Ecologie.Economie

CENTRE DE TRI-COMPOSTAGE A SALINDRES : LES 40.000 TONNES DE DÉCHETS MÉNAGERS PRODUITES PAR LES 53 COMMUNES DU HAUT GARD COMMENCERONT D’ÊTRE TRAITÉS AU DEUXIÈME SEMESTRE 2012 …

image-001-635-001-3830-dechets-menagers.jpg

À l'été 2012, les 40 000 tonnes de déchets produites annuellement par les 53 communes regroupées dans le Smiritom (Syndicat mixte de réalisation des installations de traitement des ordures ménagères) pourront être traitées de façon mécano-biologique par le centre de tri-compostage construit à Salindres.

« Autrement dit, nos ordures ménagères seront traitées dans le bassin alésien au lieu d'être enterrées à Bellegarde ou dans la Drôme » rappelle le Maire de Salindres, Daniel Verdelhan.

Car le centre de tri mécano-biologique de Salindres sera un modèle du genre en matière de développement durable ...

En effet, il permettra de récupérer, dans les ordures ménagères, les matières recyclables (métaux, plastique, cartons, etc.) et de valoriser la matière organique en la transformant en compost.

D'autres parts, le Smiritom a beaucoup travaillé pour limiter les nuisances qui pourraient émaner du centre de tri-compostage. Les concertations menées avec les riverains durant deux ans ont débouché sur des modifications appliquées par Sita Méditerranée pour améliorer le projet initial.

La conception du bâtiment s'inscrit dans une démarche de Haute Qualité Environnementale.

De plus, Sita Méditerranée travaillera au quotidien pour maîtriser les impacts du site sur son environnment.

Rappelons enfin que cette usine de taille moyenne sera limitée au traitement de 50000 tonnes de déchets par an.

Après la clôture du site au mois de janvier dernier, les bulldozers et les pelleteuses sont entrés en action le jour de la saint-Valentin soit le 14 février dernier.

Les travaux de terrassement dureront jusqu'à fin avril 2011. Puis, il faudra bâtir les ouvrages de béton, phase qui s'étendra jusqu'au mois de décembre prochain.

Le travail sur la charpente métallique et la couverture sera effectué entre juillet et septembre.

Du mois d'août 2011 à mi-février 2012, seront installées les machines permettant la séparation mécanique des déchets ménagers et leur traitement biologique.

Sita Méditerranée, filiale de Suez Environnement, chargée par le Smiritom de la construction et de l'exploitation de la structure, prévoit de commencer des tests sur les premiers déchets au premier trimestre 2012.

Ces tests dureront quatre mois, avant la mise en service définitive au 2e semestre 2012.

Le chantier sera suivi de près par le comité de suivi et la population sera informée en temps réel, au fur et à mesure de l'évolution du chantier.

Source : Mairie d'Alès

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?
Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité