Actualité générale.ActualitésPolémique.

CCI DE NÎMES : Douais-Giraudier… Le Combat continue !

Henry Douais (président de la CCI de Nîmes (CGPME) - Photo © objectifgard.com / MA

Alors qu’Eric Giraudier, ancien président de la CCI de Nîmes dénonçait la semaine dernière des éventuels agissements au profit « d’intérêts particuliers » du côté de la chambre consulaire, aujourd’hui tenue par son meilleur ennemi depuis deux scrutins : Henry Douais, ce dernier a répondu par voie de presse, dans les colonnes de nos confrères de la Gazette de Nîmes, publiée ce jeudi, sur les reproches de celui qui était à la tête de la CCI entre 2010 et 2011, avant l’annulation de son élection.

Un litige judiciaire, avec des coûts de procédure longs pour la CCI font manifestement l’objet des griefs prononcés par Eric Giraudier à son successeur, qui répond notamment que lui et son équipe « ont pris une décision de saine gestion des deniers publics par le recours à une transaction diligentée par [ses avocats] ». Un litige désormais soldé qui aurait eu comme objectif de limiter l’impact budgétaire d’une procédure qui courait devant plusieurs juridictions.

Eric Giraudier, président de la CCI de Nîmes (2010-2011-CGPME) - Photo © objectifgard.com / MA

M. Giraudier soulèverait par ailleurs une forme de favoritisme impliquée par l’embauche d’un ancien maire d’une commune gardoise pour accomplir des missions au sein de la CCI, à laquelle répond M. Douais : « aucune embauche n’a été formalisée à ce jour ». Ce dernier argue également de l’importance « stratégique » de la création de cette nouvelle mission en vue des « enjeux de développement économique poursuivis par la CCI sur la base de ses missions régaliennes ». D’autre part, l’ancien élu visé n’aurait « jamais été condamné pour favoritisme », soutient Henry Douais.

Quoi qu’il en soit, après les batailles électorales en 2010 puis en 2011, puis la dernière annulation de scrutin, de nouvelles batailles d’ordre judiciaires pourraient se poursuivre entre les deux camps Giraudier-Douais, comme nous l’annoncions déjà il y a deux mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité