Sports Gard
Publié il y a 20 jours - Mise à jour le 16.11.2022 - La rédaction sport  - 3 min  - vu 878 fois

LA MINUTE SPORT L'actualité sportive de ce mercredi 16 novembre

Nicolas Usaï

Nicolas Usaï n'est plus l'entraîneur des Crocos 

- Photo Yannick Pons

Comme chaque jour du lundi au vendredi, découvrez l’essentiel de l'actualité sportive gardoise en quelques infos. 

Nîmes Olympique 

Nicolas Usaï, c'est fini. Comme révélé par Objectif Gard cet après-midi, Nicolas Usaï n'est plus le coach du Nîmes Olympique. Le président Rani Assaf s'est déplacé au centre d'entraînement de la Bastide pour annoncer la nouvelle à l'intéressé qu'il avait lui-même choisi de nommer à ce poste en janvier 2022. L'entraîneur a ensuite confié l'information à son staff, mais pas aux joueurs qui n'étaient pas présents à ce moment-là. Quelques minutes plus tard, le club a publié un communiqué indiquant que cette séparation était "d'un commun accord." Un départ qui peut paraître surprenant car si les résultats n'étaient pas satisfaisants, les Crocos sont néanmoins partis en trêve en position de non-relégable. En tout cas, la direction avait anticipé cette décision et un nouveau coach doit être présenté lundi. Selon nos informations, il viendrait seul. Rappelons qu'avant les vacances, Nîmes Olympique joue samedi à 15h à Montauban pour le 8e tour de la Coupe de France. 

Jérôme Arpinon
Jérôme Arpinon  • Photo Objectif Gard

Un Nîmois à la Coupe du monde. Non au pied levé, Jérôme Arpinon ne va pas diriger une sélection lors du Mondial au Qatar qui débute ce dimanche 20 novembre. Mais en revanche, l'ancien coach du Nîmes Olympique va vivre de près cet événement majeur en étant aux côtés de l'Arabie Saoudite. Ami de Laurent Bonadéi, entraîneur adjoint de cette sélection, il a été invité à suivre les aventures des hommes d'Hervé Renard. Jérôme Arpinon sera en immersion avec les Faucons et assistera aux trois rencontres de la phase de poules contre l'Argentine, le Mexique et la Pologne. Voir plus si l'Arabie Saoudite créé l'exploit et se qualifie pour les huitièmes. L'occasion aussi pour le Nîmois d'étoffer son carnet d'adresses. Après le départ de Laurent Peyrelade de Rodez, son nom aurait pu circuler mais l'intéressé n'a pas souhaité se placer sur ce dossier. Un autre ancien nîmois a été contacté par le président ruthénois, en l'occurrence Bernard Blaquart. Mais le technicien ne correspond pas forcément au profil principalement ciblé avec la recherche d'un entraîneur plutôt jeune. Pour Jérôme Arpinon, son entourage prospecte sur les trois niveaux : Ligue 1, Ligue 2 et National. Dans ce championnat, certaines écuries se sont déjà renseignées... 

julien rebichon usam
Julien Rebichon et les Nîmois se sont qualifiés en quart de finale de Coupe de France (Photo USAM) • Photo USAM

USAM Nîmes Gard

"On s'est rendu le match facile." Hier soir, l'USAM s'est brillamment qualifié pour les quarts de finale de la Coupe de France en s'imposant largement 32-21 à Istres. "À peine 48 heures après le match de Nantes, il fallait être appliqué et montrer que l'on était capable de gagner face à des équipes où on doit s'imposer. On a été sérieux. On savait que ça allait être disputé mais on s'est rendu le match facile en menant largement dès la 10e minute", réagit le capitaine Julien Rebichon. Une partition réussie pour les Nîmois où tout le monde a marqué notamment les jeunes ailiers Guéric Vincent et Damien Gibernon qui ont inscrit chacun six buts. Depuis la saison 2017/2018 et une place de finaliste, la Green team n'avait plus atteint ce stade de la compétition. Désormais l'étau se resserre et Nîmes risque de tomber sur un gros en quart. "Peu importe l'adversaire je veux recevoir, j'en ai marre de me déplacer", précise Rebichon. Des confrontations qui auront lieu début février 2023. En attendant, les Usamistes enchaînent un troisième match en cinq jours avec le déplacement vendredi (20h30) à Ivry. Quentin Dupuy devrait être rétabli et faire partie du voyage. 

Kyle Bowman était au stade Nicolas-Kaufmann lors du match contre Bedariddes  • Photo Yannick Pons

Rugby Club Nîmois

Le Sud-Af durbanais de 24 ans, qui a débarqué à Nîmes la semaine dernière, était présent dans les tribunes de Kaufmann lors du derby contre Bédarrides. Le remplaçant de Damien Pichard vient épauler son compatriote très en vue, Justin Phillips, au poste de demi de mêlée. Issu des Ikey Tigers, club universitaire du Cap où il a poursuivi des études d’ingénieur, il signe son premier contrat pro à Nîmes et découvre la France : « Depuis que j’ai atterri à Marseille je suis très étonné par la France, c’est complètement différent de l’Afrique du Sud, c’est beaucoup plus propre », lance le numéro 9 qui avoue se sentir très bien ici. Bien accueilli, et installé dans les hauteurs de Nîmes, il a commencé l’entraînement la semaine dernière. « Agile à la passe, il respire le rugby. Avec Phillips et lui, on a un duo de feu à ce poste », confie Steeve Calligaro, président du club. Il ne sera pas de la partie à Vienne, mais sa situation devrait être régularisée pour la réception d'Aubenas dans dix jours à Kaufmann.

La rédaction sport

Sports Gard

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais