Faits Divers
Publié il y a 5 ans - Mise à jour le 07.12.2016 - boris-de-la-cruz - 1 min  - vu 293 fois

RODILHAN Prison avec sursis requise contre le maire

photo archive BDLC/Objectif Gard

Le Procureur Adjoint de la République a requis 6 mois de prison avec sursis à l'encontre du maire de Rodilhan Serge Reder. Il était mardi après-midi, poursuivi devant le tribunal correctionnel de Nîmes pour "atteinte à la liberté d'accès ou à l'égalité des candidats dans les marchés publics". Des soupçons de "favoritisme" concernant la pose d'une pelouse au stade de sa commune pour 356 000 euros. Le représentant du Parquet de Nîmes n'a pas demandé de peine d'inéligibilité à l'encontre du premier magistrat de la commune. Il a réclamé 4 mois avec sursis contre l'ancien adjoint aux sports et contre le responsable du bureau d'étude. Enfin, il a été demandé 30 000 euros d'amende contre le patron de la société varoise Méditerranée Environnement qui a remporté le marché public "alors qu'elle n'avait aucune qualité requise pour poser cette pelouse", selon l'enquête.

Les avocats de la défense ont plaidé la relaxe de leurs clients respectifs. Le délibéré sera prononcé le 21 mars 2017.

Boris De la Cruz

Boris De la Cruz

Faits Divers

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais