A la uneActualité générale.Actualités

GARD : Jean Denat, « VRP de luxe » pour l’offre estivale EDGARD…

Jean Denat (vice-président du conseil général du Gard), offres estivales EDGARD - Photo © objectifgard.com / MA

Quoi de mieux qu’un soleil rayonnant pour annoncer, dira-t-on du côté du département, la nouvelle offre estivale du réseau de transport EDGARD, dans les jardins de l’Hôtel Mouret, à Nîmes, avec, dans le rôle de « l’ambassadeur » du réseau, Jean Denat, le « Monsieur Transport » du président du département, Damien Alary, (vice-président du Conseil général, délégué aux Infrastructures et aux déplacements).

Après avoir fait état, dans le détail, des nouveautés des horaires et des lignes de bus Edgard pour l’été, l’élu du canton de Vauvert n’a pu esquiver les polémiques récentes autour de la sécurité dans les transports en commun gardois, suite à quelques échauffourées relatés dans les rubriques « faits divers » de la presse locale : « Il faut de la concertation sur les questions de transport et sortir des clivages politiciens. Il faut que les gens puissent se déplacer dans de bonnes conditions et traiter, en l’occurrence, les voyous comme des voyous, c’est tout. On ne relâchera pas l’effort ».

La réussite d’Edgard, d’après Jean Denat, ne serait autre que le résultat d’une volonté : « la qualité ». L’élu gardois évoque l’époque où a été voté « le schéma routier ». Le public consulté aurait confirmé que son attente principale se portait sur « le bon niveau de service », et pas de manière aussi forte sur le respect des horaires de départ et d’arrivée.

Les nouveautés de l’été 2012

Présentation de l'offre estivale du réseau EDGARD par Jean Denat - Hôtel Edouard Mouret, Nîmes - Photo © objectifgard.com / MA

6 nouvelles offres de juillet à août

Dans le Gard Rhodanien, les lignes B20, B23 et B24 desserviront Avignon et Montclus à partir de Bagnols-Sur-Cèze, mais aussi le site de l’Aven d’Orgnac (du lundi au dimanche), dont les départs et arrivées seront calés sur les horaires des visites. Et justement, sur les flyers, que le public trouvera aux points de ventes de billets habituels, office de tourisme ou autres prestataires, il découvrira les suggestions de campings, sites à visiter etc., placés tout au long du circuit emprunté par la ligne de bus.

En Uzège, la ligne E52 fait son apparition et reliera Nîmes à Saint-Quentin-la-Poterie. Uzès, « 2e ville en termes de fréquence, après Nîmes », précise Jean Denat.

En Cévennes, la ligne CR P5 permettra de rallier Valleraugue et le Mont Aigoual à partir du Vigan. En Camargue, la ligne P2 offrira la possibilité de rejoindre Les Saintes-Maries-de-la-Mer, à partir du Grau-du-Roi.

5 lignes réadaptées pour les deux mois de l’été

La ligne Edgard Nîmes-le Grau-du-Roi fonctionnera du lundi au vendredi et passera le relais au TER (« à 1 euro ») le week-end. Le trajet, très fréquenté par les salariés entre Nîmes et Lunel conservera les mêmes horaires durant l’été. Afin de rejoindre le Cirque de Navacelle, classé par l’Unesco, à partir du Vigan, une course supplémentaire sera proposée, à partir de la ligne CR P5. Pour découvrir La Vaunage, 3 allers/retours par jour seront proposés entre Nîmes et Souvignargues. De là, il sera possible de rejoindre la mer, avec la ligne Sommières-Le Grau-du-Roi, qui obtient un arrêt supplémentaire à proximité du village de vacances du Mas Olliou à Calvisson.

A noter que vous pourrez profiter de 23 idées de balades suggérés dans les 11 flyers, conçus avec une cinquantaine de prestataires qui proposent des réductions sur présentation de votre titre de transport. Parmi les sites proposés : « Paysage de l’oignon doux des Cévennes », un produit dont M. Denat précise que c’est « l’un des rares dont on peut vivre : le produit agricole qui a le plus de valeur ajoutée à l’hectare », dit-il, en bon ambassadeur. On trouve aussi « la vigne des terroirs gardois » (oeno-tourisme  au départ de Chusclan ou de Laudun).

Porte vélos - Bus Edgard - Photo / D.R.

Deux expérimentations

Sur deux lignes (B22 et B23) qui desservent le Gard Rhodanien (Avignon-Bagnols-Pont-Saint-Esprit), une expérimentation doit permettre à ceux qui souhaitent profiter des voies vertes, de transporter leur vélo grâce à des « râteliers », placé à l’arrière du car (5 portes vélos par car).

Par ailleurs, dans le cadre notamment de la loi sur l’accessibilité prévue à l’horizon 2015, une ligne « handi/plage » sera dédiée aux personnes à mobilité réduite, utilisant un fauteuil roulant. Cette ligne expérimentale sera effective du 16 juillet au 17 août, et fonctionnera du lundi au vendredi, avec deux départs de la gare routière de Nîmes. Il faudra de préférence réserver 48h avant, via la plate-forme Edgard (tél. : 0 810 33 42 813). Jean Denat a précisé sur ce point que, « pour 1,5 euros, la personne en fauteuil roulant pourra voyager avec son accompagnateur ». Il ajoute : « On fera le point à la fin de l’été sur cette opération ». Des expérimentations qui pourraient donc se prolonger en régime normal.

Chiffres

15.000, c’est le coût supplémentaire, en euros, dévolu à l’offre estivale Edgard

Alors qu’il y a trois ans, lorsque l’offre Edgard a été lancée, on comptait 280.000 voyageurs par an, en 2011, ils sont 1,2 millions de voyageurs à avoir circulé sur le réseau de transport départemental (soit 4 fois plus), et le prestataire parle déjà d’une hausse de + 17 % de fréquentation depuis le début de cette année 2012.

4 ans : c’est la moyenne d’âge des véhicules Edgard

420 cars composent le réseau de transport du département.

Etiquette

1 commentaire sur “GARD : Jean Denat, « VRP de luxe » pour l’offre estivale EDGARD…”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité