A la uneActualité générale.Actualités

NÎMES : L’ENP DE NÎMES SAIT ACCUEILLIR SES POLICIERS MUNICIPAUX

Photo © objectifgard.com / MA

Ce matin (lundi 12 mars) l’Ecole Nationale de Police (ENP) de Nîmes accueillait 140 élèves policiers municipaux pour entamer ou achever « une formation théorique et pratique d’une durée de 17 semaines, soit l’équivalent de 120 jours » comme nous le rapporte Laurence Sturm du CNFPT, conseillère pédagogique, responsable de la formation des policiers municipaux sur le site de Nîmes. Une formation répartie à 60-70 % en direction du théorique et 30 à 40 % de stages en collectivité, police nationale, municipale et en gendarmerie.

Pourquoi un contingent si important, soit 7 promotions de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur regroupées à l’Ecole Nationale de Police de Nîmes ? La faute à la fermeture programmée du site de l'ENP de Fos sur Mer, où étaient déjà formés une partie de ces policiers municipaux diplômés depuis l’année dernière. Conséquence directe : trois promotions viennent s’ajouter au quatre déjà installées à Nîmes.

Ce lundi matin, l’heure était à l’accueil solennel, juste avant d’entamer la formation à proprement parler sous l’égide de Laurence Sturm, qui a déjà vu passer depuis le mois de janvier dernier quatre promotions de policiers municipaux (d’environ 20 à 30 personnes chacune).

Photo © objectifgard.com / MA

A cette occasion, et avant de partir à Marseille pour des obligations liées à sa fonction, c’est le commissaire divisionnaire Henry Castets, directeur de l’ENP de Nîmes et directeur interrégional au recrutement et à la formation, qui a joué le jeu de « la bienvenue » aux recrues, qui profiteront des installations (salles, logistique, hébergement…) des 140 élèves, rattaché au corps des agents territoriaux.

Durant son discours, M. Castets a d’ailleurs souligné, sur fonds de « comportement citoyen », que l’école avait déjà pour habitude d’accueillir d’autres contingents parmi les forces de l’ordre : « 250 gendarmes comme réservistes, des CRS en formation… Un « melting pot» qui permet un enrichissement », mais il suppose une certaine discipline prévient-il.

« plus de 200 espèces d’arbres […] toutes les essences de la région »

C’est pourquoi, en guise de bienvenue, le commissaire divisionnaire rappelle des règles du « vivre ensemble » sur ce site qui est « un des plus importants d’Europe » : espace fumeur, tri sélectif... Le directeur du site a même rappelé que l’ENP avait repris et développé les deux parcours de l’arboretum créé par les militaires, installés sur les lieux précédemment : « plus de 200 espèces d’arbres, qui offre un parcours où l’on retrouve toutes les essences de la région ». On projette même l’installation d’un moyen de ressource en électricité « propre », grâce à 8.000 m² de photovoltaïque.

Un vrai petit paradis, qui n’empêche pas d’avoir moins d’attrait que le site de Fos-sur-Mer pour Bertrand, un des policiers municipaux en formation, qui, après réussite du concours, a postulé à la municipalité de Toulon, y est entré le 1er juin 2011, pour entamer sa formation six mois après. Il faut dire qu’après avoir suivi la quasi-moitié de sa formation dans les Bouches-du-Rhône (déjà 7 semaines sur 17 accomplies), « même si tout se passe bien », le déménagement ne l’enchantait pas. Côté contenu, il est clair que « le sport et les techniques d’intervention » on les faveurs de Bertrand, même s’il sait que les cours de droit, d’apprentissage du règlement sont « indispensables »à sa formation.

Photo © objectifgard.com / MA

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité