EconomieEconomie.

DOSSIER COMPLET : PRÉSENTATION DU PLAN DE MOBILISATION POUR L’EMPLOI DANS LE GARD

Icône de dossier complet noir isolé sur blanc Banque d'images - 4136366

A l'occasion du lancement par le Pôle Emploi du « Printemps des entreprises », le Préfet du Gard, Hugues Bousiges, a présenté ce mercredi 1er juin 2011 à 11 heures, le plan gardois de mobilisation pour l'emploi, en présence des Sous-préfets, de la Directrice du Pôle Emploi, des représentants de l'Union des Métiers de l'Industrie Hôtelière, de la Fédération Nationale du Bâtiment et des Chambres consulaires.

Ce plan est la déclinaison au niveau local des priorités du Plan de Mobilisation pour l'Emploi lancé par le Gouvernement.

L'un des axes fort de ce plan est la satisfaction des offres d'emploi des entreprises.

C'est dans ce cadre que Pôle emploi mène une action concertée avec les services de l'Etat en lançant le « Printemps des entreprises », en direction de trois branches professionnelles ayant traditionnellement des difficultés à recruter :

- Le Bâtiment et les Travaux Publics

- L'hôtellerie-Restauration

- Le secteur des Services à la Personne

www.objectifgard.com vous propose de découvrir un dossier complet concernant ce sujet :


Chômage et emploi dans le Gard

Un constat : le chômage s'est quasiment stabilisé en 2010 dans le Gard à 12,5 %

La situation de l'emploi en 2011 dans le département du Gard fait ressortir plusieurs points positifs :

- Après deux années de forte augmentation, le chômage dans le département du Gard s'est quasiment stabilisé en 2010, sans toutefois entamer de sensible décrue ;

- Le chômage des jeunes a commencé à décroître sensiblement ;

- L'emploi salarié a recommencé à augmenter en 2010 ;

Mais des fragilités existent encore :

- A 12,5 %, le taux de chômage dans le Gard est de 3,3 points plus élevé que le niveau national (9,2 %) ;

- Le chômage de longue durée et celui des plus de 50 ans continuent à augmenter de manière sensible ;

- Deux bassins d'emploi, Le Vigan et Alès, connaissent un taux de chômage supérieur à 14 % ;


Le plan gouvernemental de mobilisation pour l'emploi

Lancé en mars 2010, le plan gouvernemental se fonde sur plusieurs axes :

- Mobilisation de 500 millions d'euros en faveur de l'emploi ;

- Développer l'alternance pour conforter la baisse du chômage des jeunes. Pour le gouvernement, l'alternance constitue pour les jeunes un véritable « passeport pour l'emploi ». C'est pourquoi il a décidé de faire de son développement une priorité. Le but étant de former un million de jeunes par alternance d'ici à 2015.

Développer l'alternance cela signifie tout d'abord augmenter le financement du nombre de jeunes formés par l'apprentissage.

Dans cette optique, plusieurs mesures ont été adoptées :

→ Une taxe d'apprentissage réformée

- Un système de bonus-malus pour les entreprises de plus de 250 salariés. Le quota de 3% d'alternance sera relevé à 4 % et modulé en fonction de l'effort de l'entreprise. Les entreprises qui dépasseront cette nouvelle obligation légale bénéficieront d'un bonus d'une valeur de 400 euros par contrat et par an. A terme, ce quota de 4 % devrait permettre d'embaucher 135 000 jeunes supplémentaires en alternance par an.

- Une mesure « zéro charge » pour les PME qui s'engagent dans l'alternance c'est-à-dire une exonération totale des charges sociales pendant six mois pour toute embauche supplémentaire d'un jeune en alternance.

- La création et l'augmentation d'une nouvelle génération de contrats d'objectifs et de moyens pour l'apprentissage, conclus dans chaque région par le Préfet de région et le Président du conseil régional pour la période 2011-2015.

Développer l'alternance c'est aussi simplifier ses procédures. A cette fin, plusieurs actions vont être mises en place :

- Simplification des conditions requises pour devenir maître d'apprentissage (assouplissement des conditions d'ancienneté).

- Succession possible de deux contrats de professionnalisation.

- Valorisation du statut des apprentis.

→ Mesures en faveur des chômeurs de longue durée, comportant des actions de prévention menées par Pôle emploi, une augmentation du volume des contrats d'accompagnement dans l'emploi (CAE), et une aide à l'embauche des chômeurs de plus de 45 ans :

- Plusieurs mesures vont donc s'appliquer rapidement dont un entretien pédagogique avec un conseiller de Pôle emploi avec à l'issue une proposition d'emploi, de formation ou d'appui spécifique.

- Un accompagnement renforcé pour les demandeurs d'emploi les plus en difficulté.

- 250 millions d'euros pour financer des contrats aidés supplémentaires.

- Aide de 2000 euros supplémentaire pour les entreprises qui embaucheront des chômeurs de 45 ans et plus en contrat de professionnalisation.

→ Une mobilisation locale des énergies impulsée par les sous-préfets d'arrondissement, au sein de Services Publics Locaux de l'Emploi (S.P.E.L).


Plan départemental de mobilisation pour l'emploi

Dans le département du Gard, le Préfet réunit tous les 15 jours, un Service Public de l'Emploi en formation restreinte composé du Préfet lui-même, des trois Sous-préfets d'arrondissement, de la Directrice territoriale de Pôle Emploi, du Chef de l'Unité Territoriale de la DIRECCTE, des délégués du Préfet pour les quartier et du Directeur de la Direction de la Cohésion Sociale pour élaborer et valider un plan d'action départemental et faire le point de l'avancement des travaux et des actions menées.

Des Services Publics de l'Emploi Locaux se réunissent sur les quatre bassins d'emploi, fédérant les énergies au plus près des territoires, à Nîmes, Bagnols sur Cèze, Alès et Le Vigan.

Ils élaborent des plans d'action locaux, qui sont des documents évolutifs qui s'adapteront dans le temps.

→ 4 leviers pour agir en faveur de l'emploi

I / Lutter contre le chômage de longue durée.

Un enjeu majeur :

- 13 114 demandeurs d'emploi de longue durée en janvier 2011 dans le Gard (Catégorie A)

- Un chiffre en augmentation de 15,8% sur les 12 derniers mois

Action 1 :

Centrer les contrats aidés des secteurs marchand et non marchand sur les publics cibles, notamment les chômeurs de longue durée et les bénéficiaires du RSA

- 2300 Contrats d'Accompagnement dans l'Emploi dans le Gard (CAE) pour le premier semestre

- 382 Contrats Initiative Emploi (CIE) dans le Gard pour le premier semestre

Action 2 :

Augmenter la performance des dispositifs de l'insertion par l'activité économique

- 580 places sur les chantiers d'insertion

- 102 postes dans 13 entreprises d'insertion

- 7 associations intermédiaires

- 2 entreprises de travail temporaire d'insertion

Action 3 :

Favoriser le retour à l'emploi et le maintien dans l'emploi des séniors

- 7580 demandeurs d'emploi de plus de 50 ans en janvier 2011, en augmentation de 13,2% sur un an.

Action 4 :

Recevoir d'ici la fin du mois de juin les demandeurs d'emploi de longue durée

- 8040 demandeurs d'emploi concernés pour le Gard

- proposition de mises en relation sur des offres d'emploi, d'un contrat aidé, d'une formation ou d'un accompagnement renforcé

Action 5 :

Prévenir le chômage de longue durée

- en faisant bénéficier les demandeurs d'emploi entrant dans leur 6ème mois de chômage d'un accompagnement renforcé

II / Agir en faveur de l'emploi des jeunes.

Des chiffres encore élevés :

- 6502 demandeurs d'emploi de moins de 25 ans en janvier 2011 dans le Gard (Catégorie A)

- mais un chiffre en baisse de 6% sur les 12 derniers mois

Une stratégie : Promouvoir la formation en alternance et agir sur l'emploi des jeunes des zones urbaines sensibles.

Action 6 :

Promouvoir le contrat de professionnalisation

- 1157 contrats de professionnalisation conclus en 2010 dans le Gard

Action 7 :

Promouvoir le contrat d'apprentissage

- Plus de 2 700 contrats d'apprentissage conclus dans le Gard en 2010

Action 8 :

Agir pour l'emploi des jeunes résidant en Zone Urbaine Sensible (Z.U.S.)

Action 9 :

Lutter contre le décrochage scolaire

III / Satisfaire l'offre d'emploi.

La proposition d'offres aux demandeurs d'emploi et l'amélioration du délai de satisfaction des offres d'emploi constituent un axe fort du plan gouvernemental.

La stratégie adoptée s'articule autour de trois actions :

Action 10 :

Favoriser la rencontre directe entre demandeurs d'emploi et entreprises :

- de nombreux forums sont organisés sur les territoires de manière partenariale

Action 11 :

Assurer une plus grande fluidité du marché du travail en réduisant les tensions sur les offres d'emploi :

- le principal levier d'action sur ce thème est la réduction du délai de satisfaction des offres d'emploi enregistrées par Pôle emploi

Action 12 :

Rencontrer les employeurs et développer la collecte d'offres d'emploi :

- plus de 8.200 offres d'emploi collectées par Pôle emploi dans le Gard au 1er trimestre 2011

- plus de 2.100 entreprises ont reçu la visite d'un conseiller Pôle emploi au 1er trimestre 2011

IV / Décliner le plan de mobilisation départemental sur les territoires, dans le cadre des Services Publics pour l'Emploi Locaux (SPEL) placés sous l'autorité des Sous-préfets d'arrondissement.

Sur chacune des quatre zones d'emploi du département du Gard, les Sous-préfets réunissent régulièrement les différents acteurs des services publics pour l'emploi locaux afin d'élaborer des plans d'action locaux s'inscrivant dans la démarche de mobilisation pour l'emploi :

Nîmes : Madame Martine Laquièze, Secrétaire Général de la Préfecture, Sous –préfète d'arrondissement.

Bagnols sur Cèze : Madame Martine Laquièze, Secrétaire Général de la Préfecture, Sous –préfète d'arrondissement.

Le Vigan : Madame Fabienne Ellul, Sous-préfète d'arrondissement

Alès : Monsieur Philippe Portal, Sous-préfet d'arrondissement

→ 3 axes de réflexion sur l'emploi pour le moyen terme

I / Travailler sur l'image des métiers.

II / Imaginer les emplois de demain.

III / Identifier les freins à l'emploi afin de les lever.

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?
Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité