Du côté d'Alès

LES THÉATROPES DE BARJAC, DU 15 AU 17 AVRIL 2011 : VOICI LE PROGRAMME COMPLET !

035488-theatropes-barjac.jpg

 

 

En 2011, l’association Art’tatouille fêtera la 9ème édition des « Théâtropes, Barjac en scène » en partenariat avec la mairie de Barjac et le conseil général du Gard.
Pour cette 9ème édition nous accueillerons des troupes venues de Belgique, du Maroc mais aussi de St Etienne, Aubagne et Paris.

 

Pour la première fois nous proposerons une représentation à destination des écoles de Barjac, le vendredi après-midi : « Modou et le Baobab » libre adaptation d’un conte africain par Djamila Zeghbab, accompagnée par Guy Thevenon, fidèle parmis les fidèles des Théâtropes.

 

Un voyage où la musique devient un personnage à part entière, un paysage.

 

L’ouverture du festival se fera donc le vendredi à 20h30 avec nos amis Belges de « l’Aldente-théâtre » qui interpréteront « Nuit tranquille » de Patrick Sibold, mettant en scène l’histoire de toutes ces personnes qui sont confrontées au bégaiement de l'histoire quand elle reproduit les heures les plus noires de l'humanité.µ

 

La deuxième troupe étrangère que nous recevrons se produira sur la scène des Théâtropes le samedi à 18h, il s’agit de la Troupe Dramatique pour la Création Artistique de Tiznit au Maroc avec « Blanc et noir ». Une troupe jeune et dynamique qui a soif de rencontre avec cette pièce qui a déjà été jouée dans de nombreux pays… une histoire d’amour, un combat contre tous les maux de la société entre danse et théâtre.

 

Ce sont les comédiens de la Troupe du songe de Aubagne qui clôtureront cette journée du samedi avec « Jespérons que je m’en sortira ». Des comédiens adultes qui jouent avec une extrême finesse une bande de gamins irrésistibles de la banlieue de Naples décrivant leur quotidien dans leur faubourg rongé par la pauvreté, le chômage, la drogue…
Ce sont les Flibustiers de l’imaginaire qui feront tomber le rideau final de cette 9ème édition le dmanche après-midi avec « A l’abordage », 1h30 d’improvisation théâtrale. Cinq comédiens détournant le sens des mots dérobés aux
spectateurs, ils vous feront découvrir leur véritable signification au cours d'un voyage vers l'absurde et l'imaginaire.

 

Teresa Rita Lopes, auteur de théâtre et de Poèsie, d’origine portugaise, mais aussi traductrice entre autres de l’œuvre de Fernando Pessoa sera notre invité d’honneur.

 

Deux évènements particuliers lui seront consacrés le samedi. En matinée, une représentation de textes de Teresa Rita Lopes et une rencontre autour de son œuvre l’après midi. L’occasion d’aborder son œuvre (Théâtre et Poésie) ainsi que le Poète Portugais aux 75 hétéronymes : Fernando Pessoa

 

Comme à son habitude, Les Théâtropes seront un grand week end de partage, de rencontres avec la participation des associations Barjaquoises et nombres de moments de convivialités !

 

www.objectifgard.com vous propose de découvrir le programme complet :

 

Vendredi 15 avril  2011
15h30 :« Modou et le Baobab » Conte jeune public, par la compagnie professionnelle « La calebasse ».

Modou nous emmène depuis le baobab de son village dans un (initiatique) voyage, où la musique devient personnage, paysage ! Sa forêt, son décor, ce sont les instruments que les êtres humains ont inventés pour émouvoir, transmettre, annoncer … la joie d’être un enfant ? un héros ? Juste un être vivant !
Un concept qui réunit deux artistes : Djamila Zeghbab et Guy Thévenon Tous deux épris et pétris des cultures du monde. Une rencontre entre parole et musique : Djamila la conteuse-comédienne, diseuse de textes et de chansons ; chercheuse d’histoires qui parlent au cœur des êtres humains, où enfants et plus grands retrouvent les questions qui habitent les consciences, les mémoires, les imaginaires. Guy Thévenon, grand collectionneur d’instruments devant
l’éternel…Réunit depuis des décennies des instruments de musique du monde entier : A cordes, à percussions, à vent….Des santours, des gongs, des ouds, des luths des derboukas…des flûtes. Amoureux aussi des bruits et des sons qu’il tire de la moindre pomme de pin, du brin de paille, des cailloux et des calebasses que la nature oublie sur un bord de chemin, et de ceux qu’il obtient en détournant les objet, que les «civilisés » ont fabriqués pour transporter, contenir : tuyaux, bassines, clefs, etc…

 

 

20h30 :« Nuit tranquille » De Patrick Sibold, par la compagnie Aldente Théâtre / BELGIQUE
C'est l'histoire de Jeanne et Paul déportés dans un ghetto. - De Clara trouvée battue et recueillie par Jeanne. - De tous ces gens confrontés au bégaiement de l'histoire quand elle reproduit les heures les plus noires de l'humanité. - Les nuits tranquilles, des petites lumières brillent dans la nuit, elles signifient que par delà la peur, il existera toujours un instant où le rêve reste possible. L’ambition de la compagnie est de porter bien haut les couleurs du théâtre francophone en produisant des pièces contemporaines ayant un réel caractère éducatif. Amener le public jeune ou moins jeune à approcher le théâtre par le biais des compagnies amateurs. « Nuit tranquille » a vu le jour début mai 2007, lors du festival Brut de Scène à Reims. Dans celle-ci, l’ambiguïté et la difficulté des rapports humains sont mises en exergue dans un huis clos localisé dans un ghetto

 

 

Samedi 16 avril  2011

11h00 :« Le privilège des chemins » de Fernando Pessoa, traduction de Teresa Rita Lopes. Par la Cie Théâtre de
Personne.

Il s’agit d’un voyage, d’une expédition vers le côté inconnu de nous-mêmes. Souvent le rêve devient plus réel que la réalité. Tandis qu’une Femme et un Homme dialoguent au milieu de nulle part et tentent de comprendre leurs sensations et le Réel, un Prince se meurt et invite à ne pas oublier de rêver. Dans cet univers étrangement blanc, l’énigmatique Salomé danse autour de la tête d’un prophète. Tout à coup, sous les mots et les doigts de Pessoa, le monde bascule… Quiconque s’y aventure devient un archéologue des sensations.

 
15h30 :« Rencontre autour de Teresa Rita lopes » Teresa Rita Lopes, dramaturge Portugaise sera l’invitée d’honneur de la 9ème édition des Théâtropes !
L’occasion pour l’équipe du Théâtre de Personne d’aborder une grande partie de son oeuvre a travers des lectures entre théâtre et Poésie. Teresa Rita Lopes réagira directement a l’évocation sur scène de ses textes par quatre comédiens professionnels. Cette rencontre sera aussi l’occasion de parler du Portugal,, de son patrimoine culturel, ainsi que de la situation culturelle et économique du Portugal d’aujourd’hui... Fernando Pessoa,le sera également au cœur de cette rencontre, avec une partie de son œuvre. Du Banquier anarchiste au Privilège des chemins (projeté le matin) en passant par Le gardeur de troupeaux… Teresa Rita Lopes et le Théâtre de Personne évoqueront ce personage poète portugais aux multiples hétéronymes...

 

18h00:« Blanc et Noir » Par la Troupe Dramatique pour la création Artistique. TIZNIT / MAROC
La pièce nous raconte un conflit entre deux personnages : "le blanc et le noir". Tous deux entrent dans une compétition sans merci pour gagner une femme et son amour. Cette femme va œuvrer pour trouver un terrain d'entente... une pièce entre danse, théâtre et musique.

 

 20h00 : Buffet offert par l’association Art’tatouille.
21h00 :« J’espérons que je m’en sortira » D’après Marcello D'Orta / par la troupe du songe
« J'espérons que je m’en sortira » est une pièce adaptée et réalisée à partir de rédactions d’enfants recueillies par Marcello d’Orta, instituteur à Arzano, petite ville de la banlieue de Naples. Ces paroles d’enfants nous emmènent dans la dure réalité de leurs vies : récits à la fois amusants et poignants, regards lucides et paroles spontanées sur le quotidien, le chômage, la drogue, la mafia, la pauvreté. Ces témoignages d’une réalité sociale propre à Arzano, prennent à travers les mots des enfants une dimension universelle. Dans la mise en scène de la Troupe du Songe, le plateau se transforme en terrain vague, où 9 comédiens donnent vie à la parole enfantine.

 

 

Dimanche 17 avril 2011 :
14h00 :« A l’abordage »

Embarquement immédiat pour un voyage dans l’imaginaire de cinq pirates qui se joueont des mots et proposeront au public des Théâtropes un spectacle inédit... Vous ne savez pas ce que vous allez voir? Ils ne savent pas ce qu’ils vont jouer ! 1 gouverneur, 1 éclairagiste, 1 musicien, 5 comédiens et... le public ! Détournant le sens des mots dérobés aux spectateurs, ils vous feront découvrir leur véritable signification au cours d'un voyage vers l'absurde et l'imaginaire.
Principe n°1 : avant chaque improvisation, un Flibustier est envoyé à l'abordage dans le public pour récupérer un mot.
Principe n°1 bis : certains mots, comme "chaussette", ne seront plus acceptés.
Principe n°2 : chaque Flibustier propose un extrait sur le mot rapporté.
Principe n°2 bis : aucun accessoire n'est autorisé, à part un foulard rouge.
Principe n°3 : la personne du public qui a donné le mot choisit l'extrait qu'elle a préféré, pour que l'improvisation continue.

 

 

Renseignements : Association Art’tatouille / Rochette Julien / 06.88.47.20.08 / theatropes@hotmail.com / www.art-tatouille.com

 

Source : art-tatouille.com

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité