Faits Divers

BAGNOLS : DES IMPOSTEURS SE FERAIENT PASSER POUR LA CROIX ROUGE

La Croix Rouge Française de Bagnols-sur-Cèze a été interpellée cette semaine à propos d’agissements provenant d’une ou plusieurs personnes qui se feraient passer pour l’organisme humanitaire afin de récolter frauduleusement des sommes d’argent ou du mobilier.

Rappelons que la Croix Rouge présente un volet secourisme que tout le monde connaît, mais aussi un volet social. L’association porte assistance au démunis et sans abris en pratiquant « la maraude » par exemple, mais aussi par le biais de boutiques sociales (plus d’une vingtaine dans le Gard), les « vesti-boutiques », comme celle qui existe à Bagnols-sur-Cèze. Rien d’étonnant lorsque des personnes viennent spontanément apporter des meubles dont ils ne veulent plus. Des objets (ou des vêtements) qui sont ensuite revendus à bas prix dans ces boutiques sociales.

Un couple qui connaissait le système de redistribution « Croix Rouge Française » a été contacté, du côté de Bagnols, par téléphone par un inconnu, afin de récolter des objets ou des meubles au nom de l'organisme. Ce couple a aussitôt contacté l’organisme Bagnolais pour savoir s’il sollicitait la population directement, ce qui n’est pas le cas. La directrice locale d’urgence et de secourisme de la Croix Rouge de Bagnols, Viviane Hauss, nous a soutenu que « jamais la Croix Rouge Française ne contacte les gens directement pour passer prendre des meubles ou de l’argent comme cela » [...] Elle poursuit : « Les gens viennent à nous, pas l’inverse ».

Aussitôt prévenue de cette affaire, la Croix Rouge de la commune du Gard Rhodanien a déposé une main courante auprès du commissariat de Bagnols-sur-Cèze, afin de relier les éventuels futurs cas entre eux. A l’heure actuelle, aucunes victimes ni préjudices ne sont reconnus, mais les représentants de la Croix Rouge appellent la population à la plus grande vigilance, et maintiennent qu’ils ne font aucun démarchage par téléphone.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité