Santé.Société

L’ASSOCIATION DES MAIRES DU GARD ET LE CONSEIL GÉNÉRAL DU GARD DÉBATTENT DE L’AVENIR DU « BIEN VIEILLIR » …

20110218--association-MDF-du-Gard_DSC1760-1-.JPG

L'Association des Maires du Gard et le Conseil général ont accueilli les maires gardois, à Nîmes, dans l'auditorium du Département, ce vendredi 18 février 2011, pour une matinée de travaux et de réflexions portant sur le « bien vieillir », l'avenir de la prise en charge des séniors et l'accompagnement de leur entourage.

Pilar Chaleyssin, présidente de l'Association des Maires du Gard, le Professeur Lamarque, spécialiste régional des questions de santé liée à l'âge, et Damien Alary, président du Conseil général, institution qui est en charge des personnes âgées, ont pointé les enjeux de la dépendance et les réponses que devrait apporter l'Etat dans sa réforme sur le 5ème risque.

Damien Alary a ouvert cette matinée de travaux en rappelant que, malgré toutes les actions de prévention, d'accompagnement mises en place par ses services (construction de maisons de retraite avec création de plus de 1 200 places depuis 2005, renforcement des services d'aide à domicile, etc), la dépendance reste inéluctable et source de graves difficultés tant pour la personne concernée que pour son entourage.

« Il faut que le futur schéma de l'autonomie voté par l'Assemblée départementale en juin prochain intègre des alternatives à l'hébergement en établissement… Je sais que les personnes âgées souhaitent de plus en plus rester à domicile, et je les comprends. On aura beau construire des établissements d'hébergement avec « le tout confort », le domicile reste le choix privilégié du plus grand nombre. N'oublions pas aussi que les familles concernées assument le « reste à charge », et qu'il s'agit d'une dépense trop souvent insurmontable pour à de nouvelles prises en charge orientées sur le maintien à domicile avec des services d'accompagnement efficaces », annonce Damien Alary.

Comment envisager la fin de vie pour le meilleur intérêt de l'intéressé et sa famille ? Qui prendra en charge financièrement les évolutions à venir ? Autant de questions à ce jour restées sans réponse : le président du Conseil général sera donc très vigilant dans la consultation évoquée par le président de la République quant à l'élaboration de la réforme du 5ème risque.

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?
Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité