EconomieEconomie.

MODERNISATION DU DIALOGUE SOCIAL : « LA CGPME REFUSE DE CAUTIONNER UNE NOUVELLE TENTATIVE D’IMMIXTION DANS LA GESTION DES TPE / PME »

CGPME

 

 

Henry DOUAIS, Président CGPME DU GARD prend position suite à la délibération sur la modernisation du dialogue social qui a eu lieu le 26 avril 2011.

 

Voici son communiqué dans son intégralité :

 

"Lors de la délibération sur la modernisation du dialogue social qui s’est tenue le 26 avril, les partenaires sociaux ont abordé les attributions des instances représentatives du personnel (IRP) au regard de la création de la valeur ajoutée et de l’affectation des résultats de l’entreprise.

 

Dans ce cadre, ils ont convenu d’évoquer notamment la « rémunération des dirigeants », sans être en mesure de limiter les échanges aux seuls dirigeants des grandes entreprises. A ce stade, les dirigeants de TPE/PME sont tous potentiellement concernés par de nouvelles obligations.

 

La CGPME n’a pas souhaité s’associer à une discussion dont l’objet même n’est pas du ressort des partenaires sociaux dès lors qu’au-delà des obligations d’informations déjà existantes, on cherche à s’immiscer dans la gestion même de l’entreprise.

 

La Confédération des PME considère qu’il est temps de cesser de remettre en cause la liberté de gestion du chef  l’entreprise qui, faut-il le rappeler, assume seul les risques.

 

Henry DOUAIS, Président CGPME DU GARD "

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité