Actualités
Publié il y a 4 mois - Mise à jour le 10.07.2022 - anthony-maurin - 2 min  - vu 107 fois

NÎMES La poésie selon Robert Lobet est à vivre à Carré d'Art

(Photo Anthony Maurin).

(Photo Anthony Maurin).

L'exposition est à découvrir grâce au secteur culture de la bibliothèque de Carré d'art jusqu'au 17 septembre à la galerie de l’Atrium (niveau -1). Entrée libre.

L’exposition retrace ce parcours créatif riche de ses multiples collaborations, qui aboutit à une production éditoriale confirmée par la volonté puissante de Robert Lobet de la partager avec tout un chacun. Robert Lobet, peintre, graveur et éditeur, reprend à son compte une des missions des bibliothèques publiques. En effet, pour lui, conserver et transmettre les textes tout en magnifiant les mots par des interventions plastiques sont nécessaires.

Fasciné par les traces laissées par les signes, il dessine, peint, grave et imprime les livres au gré de fructueuses rencontres, artistiques et souvent amicales, d’auteurs aux horizons divers et parfois lointains. L’attrait de l’inconnu et le goût du partage sont les moteurs essentiels de la créativité de cet artiste et éditeur profondément humaniste et généreux.

(Photo Anthony Maurin).

Né en 1956 à Nîmes, Robert Lobet est le fondateur des éditions de la Margeride. Depuis le début des années 2000, au gré de ses voyages et de ses rencontres, il fait cheminer ensemble poètes et artistes. Son œuvre de créateur et son travail d’éditeur esquissent ainsi le même espace : celui d’un homme libre et curieux du monde et des humains qui le peuplent.

(Photo Anthony Maurin).

Après des études d’arts plastiques à Montpellier, Robert Lobet reçoit une invitation inattendue du Centre culturel français d’Alexandrie en Égypte pour y mener une résidence en 2000. Cette expérience prend la forme d’une véritable initiation. Devant les fouilles préalables à la construction de la future Bibliotheca Alexandrina, située à l’emplacement approximatif de la bibliothèque antique détruite au cours d’un célèbre incendie, Robert Lobet se confronte à la question de la mémoire. Il parcourt les lieux, à l’occasion de plusieurs séjours, à la recherche des traces du passé.

(Photo Anthony Maurin).

La découverte de ces strates historiques et des couleurs brunes et ocre de leur environnement minéral impressionne fortement l’artiste et l’inspire encore aujourd’hui. Suite à cette découverte fondatrice, Robert Lobet met ses voyages à profit pour se lier avec des poètes de tous les horizons. Après un séjour à Dakar (Sénégal) où il mène le projet "Cent livres pour Senghor", il s’investit dans le festival des Voix de la Méditerranée de Lodève et il crée un espace privilégié pour la rencontre entre les mots des auteurs et son travail d’artiste : les gravures manuscrites.

(Photo Anthony Maurin).

Robert Lobet fonde les éditions de la Margeride en 2001, en leur donnant pour emblème une "Maison des livres" inspirée des sculptures qu’il a construites dès son retour d’Egypte.

(Photo Anthony Maurin).

(Photo Anthony Maurin).

(Photo Anthony Maurin).

(Photo Anthony Maurin).

(Photo Anthony Maurin).

(Photo Anthony Maurin).

(Photo Anthony Maurin).

Anthony Maurin

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais