EconomieEconomie.

MKG HOSPITALITY : L’ACTIVITÉ HÔTELIÈRE EN FORME EN LANGUEDOC-ROUSSILLON EN JUILLET ET AOÛT 2011

 

Après deux trimestres d’activité hôtelière soutenue dans l’hôtellerie française, marqués par des progressions de 6% et 7,5% du RevPAR (Revenu par chambre disponible), l’indicateur de performance, les deux mois d’été juillet et août équilibrent le double effet d’une météo défaillante et du décalage de la période du Ramadan.

 

Un effet de vases communiquants entre ces deux mois permet de limiter les effets négatifs et anticipe un meilleur étalement de la fréquentation hôtelière jusqu’à l’automne.
La météo perturbée a davantage affectée les zones littorales du Nord-Ouest de la France, alors que les grandes métropoles, à l’exception de Nice-Cannes, ont bénéficié d’un tourisme urbain et culturel plus dynamique quand le soleil brille moins.
Compte tenu d’une amélioration attendue sur la seconde quinzaine du mois d’août, le bilan de la saison estivale devrait se traduire par une progression cumulée de 5% à 6% du RevPAR sur juillet-août 2011, conforme aux prévisions faites au Printemps dernier.
Dans la foulée d’un excellent mois de juin, le mois de juillet s’inscrit également comme un mois record en termes d’activité hôtelière. Jusqu’au grand week-end de départ de la mi-juillet, les grandes métropoles ont profité du double moteur d’une économie française encore au travail et de la venue de touristes étrangers.

 

Le décalage de la période du Ramadan sur l’ensemble du mois d’août a incité les familles du Moyen-Orient a avancé leur traditionnel séjour dans la capitale et sur la Côte d’Azur au mois de juillet.

 

La mauvaise météo du début de l’été pénalise davantage les régions littorales du Nord de la France que les régions du Sud où l’espoir d’une amélioration a conforté les touristes dans leurs séjours.

 

La région du Languedoc-Roussillon a particulièrement focalisé l’intérêt des touristes cet été.

 

www.objectifgard.com vous propose de découvrir les performances de l’hôtellerie / Juillet 2011 vs 2010 en Languedoc Rousillon :
Taux d’occupation 2011 : 85,0%
Taux d’occupation 2010 : 82,7%
Ecart (Pts) : 2,3

 

Prix Moyen 2011 : 75,5
Prix Moyen 2010 : 73,5
Ecart (%) : 2,7%

 

www.objectifgard.com vous propose de découvrir les performances de l’hôtellerie / 1ère quinzaine d'Août 2011 vs 2010 en Languedoc Rousillon :

 

Taux d’occupation 2011 : 97.4%
Taux d’occupation 2010 : 96.0%
Ecart (Pts) : 1.4

 

Prix Moyen 2011 : 63.1
Prix Moyen 2010 :66.8

Ecart (%) : -5.7%

 

Source : Cabinet MKG Hospitality (communiqué de presse)

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité