Faits DiversFaits divers.

ESTÉZARGUES, ACCIDENT SUR l’A9 : LE PRÉFET SUSPEND LE PERMIS DU CONDUCTEUR EN CAUSE

Suite à l’accident de la route qui a coûté la vie de deux personnes, samedi 7 janvier dernier, le préfet du Gard (Hugues Bousiges) a prononcé une mesure de suspension du permis de conduire d’un an à l’encontre du jeune conducteur qui a provoqué l’accident, présentait un taux d’alcoolémie de 0,53 mg/l d’air expiré (1,06 g/l de sang).

Depuis, la mise en place de la loi LOPPSI, il s’agit de la durée maximale de suspension autorisée par le code de la route, lorsqu’il s’agit d’un accident mortel. Cette mesure s’éteindra dès qu’une décision de justice « sera devenue exécutoire », comme l’a indiqué Hugues Bousiges, par voie de communiqué ce jour. Ce matin, le chauffard était passé devant un magistrat du Parquet, puis devant le juge des libertés et de la détention qui l'a placé sous contrôle judiciaire.

Rappelons qu’en 2010, l’alcool, comme les produits stupéfiants sont en cause dans près de 50 % des accidents de la route.

Ce drame constitue le premier accident mortel que connaît le Gard depuis le début de l’année sur son réseau routier.

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité