Publié il y a 23 jours - Mise à jour le 03.05.2024 - Lïana Delgado - 1 min  - vu 1253 fois

JUSTICE Les policiers retrouvent plus de 700 g de cannabis dans un appartement

Archive

Jugé ce jeudi 2 mai devant le tribunal de Nîmes, un jeune homme de 20 ans est poursuivi pour détention, offre ou cession et usage illicite de stupéfiants en récidive.

Le 2 avril 2024, la police se rend à Bagnols-sur-Cèze, dans la tour G1 du quartier des Escanaux. Un jeune homme de 20 ans est interpellé à 20h25. Durant la fouille, les agents trouvent dans sa chaussure une clé qui permet d’ouvrir un appartement de l’immeuble. Lors de la perquisition du local, plus de 700 grammes de cannabis sont retrouvés dans un sac.

Le prévenu a cinq mentions à son casier judiciaire. Sans domicile fixe depuis un an, il explique au tribunal : “Je dormais là-bas depuis deux jours et on m’a demandé de cacher la clé. Je ne savais pas qu’il y avait de la drogue.” Le jeune assume consommer du cannabis, “tout le monde fume le shit maintenant”, ajoute-t-il naturellement. 

La procureure de la République intervient : “Il a un parcours de vie particulièrement cabossé et une enfance compliquée. Sa mère est malade mentalement et il s’est fait abandonné par son père. Très jeune, il a été placé en foyer. En tenant compte de son parcours personnel compliqué, je demande 18 mois dont 12 mois de sursis, une interdiction de se rendre à Bagnols-sur-Cèze et une obligation de travail et de soins”.

Maître Aguilar plaide pour le prévenu : “Il n’y a pas d’enquête. Il a dormi seulement une nuit dans cet appartement. Ce logement n’est pas à lui et aucun produit stupéfiant n’est retrouvé sur lui. Depuis ses 18 ans, il n’a pas de suivi, il est en errance. Si vous décidez de condamner mon client, un suivi est impératif.” Son client écope de 12 mois de prison ferme avec maintien en détention. Il est tout de même relaxé de l’offre et cession de stupéfiant.

Lïana Delgado

Faits Divers

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio