Nîmes Olympique

FOOTBALL, NÎMES, J-L GAZEAU : « ON ESPÈRE LA LIGUE 2 EN FIN DE SAISON »

Photo DR

Alors que le club de football du Nîmes Olympique, est en pleine trêve hivernale, Objectif Gard a voulu faire le point avec le président Jean-Louis Gazeau, juste avant d'entamer la nouvelle année.

Objectif Gard : Votre regard sur l’équipe à mi-parcours ?

Jean-Louis Gazeau (président du Nîmes Olympique) : « Il y a un peu de déception au vu des points acquis et du classement (5e avec 32 points). Mais, la deuxième partie de la première moitié de la saison est beaucoup plus encourageante en termes de résultats et d’état d’esprit, surtout sur ce point. Et en National, il faut rappeler que l’on doit  sortir le bleu de chauffe ! »

OG : Justement, parlons du choc de la descente en National…

J-L G : « Je ne suis pas trop surpris de ce côté-là, je connaissais le niveau de ce championnat, après 5 ans passé à cette échelle de la compétition. Mais il y a eu certains joueurs réfractaires au début, ce qui a mis une mauvaise ambiance à l’entame de la saison. La déception de la descente se faisait sentir pour une partie des joueurs. Il y avait du niveau technique (avec des joueurs qui peuvent évoluer en National et d’autres en Ligue 2), mais pas suffisamment d’engagement. Ce qui m’a surpris, c’est le temps d’adaptation de certains joueurs à ce niveau, plus long que je ne le prévoyais. Mais le championnat de National est plus difficile que certaines personnes le pensent. Il faut savoir jouir du plaisir du national, comme je l’ai dit aux joueurs ».

OG : Un point sur les pépins physiques…

J-L Gazeau : « Des blessures importantes avec tout d’abord Emmanuel Corréze (ligaments croisés), dont la saison est terminé, et Abdel Malik Hsissane. Lui est victime d’une fracture du péroné. Il y en a pour 2 mois et demi au minimum, voire davantage si les ligaments se révèlent touchés après que le plâtre ne soit enlevé ».

OG : Est-ce que cela augure des changements dans l’effectif ? On attend des arrivées ?

J-L G : Non, j’aimerais que l’on garde l’effectif actuel. On a ce qu’il faut pour suppléer les absences. D’ailleurs, je remarque que lors du dernier match avant la trêve [face au Poiré Sur Vie remporté 3 à 0], avec 7 absences importantes, on a tout de même bien joué. Et en plus, j’ai peur que la bonne ambiance et l’équilibre qui se sont installés aujourd’hui dans le vestiaire ne soient entachés par la venue d’autres joueurs extérieurs. Beaucoup de joueurs n’engendrent pas obligatoirement de bons résultats. On va pouvoir s’appuyer sur nos jeunes qui n’ont pas été beaucoup en vue jusque-là et qui peuvent apporter pour la suite, comme Yassine Haddou (défenseur de 22 ans), Romain Thibaut (attaquant de 20 ans)… Mais aussi d’autres qui vont revenir à leur meilleur niveau, on l’espère, comme le milieu international togolais Komlan Amewou.

OG : Les déceptions à mi-parcours ?

J-L Gazeau : « Comme je l’ai dit, notre position aurait pu être meilleure. Et sans vouloir pleurer sur notre sort, il me semble que l’on a été fortement pénalisé par les décisions arbitrales, comme lors du match face à Épinal (score final : 2-2) que l’on aurait dû remporter. On a tout de même terminé sept de nos matches à dix, alors que l’on ne peut pas dire que notre équipe soit une composée de brutes. C’est une constatation de la part de personnes extérieures d’ailleurs, comme par d’autres présidents de club notamment. Sans cela, nous serions  probablement deuxièmes avec 5 points de plus ».

OG : Les points positifs alors ?

J-L Gazeau : « D’abord, le nouveau lieu d’entraînement de la Bastide qui fait l’unanimité parmi les joueurs et le staff technique. Je rappelle qu’il permet, contrairement à l’annexe du stade des Costières, de se retrouver sur un même lieu d’entraînement, jeunes du centre de formation, pro, personnel médical, salle de musculation, autour de deux terrains synthétiques et quatre en gazon. Je pense que cela paiera à courts termes sur les résultats. Ensuite, je suis satisfait globalement par la qualité du recrutement. »

OG : Notamment avec Seydou Koné, 2e meilleur buteur à la mi-saison… ?

 J-L Gazeau : « C’est difficile de sortir un nom. La qualité est collective. Vous avez aussi le milieu Mouri Ola Ogounbiyi, meilleur passeur (avec 13 passes décisives) qui est aussi très influent sur le jeu ».

OG : Que peut-on vous souhaitez pour l’année 2012 ?

J-L Gazeau : « Tout d’abord, c’est moi qui tiens à souhaiter mes meilleurs vœux, de santé et de bonheur, à tous, et en particulier à tous les supporters et ceux qui soutiennent le Nîmes Olympique. Il faut rester tous unis surtout [faisant référence aux risques de sanctions que le club pourrait récolter du fait de débordements de supporters durant la première partie de saison], pour que l’on puisse accéder à la Ligue 2 dès cette année. Je suis optimiste, j’y crois. Pour cela on a besoin de tout le monde, et ce n’est pas toujours simple ici de rassembler. Je ferais tout pour qu'on y arrive, car c’est très important pour la ville et au-delà. Désormais, on commence un nouveau championnat. On joue placé, comme on dit. J’espère une deuxième partie de saison plus réaliste en termes de résultats, et éviter les points perdus, comme à domicile pour nos deux premières rencontres ».

Prochain match de Championnat de National : Nîmes – Fréjus-Saint-Raphaël, le 13 janvier 2012.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité