert Crauste, a appelé à saluer l’action. « Ce conseil est de la plus haute importance puisqu’il provoque la discussion au sein de l’assemblée délibérante, donne aux élus la possibilité de s’exprimer. C’est un outil pédagogique associant majorité et opposition dans les deux mois précédant le vote du budget primitif », a estimé le maire en ouverture des échanges.

Dans son propos, il n’a pas manqué de soulever des éléments très positifs : redressement de l’épargne nette, baisse des dépenses de fonctionnement de 1%, cap tenu de ne pas augmenter les impôts et aucun recours à l’emprunt pour la quatrième année consécutive. « En plus de cela, nous maintenons un haut niveau d’investissement et un haut niveau de subventions de l’Europe, de l’État, de la Région, du Département pour un total de 66% soit 5 millions 259 000 euros… Ce qui allège la participation directe des Graulens pour les principaux projets en cours », a précisé le maire.

Deux propositions du maire

S’ajoute à cela un retour à un niveau d’endettement proportionné aux capacités de la ville. « Nous menons une politique cohérente, structurée que nous assumons. Nous préservons notre environnement, valorisons le patrimoine graulen, gardons notre identité et nos traditions, conduisons des politiques publiques attentives à toutes les strates de la population et faisons vivre la démocratie participative. Nous savons où nous en sommes, où nous allons et comment nous y allons », a conclu le maire.

En fin de séance, Robert Crauste a fait deux propositions. La première suggère dans le contexte actuel des gilets jaunes une mesure de soutien à l’économie locale pour les commerces ouverts à l’année en procédant à un abattement de 40% au lieu de 30% actuellement appliqué pour les commerces ouverts à l’année sur l’occupation du domaine public. La seconde serait de réduire de 50% l’acquisition du Pass Graulen pour le stationnement. Ces deux propositions feront l’objet de deux délibérations mises à l’ordre du jour du prochain conseil municipal.

Véronique Palomar

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais