NîmesSorties Gard

EXPOSITION « UNE COLLECTION PARTICULIÈRE » AU MUSÉE DES BEAUX-ARTS A NÎMES PREND SES HORAIRES D’ÉTÉ

expo-particuliere.png

Du 2 juin au 2 octobre 2011, la Ville de Nîmes et la Fondation des Treilles présentent au Musée des Beaux-Arts l’exposition importante « Une Collection particulière ».

L'exposition au Musée des Beaux-Arts de Nîmes prend ses horaires d'été ...

L'exposition est ouverte en juillet et août 2011 du mardi au dimanche de 10 heures à 19 heures 30, visites guidées chaque jour à 14h30 et 16h30, ateliers enfants et adultes (voir www.nimes.fr),  nocturnes chaque Jeudis de Nimes jusqu'à 22 heures 30,  visite guidée à 18h.

Accueil information 04 66 28 18 32 / Réservation ateliers et groupes 04 66 27 84 99


Présentation de l'exposition

La Fondation des Treilles, créée dans les années soixante, conserve une collection constituée par sa fondatrice
Anne Gruner-Schlumberger (1905-1993) auprès de ses amis artistes. Un ensemble de 120 œuvres a été scrupuleusement sélectionné à cette occasion parmi les fonds ethnographiques, le fonds des arts graphiques et le fonds d’art moderne.

A l’étage du musée, le public pourra découvrir des peintures, sculptures, dessins, gravures d’artistes peu connus ou de grandes signatures marquantes du XXe siècle dans le domaine de l’art moderne et contemporain tels Arp, Braque, Brauner, Dubuffet, Ernst, Giacometti, Klee, Léger, Matta, Picasso, Soulages ou encore Takis.

Cette exposition s’inscrit dans la politique culturelle de la Ville de Nîmes et de son musée des Beaux Arts qui réservent à l’art moderne et contemporain une place singulière.

Elle succède aux expositions consacrées à Jean-Marie Granier (1983 et 2010), Picasso (1983 et 1995), Paul Klee (1984), Takis (1993), Lucien Coutaud (2004), ou encore Lucien Lautrec (2010).

C’est bien là que se situe l’une des missions importantes du Musée des Beaux-arts de Nîmes : tisser le lien depuis ses collections anciennes jusqu’à la création contemporaine, par la découverte de l’art moderne, celui du vingtième siècle.

Depuis 2005, quelques expositions temporaires ont permis d’approcher la collection léguée par Anne Gruner-Schlumberger afin de faire connaître le fonds artistique des Treilles, en assurer son rayonnement et sa mise en valeur (Marseille, Milan, Bruxelles, Tours, Dinan).

L’exposition « Une Collection particulière » entend continuer la mission initiée par la Fondation des Treilles : faire connaître au plus large public les créations de l’art moderne et contemporain rassemblées par la collectionneuse et amie de ces artistes et découvrir le regard qu’ils portent sur le monde.

Bien loin d’être le fruit du hasard ou d’un quelconque placement financier, la collection d’Anne Gruner-Schlumberger est née dans le cadre de relations amicales que cette passionnée d’art entretenait à New-York, Athènes, Paris, Bâle…C’est au cours de ses nombreuses rencontres et ses échanges très fructueux dans l’atelier même des artistes que les achats se sont faits, complétés par des cadeaux, œuvres dédiées par le créateur même ! Les liens d’amitiés forts avec Dubuffet, Giacometti, Picasso, mais surtout Ernst et Brauner, ont conduit la donatrice à constituer un choix d’œuvres sensible et personnel.

Articulé dans les salles de l’étage du musée, le parcours d’exposition composé de sept sections présente une approche à la fois chronologique et monographique avec des salles consacrées à certains grands noms de l’art moderne comme Brauner, Ernst et Picasso.

Par l’utilisation de matériaux bruts, de techniques mixtes ou novatrices, les œuvres attestent de l’objectif visé par les artistes de l’avant-garde : créer de nouveaux modes de pensée, de nouveaux langages bien éloignés des codes du passé, inventer un art nouveau. Des collages d’Henri Laurens aux structures en bronze de Takis, en passant par les paysages magiques de Sima, les univers cosmiques de Matta ou les gravures de Vieillard, le public découvre les fascinations de la collectionneuse, ses émotions, son admiration, ses coups de cœur, ses passions pour ceux qu’elle appelait les « artistes de l’imaginaire ».

Le commissariat de l’exposition est assuré par Danièle Giraudy, conservateur général honoraire des Musées de France, en charge des collections de la Fondation des Treilles présidée par Maryvonne de Saint Pulgent, et Pascal Trarieux, conservateur du patrimoine, directeur du Musée des Beaux-Arts de Nîmes.

La scénographie a été conçue par Didier Blin, architecte muséographe concepteur de nombreuses réalisations muséographiques d’expositions temporaires et de présentations de collections permanentes.

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité