PolitiquePolitique.

DAMIEN ALARY, PRÉSIDENT DU CONSEIL GÉNÉRAL DU GARD, RÉAGIT SUITE A LA NOUVELLE HAUSSE DU GAZ

Sans titre-copie-2

+ 20% de hausse du prix du gaz en 1 an : « Où va-t-on ? » dénonce Damien Alary

Alors que le gouvernement vient de valider la nouvelle hausse du prix du gaz, à hauteur de 5%, pour le mois prochain, Damien Alary, président du Conseil général du Gard, dénonce ce nouveau coup porté au pouvoir d'achat des Français et des Gardois.

« D'ici avril prochain, nous accuserons une hausse de près de 20% sur les factures de gaz des Français, et donc des Gardois. Où va-t-on ? Je suis scandalisé par cette décision qui aura un lourd impact sur le budget des foyers gardois, mais aussi sur le budget du Département.

Nous avons tant à faire pour aider les Gardois en grande difficulté financière à conserver leur logement dans des conditions dignes. Avec le Fonds Solidarité Logement (FSL) qui coordonne toutes les aides financières de la collectivité à l'usage du logement, le Conseil général soutient près de 10 000 Gardois chaque année, à hauteur de 3,6 M€.

Les aides accordées sont d'ordre financier avec par exemple les aides à l'accès à un logement, les aides au maintien (dettes de loyer), et aussi celles dédiées aux charges liées comme l'électricité, l'eau, le gaz… Elles sont attribuées sous forme de cautionnement, de prêts sans intérêt et/ou de subventions.

Et la flambée des prix intervient alors que le nombre de coupures de gaz naturel pour impayés a été multiplié par 10 en deux ans. Sans un coup d'arrêt du gouvernement, la situation risque de devenir explosive » conclut Damien Alary.

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?
Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité