Actualité générale.Actualités

GARD : IDENTIFIER LES CHEVAUX DE TRAIT AVEC DES BOUCLES D’OREILLES, C’EST POSSIBLE !

Un nouveau système expérimental d’identification des chevaux est initié depuis 2007, dans certaines régions, sous l’impulsion des Haras nationaux. Les éleveurs de 14 régions Françaises (dont le Languedoc-Roussillon) peuvent identifier leurs chevaux de trait en posant des boucles auriculaires. Comme le rappelle les Haras Nationaux, « en France, tout équidé doit être identifié et enregistré dans le fichier central de tous les équidés (SIRE) et disposer d’un document d’identification certifiant son identité ». Cette identification apparaît comme une alternative au puçage et destinée aux chevaux de rente.

Pour identifier l’animal, « l’intervention d’un vétérinaire ou d’un agent IFCE (Institut Français du Cheval et de l’Equitation) n’est plus nécessaire », comme nous l’indique Michel Bocquet (responsable de l’identification au Haras National d’Uzès). L’éleveur se procure deux boucles auriculaires par poulain auprès du Système d’information relatif aux équidés (SIRE) et les pose lui-même sur le poulain dans les 8 jours qui suivent la naissance.

Attention, l’identification par boucles auriculaires est réservée aux poulains de trait issus d’une saillie enregistrée. Elle n’est pas autorisée pour l’identification des chevaux d’origine non constatée (ONC).

Photo © DR

Plus de risques d’infections ?

Michel Bocquet reste tout de même méfiant vis-à-vis de ce système du fait du peu de recul que l’on a dans la région. Il nous indique par ailleurs « qu’il y quatre à cinq ans, lorsque le produit a été lancé des éleveurs ont montré des réticences ». Quels inconvénients ? « On constate davantage de risques en termes d’infections par le système des boucles, sans compter les douleurs éventuelles pour l’animal, ce qui peut amener des interventions vétérinaires ensuite »,  d’après M. Bocquet.

C’est cela qui fait que l’identification par boucles auriculaires ne semble pas pour le moment avoir toutes les faveurs des éleveurs. Il y aurait même des régions qui auraient cessé de le pratiquer.

Une solution qui coûterait moins cher

Pourtant, le responsable des identifications à Uzès nous confirme bien que le coût pour une identification par les boucles est moins onéreux pour l’éleveur. En effet, il faut compter 11 à 12 euros TTC pour la boucle par cheval, alors qu’il vous en coutera près de 20 euros pour la puce, sans compter le coût de l’acte vétérinaire nécessaire (passage de la barrière cutanée nécessaire pour l’implantation de puce), qui peut varier entre 30 et 60 euros. Un calcul à faire semble-t-il, si l’on pense aux éventuels soins à apporter si l’application est mal faite au départ avec les boucles.

L’avenir dira donc si nous allons croiser de plus en plus d’équidés affublés de boucles d’oreilles dans les champs environnants, mais il ne sera pas question ici d’artifices pour les sorties nocturnes du samedi soir concernant ces chers destriers.

Infos Pratiques :

Au-delà du 31 mars 2012, les commandes ne pourront plus être prises en compte et la participation du département à l’expérimentation ne pourra être validée.

Le bon de commande est disponible sur demande auprès du Système d’information relatif aux équidés (SIRE), au 0811 90 21 31 (prix d’un appel local) ou par mail à info@haras-nationaux.ifce.fr.

Il doit être renvoyé complété, accompagné du paiement, à : SIRE gestion des boutons auriculaires BP3 19231 ARNAC POMPADOUR cedex.

Les boucles seront alors expédiées rapidement à l’éleveur, assemblées par paires, avec des étiquettes code-barres à coller sur la déclaration de naissance. Il est également possible de commander une pince adaptée, conseillée, pour la pose des boucles.

Etiquette

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité