Faits DiversFaits divers.

NÎMES : 300 personnes sur le camp militaire des Garrigues pour une free party

Une free party se serait tenue la nuit dernière sur le terrain militaire des Garrigues situé à Nîmes, entre la route d’Uzès et la route d’Alès. C’est en tous cas la poursuite de cette manifestation que les gendarmes ont constaté vers 8h00 ce dimanche matin, lorsqu’ils sont venus déloger environ 300 personnes et une centaine de véhicules installés sur place. Après avoir demandé aux organisateurs de couper la musique dans un premier temps, le camion transportant la « sono » a quitté les lieux aux alentours de 13h00, d’après les militaires. Et vers 15h30, il ne restait plus que 50 personnes et une trentaine de véhicules. Les organisateurs nettoyaient les lieux en fin d’après-midi. Il n’y aurait pas eu de dégâts, néanmoins, les gendarmes devraient faire une nouvelle reconnaissance dans la soirée.

1 commentaire sur “NÎMES : 300 personnes sur le camp militaire des Garrigues pour une free party”

  1. C’est hallucinant d’avoir laissé ces gens nous empêcher de dormir à plusieurs kilomètres de là !
    ça fait des années que ça dure !
    Dès que les beaux jours reviennent ou pendant les longs week ends.
    Mais là ce week end on a battu des records de volume sonore…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité