Actualité générale.Actualités

DOSSIER COMPLET / ÉTUDE INSEE : VOICI LE PROFIL DES ARRIVANTS EN LANGUEDOC-ROUSSILLON

 

 

 

Dans le cadre du Contrat de Plan Régional de Développement de la Formation Professionnelle 2012-2017 en cours d’élaboration, le SGAR et la Région Languedoc-Roussillon souhaitent mieux connaître les migrants pour savoir s’il y a lieu de mettre en place des actions spécifiques d’accompagnement à la recherche d’emploi et de formation pour cette population.
La population des migrants résidentiels internes est composée d’une part des arrivants en provenance des autres régions de France métropolitaine - personnes venues s’installer en Languedoc-Roussillon au cours des 5 dernières années - d’autre part des sortants - personnes quittant la région pour une autre région de France Métropolitaine.

 

www.objectifgard.com vous propose de découvrir les résultats de l'étude à travers un dossier complet :

 

 


Avant-propos de l'étude

 

 

La classification réalisée fait ressortir sept profils d’arrivants en Languedoc-Roussillon.
Des sept profils définis, les plus fréquents concernent des personnes actives en emploi ou en recherche d’emploi.
Les profils 1, 2 et 4 représentent plus de la moitié des arrivants et le profil 3 représente 11 % des arrivants.

 

Les trois derniers profils (5, 6, 7) contribuent pour un tiers des arrivants. Ils concernent des inactifs, soit en fin de carrière professionnelle (sinon en retraite), soit en étude.

 

Le nom générique donné à chaque profil (ex : « Les femmes inactives ou au chômage » pour le profil n° 3) ne signifie pas que ce groupe est exclusivement constitué de femmes inactives ou chômeuses mais que les femmes, l’inactivité et le chômage sont trois caractéristiques prédominantes dans ce groupe.

 

 

 

 


Profil 1 . Les hommes actifs occupés, ayant un niveau de diplôme égal ou supérieur à Bac+2, constituent le profil le plus fréquent chez les arrivants

 

 

Ce profil rassemble 27 % des arrivants. Dans ce groupe, la quasi-totalité des personnes sont en emploi (96 % contre 46 % pour l’ensemble des arrivants) et elles font partie des classes d’âges les plus actives (92 % sont âgées de 25 à 50 ans).

 

Les arrivants de ce groupe sont le plus souvent des hommes, dans 7 cas sur 10, avec un niveau d’étude supérieur.
En effet, 62 % des personnes du groupe sont titulaires d’un diplôme égal ou supérieur à Bac+2, alors que seuls 35 % sont dans ce cas pour l’ensemble des arrivants.

 

Ils occupent plus fréquemment un CDI. Les cadres sont surreprésentés dans ce groupe (30 % contre 20 % pour l’ensemble des arrivants), les employés sousreprésentés (respectivement 24 % contre 38 %).

 

Les arrivants de ce groupe vivent fréquemment en couple et le plus souvent avec des enfants, mais on retrouve également dans ce profil une proportion de personnes seules plus importante que pour l’ensemble des arrivants.
Les membres de couples avec enfants représentent 43 % des personnes du groupe, contre 32 % pour l’ensemble des arrivants, les personnes seules 22 % contre 20 %.

 

Les personnes de ce groupe se sont installées majoritairement dans les grandes aires urbaines de la région.

 

Les arrivants résidant en 2007 à Montpellier, Nîmes mais aussi autour de Bagnols sur Cèze sont particulièrement surreprésentés dans ce groupe.

 

 

 


 

Profil 2 . Les femmes actives, membres de couples avec enfant, présentes sur le marché du travail

 

Ce groupe représente 17 % des arrivants. Ces personnes sont plus fréquemment des femmes (66 % contre 52 %
dans l’ensemble), en âge d’être actives : 80 % des arrivants de ce groupe ont de 30 à 50 ans.
Les arrivants de ce groupe se portent quasiment tous sur le marché du travail (90 %) mais n’accèdent pas forcément forcément à un emploi.

 

Une proportion plus importante d’entre eux se déclare en emploi : 58 % contre 46 % dans l’ensemble des nouveaux arrivants. Toutefois, les personnes se déclarant au chômage dans ce groupe sont également surreprésentées (33 % contre 12 %).

 

Elles sont souvent moins diplômées : 26 % ont un niveau Brevet-CAP contre 18 % seulement pour l’ensemble des nouveaux arrivants et 12 % ont un diplôme supérieur à Bac+2 contre 19 %.
Parmi les actifs occupés présents dans ce groupe, les cadres et les professions intermédiaires sont sous-représentés, alors qu’au contraire les employés sont plus fréquents. Il s’agit vraisemblablement d’actifs arrivant en Languedoc-Roussillon à la suite d’une mobilité professionnelle du conjoint, et qui ne parviennent pas toujours à accéder à un emploi. En effet, les personnes de ce groupe vivent plus fréquemment en couple avec enfants (64 % dans ce groupe contre 32 % dans l’ensemble des arrivants).

 

La répartition géographique de ce profil d’arrivants est sensiblement la même que celle des hommes actifs.

 

 


Profil 3 . Les femmes inactives ou au chômage, chefs de famille monoparentale ou en couple avec enfants : un groupe où les situations précaires sont fréquentes

 

 

Ce groupe représente 11 % des arrivants. Près de 90 % des membres de ce groupe sont des femmes et 94 % sont inactifs ou se déclarent au chômage contre seulement 23 % dans l’ensemble des arrivants.
Les personnes de ce groupe sont peu diplômées et souvent âgées de 30 à 60 ans. Plus de la moitié (57 %) n’ont pas de diplôme autre que le brevet des collèges, contre 26 % dans l’ensemble des arrivants. 75 % des membres de ce groupe sont âgés de 30 à 60 ans contre seulement 50 % pour l’ensemble.
Les personnes chefs de famille monoparentale sont largement surreprésentées dans ce groupe (25 % contre 6 % dans l’ensemble des arrivants). Sont surreprésentés également, les membres de couples avec enfants : 41 % contre 32 % pour l’ensemble des arrivants.
Parmi les actifs occupés dans ce groupe, les employés -particulièrement ceux du privé - et les ouvriers sont  surreprésentés.

 

Les contrats de type CDD sont plus fréquents : 34 % contre 21 % dans l’ensemble, à l’inverse des CDI (55 % contre 68 %).

 

Les professions de l’hébergement et de la restauration, du commerce, de la santé et de l’action sociale sont significativement surreprésentés dans ce profil d’arrivants.
Les arrivants de ce groupe sont moins concentrés sur les grandes aires urbaines. Ils représentent une faible part de la population, notamment dans les aires urbaines de Montpellier et Nîmes. Leur part est plus importante dans l’arrière pays (autour de Limoux) et sur le littoral, en particulier dans les bassins d’emploi de Béziers, Narbonne et Perpignan.

 

 


Profil 4 . Les jeunes actifs, seuls ou hors famille, diplomés de niveaux Bac ou Bac+2

 

 

Ce groupe représente 10 % des arrivants. 84 % des personnes y ont moins de 30 ans (65 % ont de 15 à 25 ans)
et se portent sur le marché du travail. Parmi ces arrivants, 71 % sont des actifs occupés et 14 % se déclarent
au chômage, contre respectivement 46 % et 12 % dans l’ensemble des arrivants.

 

Plus de 60 % des arrivants de ce groupe vivent seuls ou hors famille, en colocation ou communauté, contre 30 % dans l’ensemble des arrivants. Les niveaux de diplôme les plus fréquents sont le Bac ou Bac+2 (55 % contre 37 % dans l’ensemble).
Parmi les actifs occupés de ce groupe, les ouvriers et les employés sont surreprésentés. Ils occupent plus fréquemment un emploi dans les secteurs de la construction, de l’hébergement, de la restauration et du commerce que l’ensemble des nouveaux arrivants.

 

Les flux d’arrivants présentant ce profil sont très concentrés dans les villes-centres. Les arrivants qui résident à Montpellier ou à Nîmes sont surreprésentés dans ce groupe.

 

 


Profil 5 . Les jeunes retraités ou les femmes inactives de plus de 50 ans

 
Ce groupe représente 7 % des arrivants. 70 % de ses membres ont entre 50 et 60 ans. Les plus de 60 ans sont
également surreprésentés avec 22 % contre 16 %. Près de 70 % sont membres de couples sans enfants et 62 %
sont des femmes.
Le niveau de diplôme est souvent plus faible dans ce profil : 68 % ont un niveau « brevet des collèges » ou CAP contre 44 % pour l’ensemble des arrivants.

 

La majorité des membres de ce groupe sont retraités (39 % contre 18 % pour l’ensemble des arrivants) ou inactifs (21 % contre 10 %). Seuls 40 % sont présents sur le marché du travail contre 58 % pour l’ensemble des arrivants.

 

Parmi les actifs occupés dans ce groupe, les professions d’employés, d’artisans ou de commerçants et les non-salariés sont surreprésentés.

 

Les arrivants qui résident autour de Narbonne, Béziers, Perpignan, Alès ou Limoux sont surreprésentés dans ce groupe et, à l’inverse, ceux qui résident à Montpellier sont sous-représentés. Ce profil d’arrivants représente une plus forte part de la population dans le rural.

 

 


Profil 6 . Les étudiants

 

 

Ils représentent 12% des arrivants. Ils vivent plus souvent seuls ou hors famille. Sur le plan des qualifications,
le Bac est surreprésenté parmi les arrivants de ce groupe.

 

A l’opposé les diplômes professionnels de niveau V (BEP-CAP) et du supérieur (Bac+2 et au-delà) sont sousreprésentés, par comparaison avec ceux de l’ensemble des arrivants.
Plus de la moitié des arrivants de ce groupe résident dans le bassin d’emploi de Montpellier.

 

 


Profil 7 . Les retraités

 
Les membres de ce groupe (99 % de retraités) représentent 16% des arrivants. 93 % ont 60 ans et plus. Ils vivent le plus souvent en couple sans enfant (65 % contre 31 % dans l’ensemble des arrivants).

 

Ils ont un niveau de diplôme plus faible que l’ensemble des arrivants : 43 % ont le brevet des collèges ou moins, et tous les autres diplômes sont sous-représentés.

 

21 % sont des personnes seules, soit un peu plus que pour l’ensemble des arrivants.
Les arrivants qui résident autour de Narbonne et Perpignan sont surreprésentés dans ce groupe. Leur installation est moins concentrée dans les aires urbaines.

 

L’impact de l’arrivée des retraités, mesurée par leur part dans la population résidante, est plus fort dans le rural et sur le littoral.

 

Source : INSEE

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité