CultureFéria de Nîmes.

FÉRIA DES VENDANGES A NÎMES DU 16 AU 19 SEPTEMBRE 2010 : VOICI LE PROGRAMME COMPLET !

photo1267799956

Après l'excellente édition de Pentecôte 2010, tous les nîmois sont impatients de retrouver les rues de la cité romaine en fête ...

Le deuxième grand rendez-vous tauromachique de la saison nîmoise aura donc lieu cette année, du jeudi 16 au dimanche 19 septembre 2010 ...

Côté animations, une soirée exceptionnelle (le 17 à 22h) sur la scène de la Maison Carrée : "Juerga" gitane avec 20 guitaristes et Manitas de Plata !

Et toujours : concerts, bandas, peñas, abrivados…

www.objectifgard.com vous propose de découvrir le programme complet de la féria des vendanges 2010 :

Jeudi 16 septembre 2010

17h30 : Corrida

Toros de de Valdefresno

César Jimenez • Ruben Pinar • Miguel Tendero

20h : Abrivado

Rue Sully

18h : Mail des saveurs

Espace restauration sur l'Esplanade Charles de Gaulle, tous les jours de 10 h à 1 h du matin avec la présence

du « Réseau bienvenue à la ferme ».

Vendredi 17 septembre 2010

11h : Novillada

Novillos d'Alcurrucén

Arturo Saldívar • Jiménez Fortes • Juan del Álamo

15h30-19h30 :Guinguette de la Feria

Esplanade Charles de Gaulle

Recto Verso

17h30 : Corrida

Toros de Garcigrande

P. H. de Mendoza • El Juli • José Mª Manzanares

20h : Abrivado

Bd Jean-Jaurès

20h30 : Exposition

Chapelle des Jésuites

Vernissage Bruno Lasnier

20h30 : Parade musicale et Spectacle céleste

Parade de Zângão Bateria : ensemble de 20 percussionnistes au répertoire inspiré de musiques traditionnelles (Brésil, Mali, Maroc…) et de sonorités plus modernes. La formation, accompagnée d'un DJ très royal sur son char, va avec ses rythmes endiablés prendre possession des boulevards de St-Baudile (20h30) aux arènes où les joyeux frappadingues vont retrouver sur le parvis les tambours de Transe Express et leur faire un bout de conduite avant qu'ils ne s'envolent dans les airs tels un mobile géant.

Parcours : St Baudile - Courbet Libération - Arènes.

21h30 : Mobile Homme, spectacle céleste de la compagnie Transe Express

Transe Express ? Quel plaisir de les retrouver à la Feria, on a tous encore en mémoire : les maudits sonnants, le lâcher de violons, les rois fainéants, autant de spectacles éblouissants qui ont émerveillé des milliers de Nîmois et de visiteurs. Pionnière des arts de la rue en France, mêlant cirque, danse, théâtre, feu, ou encore arts plastiques, la compagnie Transe Express a conquis aujourd'hui un statut international. Ses artistes se produisent dans les espaces urbains et… dans les airs ! Sur le parvis des arènes (21h30), la performance « Mobile Homme » se déroulera en deux parties : la vague de tambours aux rythmes trépidants déambule joyeusement au sol puis la troupe s'élève dans les airs à plus de 50 mètres au-dessus du sol. Les musiciens continuent de jouer haut perchés tandis qu'une trapéziste exécute des figures périlleuses. Les spectateurs pourront admirer du sol le déploiement de cette œuvre d'art spectaculaire, prenant la forme d'un mobile géant dont les figurines flottantes sont de taille humaine. Emotion garantie.

Parvis des arènes

SCENES MUSICALES

Maison Carrée

- 22h à 23h : Juerga + Manitas de Plata

D E MANITAS DE PLATA, on sait tout ou presque. Qu'il est né dans une roulotte du côté de Sète, qu'il a fêté ses 89 ans en août dernier, que sa virtuosité l'a très vite fait surnommer par les siens « Petites mains d'argent », qu'il a vendu prés de 100millions de disques… Et surtout, qu'il a fait connaître au monde entier ce genre musical, né à Barcelone sous influence cubaine, que l'on appelle « Rumba catalana » en la faisant acclamer en 1965 jusque dans le prestigieux Carnegie Hall de New York. Lui, qui ne savait pas lire une note de musique, allait devenir une star mondiale. L'énorme succès de l'époque pour cette musique des gitans du sud de la France se poursuit encore aujourd'hui, relayé par

les Gipsy Kings, Chico & les gypsies… A la Feria, Manitas de Plata se produira au cours du concert de Juerga (20 guitaristes gitans). On s'en réjouit !

- 23h15 à 0h45 : groupte “Sangria gratuite“

La Placette

- 21h à 23h : Fantasia

- 23h à 1h : Rock Connexion

Esplanade

21h à 1h : Guinguette de la Feria Recto Verso

Samedi 18 septembre 2010

11h : Corrida

Toros d'El Pilar

• Leonardo Hernández • Daniel Luque (4 toros)

12h30 à 14h : Animations musicales

Carré St Dominique : Peñas et sévillanes

13h : Abrivado

Rue Notre-Dame

15h30 à 19h30 : Guinguette de la Feria Rétro Avenue

Esplanade

17h : Corrida

Toros de Victoriano del Río

Enrique Ponce • Sébastien Castella • Juan Pablo Sánchez (Alternative)

19h30 à 20h30 : Castells Catalans par les Angelets del Vallespir

Les « Castells » - châteaux, en catalan - sont un des éléments les plus importants de la culture populaire catalane qui consiste en l'élévation de tours humaines de plusieurs étages. à laquelle les spectateurs participent en poussant la base vers le centre, pour qu'elle soit stable. La construction des pyramides se fait au rythme des grallas (instrument traditionnel, sorte de hautbois) et c'est toujours un petit enfant qui atteint le dernier étage en grimpant sur les épaules de tous les « castellers » (personnes qui font partie d'une « colla castellera » ou équipe castellera). Le Roussillon compte deux « colla » dont celle de Saint Jean Pla de Corts : Les Angelets del Vallespir qui montera ses « castells » sur le parvis des arènes (samedi, 19h30) et sur la place St-Charles (dimanche, 15h).

Parvis des arènes

20h : Abrivado

Rue Notre-Dame

20h30 à 21h15 : En concert La peña Chicuelo II

Esplanade Charles de Gaulle

SCENES MUSICALES

Maison Carrée

21h30 : Sanseverino

Avec son nouvel album « Les faux talbins », Sanseverino fait aimer la java aux rockers mais pas seulement. Car s'il prend plaisir à jouer les marlous, vocabulaire argotique à l'appui, il n'oublie pas qu'il a une maîtrise impressionnante des rythmes et nous le fait savoir avec ses dix-sept chansons à l'humeur joyeuse et drôle sautant allégrement du country à la valse, du rock à la java. En se payant même des reprises inattendues comme la « Salsa du démon », créée en son temps par le Grand Orchestre du Splendid ou encore « A Boy Named Sue », de Johnny Cash. Bref, un album

à suivre comme la tournée lancée dans la foulée et qui fait une halte qui s'annonce très festive à Nîmes.

La Placette

- 21h à 23h :Passion

- 23h à 1h : Johnny Jay and The legends

Esplanade

21h15 à 1h : Guinguette de la Feria Retro Avenue

Dimanche 19 septembre 2010

10h : Messe en lengo nostro avec les Chœurs Farigoules et les groupes folkloriques.

Cathédrale.

11h : Corrida

Toros d'El Pilar, Nuñez del Cuvillo et Juan Pedro Domecq

Morante de la Puebla • Sébastien Castella

13h : Abrivado

Rue de la République

15h : Castells Catalans par les Angelets del Vallespir

Les « Castells » - châteaux, en catalan - sont un des éléments les plus importants de la culture populaire catalane qui consiste en l'élévation de tours humaines de plusieurs étages. à laquelle les spectateurs participent en poussant la base vers le centre, pour qu'elle soit stable. La construction des pyramides se fait au rythme des grallas (instrument traditionnel, sorte de hautbois) et c'est toujours un petit enfant qui atteint le dernier étage en grimpant sur les épaules de tous les « castellers » (personnes qui font partie d'une « colla castellera » ou équipe castellera). Le Roussillon compte deux « colla » dont celle de Saint Jean Pla de Corts : Les Angelets del Vallespir qui montera ses « castells » sur le parvis des arènes (samedi, 19h30) et sur la place St-Charles (dimanche, 15h).

Place St-Charles

15h30 à 19h30 : Guinguette de la Feria par Sharm Musette

Esplanade

16h à 17h30 : Les Vendanges : défilé d'attelages et spectacle folklorique

• 16h : Défilé : St Baudile, Gambetta, Alphonse Daudet, Maison Carrée.

• 16h30 : Parvis de la Maison Carrée : spectacle folklorique (une heure).

Les traditions encore à l'honneur avec un défilé et un spectacle sur un thème de saison : les vendanges. Côté défilé, six attelages à l'ancienne avec pastières, cornues, tonneaux et charrettes pour les vendangeurs paraderont, accompagnés de groupes folkloriques, de St Baudile (Dimanche, 16h) à la Maison Carrée en passant par le Gambetta. Chez les « folk », nous retrouverons en grands habitués de la Feria : Le Temps du costume, Le Cordon Camarguais et Les Farandoleurs cheminots Nîmois. Quant aux associations invitées : Brise d'Anjou, Les Abeilles Bergeracoises et Regain de Chablis, elles viennent évidemment, de régions vinicoles et ont toutes un répertoire de chants et danses célébrant la vigne et le vin. C'est d'ailleurs cet esprit qui animera le spectacle (16h30), que les groupes réunis, donneront sur le parvis de maison carrée.

17h : Corrida

Toros de La Quinta

Curro Díaz • El Juli • Matías Tejela

20h : Trophée des Vendanges

Remise du 19eTrophée à l'Hôtel de Ville

Du côté des expositions :

Bruno Lasnier à la Chapelle des Jésuites (du 16 septembre au 10 octobre 2010)

La rencontre avec l'univers de la corrida, à la fin des années 80, a fourni à Bruno Lasnier un sujet d'investigation qui va s'enrichir au gré de ses périples en France et en Espagne et qui ne cesse encore aujourd'hui de l'inspirer. Son travail photographique a fait l'objet de nombreuses publications dont plusieurs sur la Tauromachie ; il réalise aussi un travail d'auteur avec des séries de portraits dans l'arène et dans ses coulisses. Il aime à confronter ses portraits de toreros à des séries de cadres à deux sous, kitch ou baroques, ou à des clichés d'objets et de bimbeloteries issues de sa collection. Volonté d'aller plus loin, de prendre de la distance, et de fouiller son sujet pour l'investir encore par d'autres voies.

Tauromachies nîmoises au Musée des Cultures taurines (les 18 et 19 septembre 2010, de 10h à 18h)

Le photographe Pierre Normann Granier met en scène dans le patio du musée plus de 200 croquis de corrida de Jean-Pierre Formica, véritable « mémoire tauromachique ». Grâce au jeu des images et de l'interférence des plans et de la lumière, l'artiste fait évoluer les toreros « croqués » dans un univers d'arènes fictives.

Tauromachie : Dix années d'acquisition au Carré d'art – Atrium (samedi 18 septembre 2010 à 14h et 16h).

Affiches, cartes postales, œuvres littéraires de Henry de Montherlant et René Char, correspondances entre Michel Leiris, ethnologue, et André Chastel, historien d'art, livres, lithographies et photographies pour célébrer l'art de toréer… Littérature et arts graphiques déclinent en une écriture mêlée l'histoire de la tauromachie dans les Arènes nîmoises.

NB : Visites commentées sur inscription au 04 66 76 35 22

Source : Mairie de Nîmes

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?
Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité