Faits DiversFaits divers.

BELLEGARDE : UNE BAGARRE ENTRE COMMUNAUTÉS QUI AURAIT PU MAL TOURNER

Une rixe entre deux communautés de Bellegarde, l’une issue des « gens du voyage », l’autre issue de « la communauté magrébine » d’après les gendarmes, ont mobilisé les forces de l’ordre toute l’après-midi de dimanche 11 mars jusqu’au soir. 40 à 50 gendarmes ont été nécessaires pour éviter le drame. En effet la trentaine de personnes qui composaient chacun des deux camps et qui se faisaient face ont fait appel à des armes à feu (quelques coups tirés en l’air) et principalement à des armes de « circonstances » (marteaux, queues de billard…) pour tenter d’en découdre. Il semblerait qu’il s’agisse « d’un contentieux de fonds » entre deux communautés installées à Bellegarde, d’après les militaires. Aucuns blessés ne sont à déplorer. Quelques dégâts matériels tout de même : la vitre brisée d’un bar où les échauffourées ont commencé, ainsi que des véhicules détériorés aux alentours des lieux.

Trois individus ont déjà été placés en garde à vue. Une procédure d’indentification est en cours, et d’autres interpellations pourraient s’ajouter aux premières. A noter que d’après les gendarmes, le maire de Bellegarde se trouvait sur place dimanche durant l’après-midi.

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité