ActualitésPolémique.

ALÈS : JBD SOUTENU POUR LA SAUVEGARDE DE SA SECTION « IPM »

À l’heure où les réductions d’effectifs et les fermetures de classes sont légions, il y a des formations qui semblent davantage promises à une heureuse issue, même si rien ne semble acquis pour le bassin alésien qui défend actuellement ses deux lycées pilotes Jean-Baptiste Dumas (« JBD »), et Jacques Prévert (de Saint-Christol-lès-Alès).

Depuis la conférence de presse organisée avec élus, professeurs, élèves et parents d’élèves du 20 janvier dernier, à Alès, les élus de tous bords se sont mobilisés, d’après Zahia Meklat, professeur, responsable du SNES-FSU du lycée JBD, au nom de l'intersyndicale des lycées Dumas et Prévert.

"18 postes seront supprimés à la rentrée prochaine"

Une lettre de soutien a été envoyée au ministre Luc Chatel, par J-M Suau, vice-président du conseil général du Gard (élu Front de Gauche à Alès Ouest. De même, Max Roustan, député-maire d’Alès s’est dit opposé à la fermeture des sections industrielles du bassin alésien, la marque de fabrique de JBD, qui, avec ses 1984 élèves comptabilisés l’année dernière, compte des filières générales, technologiques, mais aussi une section d’enseignement professionnelle, le Premier magistrat et parlementaire devrait agir auprès du recteur d’académie et de Luc Chatel. En l’espèce, en plus de la question des réductions d’effectifs que combattent les professeurs - « 18 postes seront supprimés à la rentrée prochaine, soit 20 % de l’ensemble des suppressions de postes dans les lycées du Gard », d’après Zahia Meklat – il faut ajouter la fermeture de son BTS « Industrialisation des Produits Mécaniques » (IPM), considéré comme une filière d’excellence dans la région. C’est cette section qui emporte le soutien de l’ensemble des élus, au niveau de la ville, du département et de la région.  Mme Meklat garde donc « bon espoir » sur ce point.
Mercredi 1er février 2012, à 9h30, une délégation composée de professeurs des deux lycées  JBD et Prévert (qui ne formaient qu’un seul établissement il y a de cela trois ans) se rendra à l’hôtel de Région, et sera entendue par Jacques Cresta (vice-président à la région, chargé de l’éducation et des lycées), accompagné de Jacques Verdier (également vice-président de Région) et Nelly Frontanau (conseillère régionale, et membre des conseils d’administration des lycées JBD et Prévert).

A noter que l’intersyndicale des deux lycées a demandé un rendez-vous auprès du recteur d’académie de Montpellier. Une requête laissée sans réponse à ce jour, même si « quelques propositions seraient en discussion au rectorat » d’après Zahia Meklat, concernant la fermeture du BTS IPM.

Infos Plus :

Tout sur la section STS IPM : ici.

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité