A la uneEconomieEconomie.

ALÈS : EMPLOI ET TOURISME FERAIENT BON MÉNAGE

Jeudi 9 février 2012, à la CCIT Alès Cévennes (Chambre de Commerce et d'Industrie Territoriale), s’est tenue une journée dédiée à l’emploi et au tourisme en Pays Cévennes à destination des professionnels du tourisme.

Il était question d’offrir un accompagnement adapté aux besoins des structures en termes de formation et de recrutement en s’appuyant sur tous les acteurs et les outils proposés par le Pays Cévennes en direction de l’emploi.

Etaient présents pour l’occasion et pour lancer la journée d’échange : Max Roustan, Député-maire d’Alès et président de la Maison de l’Emploi, Jean-Pierre de Faria, vice-président de la CCIT Alès-Cévennes et Christophe Marx, Sous-préfet d’Alès.

Lors de cette journée les résultats d’une étude menée en novembre 2011 par la Maison de l’Emploi du Grand Alès ont été présentés. Cette étude qui a été réalisée dans le cadre de l’Observatoire Partenarial Alès Cévennes a permis de sonder 283 structures touristiques (hors restauration) sur le territoire du Pays Cévennes, ce qui représente : des structures d’hébergements (Camping, Gîtes, Hôtels…), des sites et musées, des activités touristiques, des institutionnels, des artisans d’art.

On apprend notamment grâce à cette étude que, sur le Pays Cévennes,  1.322.338 nuitées ont été enregistrées en 2011, soit 1.200 structures d’hébergements pour 30.200 lits touristiques (1/3 du total des lits proposés dans le Gard).

En termes de structures représentées, qui réponde à cette demande :

- 87 % est composé de gîtes et autres hébergement,

- 9 % de campings et aires naturelles,

- 4 % d’hôtels.

A propos du profil des dirigeants des structures touristiques, on apprend (toujours par la même étude sur le Pays Cévennes) que 20 % des dirigeants ont entre 5 et 9 ans d’expérience. Cela monte à 24 ans d’expérience en moyenne pour les dirigeants des sites et musées. Par ailleurs, 54 % des conjoints participent à l’activité de la structure : 67 % pour les hôtels, 58 % pour les gîtes, 56 % pour l’agritourisme, 17 % pour les sites et musées.

Concernant les salariés, on estime à 1.705 emplois, dont 1.044 emplois salariés sur le Pays Cévennes dans le secteur du tourisme. Et 56 % des structures enquêtées n’ont pas mis en place de politique de rémunération particulière, 32 % proposent une rémunération supérieure au minimum conventionnel, 23 % octroient des primes exceptionnelles et 11 % proposent des avantages divers (véhicule, logement, mutuelle…).

Des difficultés de recrutement

Grâce à cette étude menée en novembre 2012 par le cabinet d’études AID Observatoire, on apprend que 14 % des structures (hors gîtes) font face à des difficultés de recrutement (surtout dans l’entretien et la cuisine), pour les hôtels, les campings, les site et musées en priorité. Et 87 % des structures qui embauchent régulièrement des salariés ont des projets de recrutement pour la saison 2012.

Un révélateur important également : le besoin de formation. Les activités touristiques sont peu propices à la formation alors que le secteur génère de l’emploi. Parmi les causes de ce manque, on trouve : l’âge trop élevé, la structure trop récente, l’emploi saisonnier de deux mois seulement ou la structure trop petite.

Pour communiquer et commercialiser les offres dans le secteur du tourisme, 36 % des acteurs interrogés disposent d’un outil de réservation en ligne et 59 % d’un site Internet. Pour les institutionnel, on monte à 100 % équipé de site web, pour les campings, 78 %, pour les gîtes 39 %.

L’importance du classement des Cévennes au patrimoine mondial

Enfin, le récent classement au Patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco des Causses et Cévennes a-t-il un impact pour les acteurs du secteur ?

D’après l’étude sur le Pays Cévennes, il est considéré comme un axe de développement majeur de la destination pour 71 % des acteurs du tourisme. Il apparaît comme « important » pour 28 % d’entre eux, « très important » pour 17 % et « moyennement important » pour 26 %.

Par ailleurs, trois ateliers autour du recrutement et des stands conseil ont été proposés lors de cette journée consacrée à l’emploi dans le tourisme en Pays Cévennes : « Les outils pour mieux recruter », « Sécuriser son recrutement » et « Les aides au recrutement de Pôle Emploi ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité