Publié il y a 23 jours - Mise à jour le 30.05.2024 - Boris De la Cruz - 2 min  - vu 3628 fois

NÎMES Un bébé suspendu sur le balcon d'un immeuble : la maman nie, elle est relaxée

Une mère de famille était mise en cause depuis près de cinq ans pour avoir suspendu son bébé sur un balcon au dixième étage d'un immeuble.

Depis près de cinq ans, cette maman vit avec le soupçon de l'opprobre. Elle est également mise en cause judiciairement depuis le 19 octobre 2019 pour "mise en danger de la vie d'autrui avec un risque immédiat de mort ou d'infirmité, par la violation manifestement délibérée d'une obligation de sécurité ou de prudence". Concrètement, la Justice lui reproche d'avoir suspendu son nourrisson dans le vide, du dixième étage de son habitation. Un voisin confirme en procédure "qu'elle tenait l'enfant à bout de bras"... Problème pour ce témoignage, l'homme se situe à un endroit où la visibilité n'est pas bonne pour juger de cet évènement. 

De plus, la mère de famille est catégorique depuis le début et nie farouchement le délit reproché. Oui elle avait son bébé dans les bras sur le balcon, mais à aucun moment " je n'ai voulu mettre la vie de mon fils en danger", affirmait-elle cette semaine à la barre du tribunal correctionnel de Nîmes avec des trémolos dans la voix. D'autant que l'infraction reprochée a été dénoncée par le père qui n'est pas à l'audience et avec qui elle entretient des relations très conflictuelles depuis de longues années. "J'ai déjà déposé plainte contre lui à cinq reprises pour des violences conjugales", complète la prévenue. 

"Il y a eu une dispute dans le couple. Elle a bien son enfant dans les bras sur le balcon mais à aucun moment il y a une situation qui puisse correspondre à une mise en danger de la vie de cet enfant", plaide avec réussite maître Pauline Garcia pour la mère de famille. Le procureur Vincent Edel avait également réclamé une relaxe. 

Une relaxe que le tribunal correctionnel de Nîmes accorde un peu plus tard. La maman quitte la salle d'audience en silence et en pleurs afin de rejoindre son fils aujourd'hui âgé de 5 ans et dont elle a la garde. 

Boris De la Cruz

Faits Divers

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio