EconomieEconomie.

FRANCK PROUST : « LES RÉGIONS INTERMÉDIAIRES : UNE NOUVELLE DÉTERMINANTE POUR LE LANGUEDOC-ROUSSILLON »

rubon50.png

 

 

 

Ce 6 octobre 2011, la Commission européenne a officiellement publié sa proposition (sous forme de règlements) sur les orientations de la politique régionale pour 2014-2020.

 

Elle prévoit notamment la création de la catégorie de régions intermédiaires.

 

Budget global prévu: environ 40 milliards d'euros.

Rappel: le Parlement européen avait demandé le 5 juillet dernier à la Commission d'introduire cette catégorie dans les prochaines perspectives financières, entre les objectifs historiques de "convergence" et "compétitivité". Avec cette nouvelle classification, la politique régionale européenne porterait une attention toute particulière aux régions dont le produit intérieur brut (PIB) par habitant est compris entre 75 et 90% de la moyenne européenne, ce qui entraine l'éligibilité du Languedoc-Roussillon.

"J'accueille avec satisfaction cette annonce. Le Parlement européen a été entendu. Je tiens à préciser qu'il s'agit à l'origine d'une idée des eurodéputés de la majorité présidentielle. Les Socialistes, pourtant aux commandes des plus grandes collectivités, ne se sont ralliés qu'après coup." a déclaré Franck Proust, député européen.

"Concrètement, le Languedoc-Roussillon sera éligible et recevra une enveloppe beaucoup plus conséquente de la part de l'Europe à partir de 2014. Pour nos projets et nos entreprises, cela décuplera les sources financements publics et deviendra un moteur majeur pour la recherche, l'investissement, la croissance et la création d'emploi."

"En cette période de morosité ambiante, l'Europe affiche sa confiance dans le potentiel de ses régions. Les négociations avec les Etats membres vont enfin pouvoir s'amorcer sur des bases solides."

"C'est une avancée cruciale pour notre région et j'en ai fait l'une des priorités de mon mandat. Certains pays ont déjà fait part de leurs divergences, et je me battrai pour que cette idée aboutisse. Depuis le traité de Lisbonne, le Parlement a compétence pour l'imposer. Nous devons maintenant transformer l'essai".

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité