ActualitésPolémique.

GARD : LA FUTURE ACQUISITION D’UN HÔTEL AU PONT-DU-GARD CRÉE DÉJÀ LA POLÉMIQUE

À peine l’attaque en règle envers la majorité de Damien Alary était envoyée par Laurent Burgoa, dans un communiqué daté de jeudi 19 janvier, que, le lendemain, le président du conseil général du Gard répondait à propos de la probable acquisition de l’Hôtel du Vieux Moulin au Pont-du-Gard, dont les futurs-ex-propriétaires doivent signer un compromis de vente avant le 31 janvier 2012.

Il s’agit d’une acquisition qui fera l’objet de la prochaine séance du conseil général (à huis-clôt) en commission permanente (composée de l’ensemble des élus gardois de l’assemblée) lundi 23 janvier 2012. La décision est donc en attente de délibération.

Il n’empêche que Laurent Burgoa anticipe déjà. Dans son communiqué, il prétend que ce rendez-vous « […] compte une seule question. Elle prévoit l’acquisition de l’Hôtel du Vieux Moulin au Pont du Gard et des parcelles attenantes pour un montant de 3 420 000 euros.

Si l’on peut comprendre l’achat des terrains nus dans une zone naturelle classée avec des crédits spécifiques venant de l’affectation du Produit de la part Départementale de la Taxe d’Aménagement (PDTA) à hauteur de 64 808 euros pour des terrains nus d’une superficie de 12 000 m², on peut être plus dubitatif quant à l’acquisition des locaux vétustes de l’Hôtel du Vieux Moulin pour un montant de 3,3 millions d’euros ».

Le conseiller général (Ump) du 4e canton de Nîmes (adjoint au maire de Nîmes) se demande : « ce dossier est-il prioritaire pour un département dont le chômage est supérieur à la moyenne nationale, en raison de la politique départementale du Conseil Général qui préfère maintenir malheureusement certains de nos concitoyens dans la précarité en augmentant régulièrement les impôts ? »

Le président du département, Damien Alary, ne manque pas de répondre à l’élu de l’opposition par voie de communiqué (daté du 20 janvier), à ce qu’il qualifie de « mauvaise foi politicienne » :

«Je rappelle à Monsieur Burgoa, qu’en tant que conseiller général et élu républicain, il devrait savoir que cet investissement a déjà été inscrit et voté par l’ensemble des conseillers généraux au budget primitif 2012 : ce n’est pas une enveloppe supplémentaire mais une affectation.

De plus les conseillers généraux et les maires concernés de son groupe politique soutiennent l’acquisition de ce bien.

Avec cet investissement, nous portons l’ambition de préserver le site et son harmonie tout en maîtrisant sa destination. Nous conjuguons ainsi l’intérêt patrimonial et l’intérêt économique. Il serait bon pour Monsieur Burgoa de réviser sa vision à courte vue. Au bal des déclarations politiciennes, si je devais attribuer un prix dans la catégorie « mauvaise foi » : il aurait le premier !» [Fin de citation]

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité