A la uneActualité générale.Actualités

CCI DE NÎMES, ÉLECTIONS : ÉRIC GIRAUDIER A AUSSI PRÉSENTÉ SA LISTE

Photo © objectifgard.com / MA

Après la présentation de la liste d’Henry Douais pour les prochaines élections de la CCI de Nîmes-Uzès-Bagnols-Le Vigan, c’était au tour de l’ex-président, et candidat du Medef, Eric Giraudier, de présenter sa liste, dans une salle du Bar Le Napoléon, à Nîmes mardi 24 janvier.

Alors que le document délivré par la préfecture était posé en évidence face à l’auditoire venu en conférence de presse, en fin de matinée, Eric Giraudier donne le ton, et annonce : « la liste présentée ce matin en préfecture est une liste sérieuse », il ajoutera ensuite, « une liste solide, qui s’appuie sur toutes les composantes d’une équipe qui veut travailler pour l’intérêt général, et qui est représentative », étant donné que la liste des 50 élus présentés regroupe diverses tailles d’entreprises, type de métiers et de territoires. L’ex-président de la CCI de Nîmes précise qu’il aura une exigence : « une assiduité totale de la part des élus » qui siègeront à l’assemblée générale.

Entrant déjà dans la polémique, Eric Giraudier précise qu’il « ne faut pas faire de démagogie », puis il tente de répondre à la critique concernant la parité « homme-femme » qui compose sa liste, et souligne la présence des trois femmes, nouvelles candidates qui l’entourent : Caroline Davin (pour le collège Industrie), Stéphanie Clémente (conseillère technique) et Séverine Rodier Hollebecq (pour le collège des Services, et qui était sur la liste d’Henry Douais en 2010). Précisons que l’on compte 14 femmes dans la liste de candidats membres élus proposé par M. Giraudier, sur les 50 inscrits.

Faute de programme,  puisque l’autorisation de propagande interviendra dès le 2 février 2012, Eric Giraudier a voulu rétablir « la vérité » pour se différencier de son concurrent, Henry Douais, évoquant le consensus de son équipe qui a agi durant 11 mois pour dit-il « toutes les entreprises », les TPE, les PME, le commerce. « Je crois que personne n’a le privilège des TPE, et encore moins ceux qui ont été pendant 11 ans aux responsabilités », se référant aux mandats passés du représentant de la liste CGPME, qui était adjoint au maire, élu à la CCI et membre du bureau. « Je laisserai les entreprises questionner sur le bilan ». Il en profite pour mettre en exergue ses actions durant les 11 derniers mois (alerte commerce, la mise en place des assises du commerce, l’obtention de ressources exceptionnelles à verser sur le commerce…). Il ajoute qu’il s’adresse à toutes les entreprises (grandes ou petites) et qu’il « faut dépasser les clivages et proposer une logique systémique, pour intéresser les électeurs ». A ce propos, M. Giraudier continue à lancer l’estocade : deux listes s’affronteraient et développeraient deux logiques différentes, l’une, la sienne, défendrait « une logique économique » et liée à la société civile, son adversaire, « une logique politique ».

Photo © objectifgard.com / MA

Eric Giraudier a précisé durant la présentation de sa liste que hormis certains élus qui avaient « laissé leurs place », les personnes en poste « restent en place » [membres associés et conseillers techniques nommés en 2011]. Cependant, un élargissement s’opère avec l’arrivée de nouveaux candidats qui rejoignaient cette nouvelle liste. On compte 10 nouveaux noms pour les candidats élus, 5 sur les 14 membres associés, et 4 pour les conseillers techniques qui apportent une expertise spécifique et participent aux groupes de travail. Au total, 95 personnes ont rejoint la liste Giraudier (avec les 14 membres associés et les 31 conseillers techniques).

Concernant la faible participation aux élections consulaires, l’ex-président de la CCI a souligné que l’on avait compté « 20 à 25 % de participation » en 2010, et que pour un scrutin uninominal à un tour, ce n’était pas négligeable, et que, de plus, ces entrepreneurs électeurs représentaient « plus de deux tiers des salariés et plus de 80 % du chiffre d’affaire » à eux seuls sur tout le territoire couvert par la chambre. Il ajoute que « plus vous avez une réelle activité, plus vous votez » à ces élections.

 

Six personnes étaient présentes autour de M. Giraudier pour cette présentation de liste pour les élections à la CCI de Nîmes-Uzès-Bagnols-Le Vigan :

- Caroline Davin, TPE de pose de carrelage, décoration à Cabrières (« Caro Davin »), nouvelle candidate collège « Industrie » ;

- David Mélenchon, petite entreprise à Redessan (« Gamada »), déjà sur la liste Giraudier en 2010 collège « Industrie » ;

- Séverine Rodier Hollebecq , TPE à Nîmes, agence immobilière et entreprise de conseil de gestion d’entreprise, nouvelle candidate, précédemment sur la liste d’H. Douais, collège « Service » ;

- Jean-Michel Baud, TPE dans la communication à Nîmes (« Atoocom »), collège »Service » (suppléant à la CCI Régionale) ;

- Christian Ciscar, TPE informatique à Nîmes (« ICM »), nouveau candidat collège « Commerce » ;

- Stéphanie Clémente, vice-présidente de l’association Nîmes Pour Tous, et représentant la branche « petits commerces », commerçante d’une boutique en centre-ville de Nîmes (Stefil), nouvelle candidate (conseillère technique).

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité