Sports Gard
Publié il y a 27 jours - Mise à jour le 13.11.2023 - La rédaction sport - 5 min  - vu 2382 fois

LA MINUTE SPORT L'actualité sportive de ce lundi 13 novembre 2023

Mendy Doukansy Nîmes - Épinal 1-3 photo Anthony Maurin

Mendy sera suspendu à Roanne et Doukansy face à Orléans

- Photo : Anthony Maurin

Des suspendus en cascade à Nîmes Olympique et une recrue parisienne pour l’USAM.

Nîmes Olympique 

Quatre suspensions à venir. En plus des six buts encaissés au stade Jean-Bouin contre Versailles, les Nîmois sont revenus avec deux cartons jaunes et deux cartons rouges. Voilà qui va générer des suspensions pour les prochaines échéances. Il est acquis que le duo Mendy – Labonne sera suspendu au moins (en attendant le verdict de la commission de discipline) pour le week-end prochain à Roanne. Pour ce septième tour de la Coupe de France, le NO sera aussi privé de Kelyan Guessoum qui sera également suspendu, mais pour accumulation de cartons jaunes. Enfin, et c’est plus ennuyeux, le match Nîmes – Orléans, comptant pour la 14e journée du National se disputera sans Doukansy qui a écopé, à Paris, de son troisième avertissement dans une période de trois mois et qui sera suspendu. Le milieu de terrain, arrivé cet été d’Aubagne (N2), n’a raté cette saison que le match de Coupe de France à Pavie (victoire 7-0).

Bordeaux - Nîmes 6-0 Martinez Deaux
Nîmes Olympique n’avait plus perdu 6-0 depuis le 3 décembre 2019 à Bordeaux • photo : Maxppp

Quatre ans plus tard. Cela faisait presque quatre ans que les Crocodiles n’avaient pas subi une telle correction. Ce score de 6-0 n’est heureusement pas commun et la dernière fois que le NO avait connu une pareille mésaventure, c’était le 3 décembre 2019 à Bordeaux. Ce soir-là, les joueurs de Bernard Blaquart avaient sombré dans des circonstances différentes à celle rencontré vendredi à Paris. À cette époque Nîmes Olympique était 19e de Ligue 1 et en plein doute puisque trois jours plus tard, c'est l'Olympique Lyonnais qui s'imposait au stade des Costières 4-0 (avec les expulsions de Valls et Paquiez). En quatre ans, beaucoup de choses ont changé et aucun joueur présent lors du naufrage en Gironde n’a participé à celui de Versailles. Pour mémoire, et se rappeler une époque où Nîmes Olympique était dans l’élite, voilà à quoi ressemblait la dernière équipe nîmoise (avant vendredi) à avoir perdu un match 6-0. Bernardoni – Alakouch (Paquiez, 67e), Briançon, Martinez, Miguel – Sarr, Deaux (Valls, 67e), Fomba – Ferhat, Duljevic, Ripart (Buades, 78e).

Régionale 1

Aigues-Mortes est tombé. La sixième journée de Régionale 1 a été marquée par la première défaite du leader Aigues-Mortes. Après cinq victoires consécutives, les Saliniers sont tombés à Lunel 3-2. De son côté, Le Grau-du-Roi fait une belle opération en s’imposant à Montpellier Atlas Paillade 2-1. Ça va mieux pour la réserve de Nîmes Olympique qui est allée chercher sa deuxième victoire en gagnant à Vendargues 3-1 (buts de M. Hermach, Khalid et El Hamri). En revanche Bagnols-Pont n’a rien pu faire à Béziers et il revient avec une défaite 3-0. Enfin dans le derby gardois des mal classés, c’est Uzès qui l’emporte à Aimargues 2-0. L’autre résultat de cette poule A : Fabrègues – Narbonne 0-1.

Le classement après six journées : 1e – Aigues-Mortes 15 pts, 2e – Béziers 13 pts, 3e - Le Grau-du-roi 13 pts, 4e - Lunel 13 pts, 5e – Narbonne 12 pts, 6e – Nîmes Olympique II 8 pts, 7e – Bagnols-Pont 7 pts, 8e – Vendargues 6 pts, 9e – Fabrègues 5 pts, 10e – Uzès 5 pts, 11e – Montpellier Atlas Paillade 3 pts et 12e – Aimargues 0 pt.

Prochaine journée :  Le samedi 18 novembre, Nîmes Olympique II – Aimargues (18h), Bagnols-Pont – Vendargues (18h30) et Le Grau-du-Roi – Béziers (19h). Le dimanche 19 novembre : Narbonne – Lunel et Aigues-Mortes – Montpellier Atlas Paillade (15h). Le match Uzès – Fabrègues comptant pour la septième journée est reportée au 16 décembre.

FF Nîmes Métropole Gard

Un mauvais coup de Cannes. Il n’y a pas eu de surprise au stade Maurice-Chevalier de Cannes où les Nîmoises se sont inclinées 4-1. Mené de quatre buts, FFNMG a sauvé l’honneur par l’intermédiaire de Mathilde Bourgoin à un quart d’heure de la fin. Si ce quatrième revers de la saison en sept journées de D3F ne fait pas avancer les Gardoises, il rapproche la position de relégable, puisque Valence s’est imposé à Mérignac (4-0). Les joueuses d’Olivier Bonnes conservent la septième place de cette poule B, mais le premier relégable est désormais Longvic qui compte quatre points de retard sur Nîmes Métropole Gard. Lors de la prochaine journée, FFNMG (7e) accueillera la réserve de l’Olympique Lyonnais (3e), le 26 novembre à 14h30. Avant cela, les Nîmoises joueront à Bourg-en-Bresse (R1) pour le compte du premier tour fédéral de la Coupe de France féminine (18 novembre à 17h).

USAM

Gibelin deuxième recrue. L’USAM Nîmes Gard vient d’annoncer l’arrivée de Yoann Gibelin, au poste d’arrière gauche, à partir de la saison 2024-25. Actuellement dans l’effectif du Paris Saint-Germain, Yoann Gibelin (23 ans - 1m98), rejoint Nîmes pour trois ans. Le nouvel Usamiste a joué 200 matches en professionnel dont 18 en EHF Champions League. Originaire de Créteil, Yoann Gibelin intègre le centre de formation de sa ville natale à l’âge de 13 ans avant de passer professionnel quatre ans plus tard, en 2017. Avec le club cristolien, il inscrit 95 buts en 53 rencontres. En équipe de France jeunes, l’arrière gauche réalise le doublé dans la catégorie des moins de 18 ans en remportant le Championnat d’Europe en 2016 puis le Championnat du monde, un an plus tard. À 18 ans, il évolue en équipe de France U21 et est sacré Champion du monde en 2019, un an après avoir été vice-champion d’Europe. “Je suis très impatient à l’idée de venir à Nîmes. C’est un changement majeur dans ma vie étant Parisien et n’ayant joué que dans des clubs d’Île-de-France, explique Yoann Gibelin. Je suis impatient de découvrir cette nouvelle région et de jouer pour l’USAM Nîmes Gard. Ce club va me permettre de continuer à me développer et à progresser avec ce bel effectif. Je souhaite à Nîmes de finir dans les places européennes cette saison et j’aspire ensuite, avec eux, à la même ambition. J’ai eu l’occasion de discuter avec quelques joueurs lors du match de Nîmes à Créteil récemment. Je connais bien Boïba par rapport à Créteil mais aussi Tom Poyet avec qui j’étais en équipe de France jeunes. Ce sont tous des personnes sympathiques et accueillantes. Je pense que mon intégration se passera vraiment bien."

Bouillargues HNM

Défaite chez le leader. Une semaine après la défaite à domicile face à Bègles (25-33), Bouillargues s’est incliné chez le leader à Sambre Aulnoye (39-29). Le BHNM a résisté pendant 20 minutes (12-12) avant de craquer et de rejoindre la mi-temps avec six unités de retard (19-13). Contre les Nordistes, en tête de la D2, cet écart était compliqué à combler et au retour des vestiaires l’équipe locale creusait définitivement son avance. Finalement les Gardoises rentrent avec un revers de -10 et une quatrième défaite en huit journées. Pour la prochaine journée, l’adversité devrait être moins conséquente puisque c’est Vaulx-en-Velin (12e) qui viendra à l’Agora, le 15 novembre à 19h. Ce soir-là, Bouillargues (6e) aura une belle occasion de se relancer.

La rédaction sport

Sports Gard

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio