A la uneActualité générale.Actualités

NÎMES : L’ENP DE NÎMES SAIT ACCUEILLIR SES POLICIERS MUNICIPAUX

Photo © objectifgard.com / MA

Ce matin (lundi 12 mars) l’Ecole Nationale de Police (ENP) de Nîmes accueillait 140 élèves policiers municipaux pour entamer ou achever « une formation théorique et pratique d’une durée de 17 semaines, soit l’équivalent de 120 jours » comme nous le rapporte Laurence Sturm du CNFPT, conseillère pédagogique, responsable de la formation des policiers municipaux sur le site de Nîmes. Une formation répartie à 60-70 % en direction du théorique et 30 à 40 % de stages en collectivité, police nationale, municipale et en gendarmerie.

Pourquoi un contingent si important, soit 7 promotions de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur regroupées à l’Ecole Nationale de Police de Nîmes ? La faute à la fermeture programmée du site de l'ENP de Fos sur Mer, où étaient déjà formés une partie de ces policiers municipaux diplômés depuis l’année dernière. Conséquence directe : trois promotions viennent s’ajouter au quatre déjà installées à Nîmes.

Ce lundi matin, l’heure était à l’accueil solennel, juste avant d’entamer la formation à proprement parler sous l’égide de Laurence Sturm, qui a déjà vu passer depuis le mois de janvier dernier quatre promotions de policiers municipaux (d’environ 20 à 30 personnes chacune).

Photo © objectifgard.com / MA

A cette occasion, et avant de partir à Marseille pour des obligations liées à sa fonction, c’est le commissaire divisionnaire Henry Castets, directeur de l’ENP de Nîmes et directeur interrégional au recrutement et à la formation, qui a joué le jeu de « la bienvenue » aux recrues, qui profiteront des installations (salles, logistique, hébergement…) des 140 élèves, rattaché au corps des agents territoriaux.

Durant son discours, M. Castets a d’ailleurs souligné, sur fonds de « comportement citoyen », que l’école avait déjà pour habitude d’accueillir d’autres contingents parmi les forces de l’ordre : « 250 gendarmes comme réservistes, des CRS en formation… Un « melting pot» qui permet un enrichissement », mais il suppose une certaine discipline prévient-il.

« plus de 200 espèces d’arbres […] toutes les essences de la région »

C’est pourquoi, en guise de bienvenue, le commissaire divisionnaire rappelle des règles du « vivre ensemble » sur ce site qui est « un des plus importants d’Europe » : espace fumeur, tri sélectif... Le directeur du site a même rappelé que l’ENP avait repris et développé les deux parcours de l’arboretum créé par les militaires, installés sur les lieux précédemment : « plus de 200 espèces d’arbres, qui offre un parcours où l’on retrouve toutes les essences de la région ». On projette même l’installation d’un moyen de ressource en électricité « propre », grâce à 8.000 m² de photovoltaïque.

Un vrai petit paradis, qui n’empêche pas d’avoir moins d’attrait que le site de Fos-sur-Mer pour Bertrand, un des policiers municipaux en formation, qui, après réussite du concours, a postulé à la municipalité de Toulon, y est entré le 1er juin 2011, pour entamer sa formation six mois après. Il faut dire qu’après avoir suivi la quasi-moitié de sa formation dans les Bouches-du-Rhône (déjà 7 semaines sur 17 accomplies), « même si tout se passe bien », le déménagement ne l’enchantait pas. Côté contenu, il est clair que « le sport et les techniques d’intervention » on les faveurs de Bertrand, même s’il sait que les cours de droit, d’apprentissage du règlement sont « indispensables »à sa formation.

Photo © objectifgard.com / MA

Etiquette

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité