Publié il y a 23 jours - Mise à jour le 07.05.2024 - Noémie Meger - 2 min  - vu 112 fois

LE MAGAZINE Au sommaire : La feria à l'honneur, rencontre avec Hassan Amezian et zoom sur la coutellerie Le Camarguais

Découvrez le sommaire de notre nouveau numéro en kiosque dès aujourd'hui. 

Objectif Gard le magazine vous offre une nouvelle fois l’opportunité de découvrir, comme nulle par ailleurs, des portraits inédits de Gardois. Dans cette édition, vous partirez par exemple à la rencontre d’Hassan Amezian. Ce trentenaire, qui a souffert d’obésité à l’adolescence, s’en est sorti avec une idée : aider les autres. Titulaire de diplômes universitaires en nutrition, il a créé Amezian. Avec son équipe comprenant des médecins et des infirmières, il a aidé, en cinq ans, 3 000 personnes à perdre du poids. Avec humilité, ce chef d’entreprise veut faire de ce mal du siècle, qui touche en particulier le monde occidental, une cause prioritaire. Cela pourrait passer par une sensibilisation dans le milieu scolaire, au collège notamment, là où tout a commencé pour lui...

Dans ce nouveau numéro, comment échapper aux plus belles fêtes de Nîmes et d’Alès ? On a vous a concocté un cahier spécial pour tout savoir sur les ferias d’Alès et de Nîmes, tant d’un point de vue des festivités que tauromachique. Avec, cerise sur le gâteau, quelques portraits de personnalités qui font tout pour faire en sorte que la fête soit encore plus belle...

On reste dans les traditions. Ne manquez pas le zoom sur la coutellerie Le Camarguais à Bezouce qui propose des créations artisanales 100 % françaises qui font référence à la tradition gardiane. Désormais, ce sont environ 4 000 couteaux qui sont assemblés et ajustés à la main chaque année dans l’atelier de Bezouce. Ces derniers sont ensuite distribués partout en France et également à l’étranger, en Allemagne et en Italie. Une belle réussite made in Gard.

Enfin, l’interview de la semaine est consacrée à Abdelkrim Grini. Le procureur de la République d'Alès a décidé de s'attaquer au trafic de stupéfiants et considère que la prison n'est pas suffisante pour les dealers... Selon lui, il faut aussi saisir les biens des trafiquants. Il revendique par ailleurs haut et fort plusieurs principes concernant son action. Et considère qu'un procureur doit être sur le terrain au plus proche des doléances, mais aussi être ferme et réactif dans les réponses judiciaires.

Noémie Meger

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio