A la uneActualité générale.Actualités

GARD, CARTE SCOLAIRE 2012 : ON S’ACHEMINE VERS 32 FERMETURES DE CLASSES

Photo © objectifgard.com / MA

Suite à la CDEN de jeudi 2 février, qui s’est déroulée dès 15H30 pour s’achever tard le soir, nous avons appris de sources syndicales, que pour l’ensemble du Gard, pour la rentrée 2012, 32 fermetures de classes ont été proposées pour 30 ouvertures. L’ensemble des syndicats de parents d’élèves et d’enseignants avaient demandé 15 ouvertures de plus. Cela a été refusé par l’inspection académique, au vu des contraintes ministérielles.

A noter, que les négociations ont abouti à minimiser l’impact, qui aurait pu être plus grave pour l’effectif au sein des classes. Au départ, durant la réunion technique de lundi 30 janvier, l’inspection académique avait proposé 40 fermetures de classes, pour 30 ouvertures sur le département.

Alain Perrod (représentant le syndicat FSU du Gard, et directeur d’école à Alès) ne se dit pas pour autant « satisfait » : « 500 élèves de plus vont être accueillis dans les écoles (du Gard), sans classes supplémentaires. Les taux d’encadrement se dégrade, et la qualité de l’enseignement avec. De plus, comme on supprime des enseignants des Rased (Réseaux d'Aides Spécialisées aux Élèves en Difficulté), et qu’il n’y en aura plus que 25 au total, et uniquement dans des établissements spécialisés, les instituteurs devront parfois faire face à 30 élèves, avec pour certains un besoin d’attention particulière ».

Un risque aussi d’après l’instituteur et représentant syndical « que les parents soient dans l’obligation de se tourner vers une assistance extérieure [orthophoniste etc.] », chose qui n’est pas accessible à tous (présence d’un professionnel à une distance raisonnable notamment).

Pour les cas particuliers, avant même la publication, lundi prochain, de la liste officielle des fermetures et ouvertures de classes sur le Gard, par l’inspection d’académie, on sait déjà que Pont-des-Charrettes a de nouveau un sursis pour la rentrée prochaine. En effet, après un an, et un chiffrage plus fiable que cette année (d’après le syndicat FSU présent durant la CDEN), l’avenir de l’école sera de nouveau discuté.

De même, pour Molière-Cavaillac : pas de fermeture, pour 2012, du fait du respect de la charte de l’offre des services publics en milieu rural (qui date de 2006), et qui réclame une présence de services publics dans les zones dites « rurales ». Pour la forme, il aurait fallu « qu’un courrier d’ordre administratif soit envoyé un an à l’avance, ce qui n’a pas été fait », d’après Alain Perrod cette année, ce qui repousse également l’échéance potentielle à une fermeture éventuelle en 2013/2014.

Photo © objectifgard.com / MA

De nombreux élus étaient présents devant les grilles de la préfecture du Gard jeudi 2 février (une petite dizaine, tantôt affublé de leur écharpe d’élu, tantôt en civil), dont le maire de Molière, Roland Canayer. Ceux qui se sont mobilisés parmi lesquels les parents d’élèves, ont exprimé ce vendredi 3 février leur satisfaction suite à cette bonne nouvelle qui attend son officialisation par l’inspection d’académie : « cette mobilisation des quinze derniers jours n’aura pas été vaine. Occupation de l’école, tractage, signatures de pétition, opérations 'escargot', ou encore relation presse auront été des moments forts sur le chemin de cette victoire », disent-ils.

Une année compliquée pour les parents d’élèves et les professeurs des écoles, avec des négociations qui ne s’arrêtent pas là. D’après M. Perrod (FSU), "le calendrier électoral a accéléré les choses. C’est bien trop tôt en janvier pour juger des prochains effectifs". D’ici à la prochaine commission technique d’ajustement, qui aura lieu en septembre 2012, d’autres réalités seraient susceptibles d’impacter sur la prochaine rentrée (flux migratoire...).

Enfin, les syndicats soulignent que l’on « retire plus facilement les maîtres E et maîtres G – des Rased – parce qu’ils n’ont pas de classes attitrées, et que cela ne se voit pas autant » [que pour les instituteurs dits « classiques »].

Etiquette

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité