EconomieEconomie.

LANGUEDOC-ROUSSILLON : Bon maintien du chiffre d’affaires des professionnels du tourisme, en 2011, grâce aux campings et à la restauration

En 2011, le chiffre d'affaires des professionnels du tourisme du Languedoc-Roussillon s'est maintenu par rapport à son niveau de 2010. Toutefois, le bilan est nuancé selon les activités touristiques : les campings affichent les plus fortes augmentations grâce à une fréquentation record au cours de l'été. L'activité de la restauration suit la tendance positive amorcée au second semestre 2010. En revanche, dans l'hôtellerie, l'activité s'est plutôt stabilisée en 2011.

En Languedoc-Roussillon, le chiffre d'affaires des activités à vocation touristique a augmenté de + 1,7 % sur l'ensemble de l'année 2011. Cette progression est toutefois moins importante qu'en 2010, année durant laquelle elle avait atteint un très bon niveau : + 4,3 %. En début d'année, les résultats de l'activité ont légèrement progressé, avant de marquer un coup d'arrêt au mois de mai (- 0,6 %), caractérisé par l'absence exceptionnelle de « ponts ». De ce fait, le nombre de nuitées du début de saison estivale a diminué de - 11 % dans les hôtels et de - 30 % dans les campings, par rapport à mai 2010. En revanche, au mois de juin, le chiffre d'affaires des professionnels du tourisme a été meilleur que celui de l'année passée en raison des week-ends de l'Ascension et de Pentecôte (+ 1,2 %). L'activité de juillet, portée par une excellente fréquentation et par une hausse générale des prix dans le secteur, a affiché une augmentation de + 0,5 %.

La deuxième partie de la saison estivale a été moins bonne. Comparé à 2010, le chiffre d'affaires a reculé en août (- 0,7 %) ainsi qu'en septembre 2011 (- 0,4 %). Pour août, la fréquentation touristique a été inférieure à celle de 2010, et les prix ont moins augmenté en 2011.

L'activité a ensuite progressé en fin d'année. La météo favorable a contribué à une bonne fréquentation, ainsi qu'à la hausse du chiffre d'affaires du tourisme aux mois d'octobre et de décembre.

 

Camping : une activité florissante

En 2011, les gestionnaires de campings ont bénéficié d'une activité florissante. Leur chiffre d'affaires a augmenté de + 5,7 % par rapport à 2010. Les bons résultats économiques de l'hôtellerie de plein air s'expliquent par une fréquentation touristique exceptionnelle au cours de la saison. Durant l'été, + 5,4 % de nuitées ont été enregistrées dans la région, principalement en juin et juillet : la fréquentation a augmenté respectivement de + 35 % et de + 5 %. L'adaptation de l'offre d'hébergement par la montée en gamme, réalisée par les professionnels du camping, a séduit une clientèle en recherche de confort et de services. Elle a aussi favorisé un allongement de la saison lors des week-ends de printemps et d'automne. Aussi, l'activité des campings pour l'arrière saison a-t-elle été en hausse par rapport à l'année précédente.

 

Hôtellerie : un chiffre d'affaires plutôt stable

Les mauvais résultats constatés en fin d'année 2010 se sont prolongés au début de 2011. Bien que l'activité ait été soutenue au mois de juin (+ 1,2 %), cela n'a pas suffi à compenser le reste de la saison estivale. Les reculs d'activité constatés en août (- 0,6 %) et en septembre (- 0,5 %) sont imputables à une baisse de fréquentation, d'une part, et à une diminution générale des prix dans le secteur, d'autre part. Un regain d'activité s'est toutefois fait sentir au mois de décembre (+ 0,4 %). Au final, l'année 2011 s'est soldée par une faible diminution, de - 0,3 %, par rapport à l'année précédente.

 

Restauration : une augmentation modérée de l'activité

Sur l'ensemble de l'année 2011, le chiffre d'affaires de la restauration traditionnelle a progressé de + 1,6 %. Prolongeant la tendance de la fin d'année 2010, l'activité de la restauration a augmenté au cours du premier semestre 2011. Seul le mois de mai s'est caractérisé par un chiffre d'affaires en baisse, les effets calendaires défavorables ayant fortement impacté l'activité des restaurants. En revanche, la forte fréquentation touristique au cours de l'été a bénéficié à la restauration, dont le chiffre d'affaires progresse de + 0,9 %. Comme dans les autres activités touristiques, une légère augmentation a été constatée en fin d'année 2011.

 

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité