Faits DiversFaits divers.

ALÈS : UN COUPLE ARRÉTÉ POUR RÉBELLION ET OUTRAGE

Un homme et une femme se sont rendus coupables d’outrage, rébellion, et violences sur agents de la force publique lundi 23 janvier, dans l’après-midi, dans le Parc du Colombier, « haut-lieu » de trafic de cannabis. Lors d’un banal contrôle des agents de la brigade anti criminalité d’Alès sur un individu, deux autres (un homme et une femme) sont intervenus pour s’interférer, en vociférant. Les policiers n’arrivant à calmer les deux individus, connus des forces de police et de la justice, une interpellation pour outrage est alors engagée, puis pour rébellion. En effet, les agents de police ont dû user de la force pour les emmener en garde à vue.

L’affaire ne s’arrête pas là puisque l’un des deux interpellés, l’homme, au cours de sa garde à vue, a refusé de retourner dans sa cellule, prétextant que les policiers ne voulaient pas qu’il fume une cigarette dans les locaux (ce qui est pourtant interdit par la loi). Une nouvelle fois, les forces de l’ordre ont dû user de la force physique pour faire entendre raison au gardé à vue. Mais celui-ci a porté des coups aux fonctionnaires de police, avant que ceux-ci ne le maîtrisent. Ce mardi matin, les deux individus ont été présentés au magistrat de permanence, à l’issue de leur garde à vue, qui a décidé de les envoyer en prison d’ici à leur jugement prévu dans le courant du mois de février.

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité