A la uneSports Gard

FRANCE / PAYS-BAS : PETITE LEÇON DE FOOT AU FÉMININ AUX COSTIÈRES, MERCREDI 15 FÉVRIER

Ophélie Meilleroux, Kelly Gadea, Marie-Laure Delie et Bruno Bini, le sélectionneur de l'équipe de France Féminine. Photo DR/S.Ma

Qu'on se le dise, mercredi 15 février, l'équipe de France Féminine affrontera sur les terres gardoises, les Pays-Bas. L'occasion de connaître un petit peu mieux ces "femmes et non ces filles" comme aime à dire Bruno Bini, leur sélectionneur, qui avaient atteint les quarts de finale du Championnat d'Europe en 2009 en Finlande et la demi-finale de la Coupe du Monde en 2011 en Allemagne. Faisant nettement mieux que leurs homologues masculins en 2010 en Afrique du Sud. Ce n'était pas trop compliqué, certes !

Bruno Bini, accompagné d'une partie de son staff, a donc convié la presse locale, samedi 4 février, à une conférence dans le prestigieux Hôtel L'Impérator à Nîmes. Bon nombre de journalistes ont répondu "présent". Ce qui fait rejaillir un douloureux souvenir de la mémoire de Bruno Bini. "En 2009, avec le staff, nous avions organisé une conférence de presse d'avant match à l'occasion de la Coupe de l'UEFA. Une seule journaliste est venue, c'était la pigiste du site UEFA.com, qui était obligée d'être là. Je vous assure que ça a été un grand moment de solitude." Mais ça, c'est de l'histoire ancienne, c'était le temps où l'on ignorait tout de l'équipe de France Féminine, le temps où même la Fédération Française de Football, classait "Les Bleues" après l'équipe espoirs dans son organigramme, le temps où aucune chaîne de télévision ne voulait retransmettre leurs matches, le temps où il n'y avait ni kinésithérapeute, ni coordinateur, ni rédacteur et technicien dans le staff de l'équipe. Tout cela a bien changé, grâce à la qualité de jeu de ces femmes sur le terrain. Eh oui, la reconnaissance, les joueuses l'ont obtenu à la sueur de leur maillot.

Mais la notoriété ne leur font pas tourner la tête. On s'étonnerait d'ailleurs qu'un jour elles arrivent dans un stade, les écouteurs sur les oreilles et le regard sévère. Non, elles, ce qu'elles veulent, "c'est donner du plaisir aux spectateurs. Faire découvrir notre jeu" lance timidement Ophélie Meilleroux, 28 ans, défenseur en équipe de France et au Montpellier Hérault SC. Elle était d'ailleurs accompagnée de la gardoise Kelly Gadea (Objectif Gard dressera son portrait dimanche 12 février) et  Marie-Laure Delie, des camarades de jeu sur le terrain montpelliérain  et en équipe de France. Accessibles, ces jeunes femmes le sont. Elles ne boudent jamais un petite séance d'autographes. Avis aux amateurs, sachez que chaque entraînement de l'équipe est ouvert au public. Rendez-vous donc lundi 13 février à 16 heures, ainsi que le mardi 14 février à 16h30 au stade de Vergèze.

Un match de préparation

"Les Bleues" joueront donc mercredi 15 février au Stade des Costières face aux Pays-Bas. "Une équipe que nous devons redouter car même si elles sont à la 14ème place du classement FIFA -- la France est 6ème -- à chaque fois que nous les avons rencontrées, elles nous ont tenu en échec" lance le sélectionneur. Et si cette rencontre est annoncée comme étant un match préparatoire pour les Jeux Olympiques de Londres 2012, "les filles n'ont que les J.O en tête, c'est notre première qualification" s'amuse Bruno Bini, il est avant tout une préparation pour les éliminatoires de l'Euro 2013 en Suède. La France affrontera l’Écosse le 31 mars et le Pays de Galles le 4 avril prochain. "Le J.O, on y pensera après, le tirage aura lieu le 24 avril."

En direct sur Direct 8

Pour ceux qui ne pourrait pas se déplacer au Stade des Costières à Nimes, sachez que la chaîne TNT Direct 8 retransmettra en direct le match France / Pays-Bas à 20h50. Direct 8 suit assidument les joueuses nationales. "Il y a deux ans, nous avions signé un contrat de 4 ans pour la diffusion de trois matches officiels par saison. Nous sommes revenus sur le contrat à la demande de la chaîne pour diffuser 15 matchs officiels et amicaux par saison" se gargarise le sélectionneur ajoutant que chaque match serait suivi par un million de téléspectateurs. Pourvu que ça dure.

France / Pays-Bas au Stade des Costières à Nîmes le mercredi 15 février 2012 à 20h50, www.fff.fr (réservation sur internet et retrait au stade)
Points de vente des réseaux France Billet et Ticketnet. Prix des places catégorie 1 : 20 €, catégorie 2 : 15 €, catégorie 3 : 10 €, catégorie 4 : 5 €.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité