Actualité générale.Actualités

DOSSIER COMPLET : ACCUEIL DE LA NOUVELLE PROMOTION D’APPRENTIS INGÉNIEURS DU CFA DE L’ÉCOLE DES MINES D’ALÈS

E-des-mines-reduite.jpg

 

 

Comme indiqué précedemment sur www.objectifgard.com, la nouvelle promotion d’apprentis ingénieurs du CFA de l’Ecole des Mines, a été présenté ce mercredi 14 septembre 2011 à Alès.

 

A cette occasion, www.objectifgard.com vous propose de découvrir un dossier complet actualisé, concernant l'apprentissage en région :

 

 


Bilan de l'apprentissage en Languedoc-Roussillon !

 

La Région mise sur le développement de l’apprentissage dans l’enseignement supérieur.
Cet apprentissage connaît une croissance importante en Languedoc-Roussillon depuis plusieurs années.

 

Avec un taux d’insertion de plus de 82 %, choisir l’apprentissage sur des niveaux de formations supérieurs est le meilleur tremplin vers l’emploi durable pour les jeunes.

L’action de la Région s’articule autour de trois axes fondamentaux :

- favoriser l’insertion professionnelle des jeunes ingénieurs,
- renforcer l’égalité des chances,
- stimuler l’innovation pédagogique en lien avec le monde économique.

 

L’apprentissage est une des filières d’insertion professionnelle la mieux adaptée pour répondre aux besoins de main-d’œuvre qualifiée des entreprises et une des plus efficaces pour lutter contre le chômage. Depuis 2004, le nombre d’apprentis est passé de 12 000 à 15 560 en Languedoc-Roussillon.

 

C’est le résultat de la politique volontariste engagée par la Région, au nom des jeunes et des besoins des entreprises.

 

Dans le cadre du Contrat d’objectifs et de moyens, l’Etat et la Région se sont fixés comme objectif d’atteindre les 22 500 apprentis formés en Languedoc-Roussillon à l’horizon 2015.

 

Des financements à hauteur des ambitions !

140 M€ consacrés par la Région au développement de l’apprentissage sur la période 2011-2015 et contractualisés avec l’Etat au titre du Contrat d’objectifs et de moyens.

Budget 2011 pour l’apprentissage : 71,7 M€ (+ 34 % depuis 2005) !

→ programme régional d’appui au fonctionnement des CFA : 35,3 M€ (+ 35 % depuis 2005)

→ programme régional d’appui à l’investissement des CFA : 5,7 M€ (+ 119 % depuis 2005)

→ programme régional d’aide aux entreprises : 26,1 M€ (+ 13 % depuis 2005)

→ programme régional d’aide aux apprentis : 2,7 M€ (+ 50 % depuis 2005)

→ programme régional de promotion de l’apprentissage : 1,9 M€ (+ 217 % depuis 2005)

 

CHIFFRES CLÉS 2011

χ 15 560 apprentis du niveau CAP au diplôme d’ingénieur

χ 44 CFA

χ 20 sections d’apprentissage dans les lycées ou les universités

χ 322 diplômes différents accessibles, dont 102 dans l’enseignement supérieur

 

 


La Région crée le CFA de l’Ecole des Mines d’Alès

 

Face au nombre croissant d’apprentis au sein de ces deux formations d’ingénieurs spécialisées, la Région et l’EMA ont décidé, en janvier 2011, la création d’un CFA regroupant les sections d’apprentissage existantes et permettant l’ouverture de nouvelles formations pouvant accueillir une centaine d’apprentis supplémentaires dans les secteurs de l’environnement et du développement durable.

136 apprentis préparent aujourd’hui leurs diplômes à l’EMA. La première promotion d’ingénieurs recrutée dans le cadre du CFA effectue sa rentrée ce mois ci.

 

Depuis 2008, la Région a consacré plus de 2 M€ au fonctionnement et aux aides aux apprentis (hébergement, transport, restauration, mobilité…) de l’EMA. Ces financements de l’apprentissage se font à parité entre la Région et l’Etat dans le cadre des Contrats d’objectifs et de moyens 2005-2010 et 2011-2015.

 

L’Ecole des Mines d’Alès (EMA) a ouvert, en 2008, deux diplômes d’ingénieurs par la voie de l’apprentissage :
- diplôme d’ingénieur conception et management de la construction durable,
- diplôme informatique et réseaux.

L’ouverture de ces sections s’inscrit parfaitement dans la stratégie régionale visant à :

- développer l’apprentissage dans l’enseignement supérieur, vers des métiers à forte valeur ajoutée,

- répondre aux réels besoins en main d’œuvre qualifiée des entreprises du Languedoc-Roussillon,
- valoriser les formations tournées vers le domaine de l’environnement dans une perspective de développement durable.

La première section, particulièrement innovante, va contribuer à doter le Languedoc-Roussillon des compétences indispensables pour faire face aux enjeux du développement durable dans le secteur du bâtiment.

La seconde répond aux besoins en ingénieurs et en cadres informatiques dans le Gard et dans les départements voisins.

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité