EconomieEconomie.

CONFÉRENCE ÉCONOMIQUE DU GARD DU 23 MAI 2011 : VOICI LES 5 ACTIONS PHARES DU CONSEIL GÉNÉRAL DU GARD

Plan-Large-_8350-copie.jpg

Après avoir dressé un bilan des actions conduites et de la nouvelle méthode de concertation engagée en 2011 auprès des chefs d'entreprises, Damien Alary, président du Conseil général du Gard a présenté ce lundi 23 mai 2011 à près de 150 chefs d'entreprises gardois un plan de 15 engagements économiques.

L'objectif est de conforter durablement l'agriculture, favoriser l'essor du tourisme, apporter un accompagnement structuré et individualisée aux entreprises et, favoriser leur implantation et leur développement.

Le président du Conseil général a réalisé cette présentation aux côtés de d'Eric Giraudier, président de la Chambre de commerce et d'industrie de Nîmes, Bagnols, Uzès et Le Vigan, de Francis Cabanat, président de la Chambre de commerce et d'industrie d'Alès-Cévennes, de Serge Almeras, président de la Chambre de Métiers et de l'Artisanat, et de Dominique Granier, président de la Chambre d'agriculture du Gard.

L'action économique et l'emploi font partie des quatre axes prioritaires de la nouvelle mandature de Damien Alary et de la majorité départementale, même si ce n'est pas une compétence obligatoire.

Avec un budget de 20 M €, le Conseil général du Gard met en place chaque année des dispositifs d'intervention pour aider les acteurs économiques et les entreprises.

Pour 2011, parmi les 15 engagements économiques, le Conseil général du Gard propose 5 actions phares :

• La création d'une agence de promotion économique du Gard,

• L'accompagnement accru de zones d'activités économiques durables,

• La création d'une maison départementale du travail saisonnier,

• La mise en place d'une signalisation touristique départementale,

• La mise en œuvre d'une politique départementale foncière des espaces agricoles.

En 2011, il poursuit aussi ses actions en faveur de la modernisation du tissu économique, de l'implantation et du développement des entreprises, ainsi que de l'économie sociale et solidaire. Il soutient les structures professionnelles, et gère la Plate-forme de la Création d'Activités du Gard -PFCA 30- et le dispositif « Réseau des Métiers des Pays gardois »

Le Département soutient aussi une politique favorisant l'émergence d'une agriculture durable, avec la démarche « Militant du Goût », la promotion des produits locaux, leur commercialisation en circuits courts, et le plan d'actions Bio.

Il accompagne les entreprises agricoles dans la mise en œuvre de projets stratégiques d'entreprises pour conquérir de nouvelles parts de marché, la valorisation des produits, les démarches de qualité, et le développement de l'agriculture biologique.

Enfin, outre la mise en place d'une signalétique touristique départementale, il soutient la création et l'amélioration d'hébergements touristiques, l'accueil des camping-caristes, le développement d'une offre touristique « haut de gamme » axée sur le tourisme d'affaires et le tourisme vigneron.

www.objectifgard.com vous propose de découvrir en détail, les 5 actions phares du conseil général du Gard :

→ Création d'une agence de promotion économique du Gard

Le Conseil général a décidé de la création, d'ici la fin de l'année, d'une agence économique départementale, de type association loi 1901. Elle assurera les missions d'interface entre les acteurs économiques et la Région, d'information des chefs d'entreprises sur les dispositifs d'accompagnement et sur le foncier disponible, de promotion du territoire départemental et de mise en réseau des chefs d'entreprises.

Portée par le Conseil général du Gard, elle regroupera l'ensemble des chambres consulaires, les structures associatives d'animation économique locale ou régionales, les collectivités territoriales, les établissements publics de coopération intercommunale, les agences de développement économique, le Comité Départemental du Tourisme, les services de l'Etat, les Pays, les GAL, Invest Languedoc-Roussillon.

→ Une signalisation touristique engagée pour 2011/2012

Pour répondre aux attentes des acteurs du tourisme et afin de développer un marketing territorial, le Conseil général engage une signalisation touristique, en partenariat avec le Comité Départemental du Tourisme, les chambres consulaires, l'Association Départementale des Gîtes de France et du Tourisme Vert, Les Logis du Gard et la Fédération Départementale des Offices de Tourisme et Syndicats d'Initiative.

Le schéma a été élaboré en s'appuyant sur une charte graphique, la signalisation des sites touristiques majeurs et une déclinaison du type « nouvelles technologies » (portables, smartphone, tag2D, appli).

Les principaux bénéficiaires seront les Relais information service -RIS- : communes et groupements de communes, les propriétaires et gestionnaires de sites touristiques ouverts au public.

→ Création d'une maison du travail saisonnier départementale : Etude de faisabilité

En lien avec les chambres consulaires, la DIRECCTE, Pôle emploi, le Comité Départemental du Tourisme et l'Union des Métiers et des Industries de l'Hôtellerie du Gard, le Conseil général lance une étude de faisabilité d'une maison départementale du travail saisonnier.

Cette étude doit permettre d'ici 2012 la création d'un lieu ressources améliorant et favorisant l'accès aux offres d'emplois saisonniers sur tout le département pour les demandeurs d'emploi et les groupements d'employeurs, la Gestion prévisionnelle de l'emploi et des compétences, la formation professionnelle.

Elle assurera les missions d'information, de conseil et d'orientation :

- Pour les demandeurs d'emploi sur les offres d'emploi, les salons saisonniers existants, les contrats et le droit du travail, l'accession au logement.

- Pour les professionnels sur les dispositifs d'aide à l'emploi et sur les contrats et le droit du travail.

Aide à la création et à l'aménagement de zones d'activité durables

Sur la base du schéma départemental des ZAE et de la « charte qualité développement durable », et en partenariat avec les chambres consulaires, le Conseil général apportera un soutien technique et financier accru en matière d'immobilier d'entreprise aux intercommunalités mettant en place des zones d'activités économiques durables via notamment :

- La mise en œuvre d'avances remboursables pour les intercommunalités de moindre importance,

- Une veille sur le prix du foncier et les capacités d'investissement des entreprises,

- Une proposition d'une offre immobilière correspondant aux besoins des entreprises.

Mise en place d'une politique départementale foncière agricole

En partenariat avec la SAFER, la Chambre d'Agriculture, et les communes, le Conseil général du Gard s'engage dans la mise en place d'une politique départementale foncière des espaces agricoles.

Via un diagnostic territorial des enjeux et des besoins agricoles et la création de nouveaux outils de mobilisation foncière, il favorisera l'intégration de l'agriculture dans tous les projets urbains, la mise en place d'actions spécifiques sur la commande publique et la gestion de la ressource en eau (restauration collective, travaux de voirie, d'entretien des fossés…), la mise en œuvre de partenariats innovants (fermes pédagogiques, espaces ludiques…), la constitution d'îlots culturaux pour une gestion cohérente des exploitations agricoles.


Quelques chiffres économiques du Gard :

INSEE/ www.code30.cci.fr/ Schéma départemental des zones d'activités économiques

- PIB départemental : près de 15 milliards €

- 28 777 entreprises

- 132 203 emplois salariés privés

- 229 zones d'activités qui comptent 5 563 entreprises implantées et 57826 emplois

- 870 ha disponibles à court et moyen terme et 530 ha disponibles à long terme pour les ZAE

- Emploi :

12,7 % Taux de chômage de second semestre 2010

37 620 demandeurs d'emplois inscrits en catégorie A

24 408 allocataires du RSA socle


Poids des secteurs d'activité dans le Gard

INSEE/ www.code30.cci.fr/ Schéma départemental des zones d'activités économiques

 

Agriculture (4% du chiffre d'affaire gardois)

3 817 exploitations agricoles professionnelles

Agriculture biologique : 600 exploitations sur 12 500 hectares

Rythme de conversions : + 50% / an

Industrie (24 % du chiffre d'affaire gardois)

1553 établissements

21 entreprises industrielles de plus de 200 salariés

18,3 % des salariés (24 147)

BTP (10 % du chiffre d'affaire gardois)

11,3 % des salariés (14 961)

Commerce (39 % du chiffre d'affaire gardois)

21,7 % des salariés (28 717)

Services (23% du chiffre d'affaire gardois)

8 975 entreprises

17 entreprises de plus de 200 salariés

48,7 % des salariés (64 334)

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?
Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité