A la unePolitique

NÎMES 2014 Jean-Paul Boré, candidat… Pour l’intérêt général!

Jean-Paul Boré, porte-parole de l'association Tous Pour Nîmes.

Ancien membre du PCF, vice-président du Conseil Régional et porte-parole de l'association Tous Pour Nîmes, Jean-Paul Boré tente depuis plus d'un an de fédérer autour de sa structure les Nîmois et de les faire réfléchir à un projet pour leur ville. Dans le viseur 2014. Si les responsabilités municipales "n'effraient pas" Jean-Paul Boré, ce dernier assure vouloir  d'abord "faire gagner la gauche".

Objectifgard : Vous avez lancé l'association Tous pour Nîmes, aujourd'hui où en êtes-vous ? 

J-P.B : Le 17 décembre nous avons présenté 4 pages de condensé de travaux qui reflète les deux ans d'activité de notre association. Ils visent à repenser la ville sur plusieurs décennies… Jusqu'à 2030. En octobre nous avons réparti les gens dans les commissions. Aujourd'hui nous travaillons, pour présenter en juin prochain un projet.

Nous voulons fédérer le maximum de personnes. Nous espérons êtres des milliers...

O.G : Des milliers? En un an et demi vous avez réuni 300 personnes. Le pari n'est pas trop ambitieux ? 

J-P.B : Vous savez, 300 personnes qui ont des amis, de la famille, ça peut faire beaucoup. Et, chose importante : l'adhésion n'est pas obligatoire pour intégrer les commissions. Mais j'ai aussi envi de vous dire, comme disait le Cid : "Nous partîmes cinq cents, mais par un prompt renfort. Nous nous vîmes trois mille en arrivant au port".

Quelles sont les premières solutions que vous avez trouvées ? 

J-P.B : Le temps des solutions n'est pas encore venu. Nous sommes toujours dans la réflexion. Nous avons 7 commissions : N°1, l'avenir de la ville ; N°2, la sécurité ; N°3, La vie sociale ; N°4 La jeunesse ; N°5, la culture et tauromachie ; N°6 le sport et N°7, les finances !

O.G : Avec cette association, vous vous positionnez clairement pour 2014. On dit, par ici, par là, que vous pensez à la mairie... Alors est-ce que vous en avez envie ?

J-P.B : "On" est un pronom menteur ! Je ne me suis pas déclaré candidat pour la mairie. Mais une chose est certaine. Si on veut garder la même majorité au Conseil général et Régional, avec la diminution des cantons à venir, il faut gagner Nîmes !  2014-2017, ça va très vite. Et une fois que le coût est parti, il est parti !

O.G : La majorité de gauche, socialiste ? 

J-P.B : Heu… Non. Ce n'est pas une question de parti.

O.G : Oui, mais vous êtes quand même à gauche. Ancien membre du PCF, vous critiquez le bilan de Jean-Paul Fournier… Donc c'est la gauche que vous voulez faire gagner !

J-P.B : Bon, je ne suis pas à droite ! Oui, je veux faire gagner la gauche. Et si vous me posez la question, est-ce que je me sens capable d'être maire, la réponse est oui.

O.G : Mais ce n'est pas ma question, est-ce que cela vous tente d'être maire ? Est-ce que vous en avez envie ?  

J-P.B : … Oui, mais ça ne dépend pas que de moi. Vous savez, j'aurai pu être député à plusieurs reprises. J'ai refusé. Il faut que ça vienne des gens. Je ne suis pas de ceux qui lèvent le doigt. Je ferai tout pour faire gagner la gauche, pour que mon aventure gagne. Nous allons dire que je suis candidat pour l'intérêt général, si vous tenez à tout prix que je sois candiat pour quelques chose.

O.G : Que pense Damien Alary, déclaré candidat pour 2014, de votre initiative ? Il ne voit pas cela comme une concurrence, une menace ?

Au premier plan, Damien Alary, président du Conseil Général, lors de l'inauguration d'une plaque commémorative à la mémoire des 50 enfants juifs déportés de Nîmes et du Gard

J-P.B : Absolument pas. Il me soutient. Il m'a d'ailleurs envoyé un message le 17 octobre, lors de notre réunion à l'Atria.

O.G : Vous êtes parti du PCF… Vous n'êtes plus encarté. Vous pensez à prendre une carte dans un autre parti… Le parti socialiste ? Etant donné que vous vous entendez bien avec Mr Alary ? (sourire)

J-P.B : Non. J'ai la carte de Tous pour Nîmes et de toutes les autres associations militantes auxquelles j'appartient, ça me suffit !

Propos recueillis par Coralie Mollaret

coralie.mollaret@objectifgard.com

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Articles similaires

9 commentaires

  1. « faire gagner la gauche »…

    pourquoi faire, tant la gauche ressemble à la droite que ce soit à l’Elysée, à Matignon ou place de la mairie à Nîmes ?
    Echec sur toute la ligne concernant l’emploi, la sécurité, les finances publiques…de FLORANGE à JALLATTE en passant par les SALINS, les « PILPA » et bien d’autres encore ce n’est que trahison des salariés, de la jeunesse, des retraités.
    Pourquoi cette gauche PRO-Union Européenne qui ne sert que les intérêts des marchés financiers au détriment des peuples ferait elle ici ce qu’elle ne fait pas ailleurs ?
    Tous pour Nîmes n’est qu’une structure de plus pour noyer le poisson et porter avec d’autres la même politique.

    PS) j’ai assisté à la très émouvante inauguration d’une plaque commémorative à la mémoire des 50 enfants juifs déportés de Nîmes et du Gard.
    Ce que je lis, entends, constate de la part d’une certaine « gauche » sent très fort l’antisionnisme. Là encore, certains pêchent en eaux troubles par électoralisme.

  2. Ne vous y méprenez pas ! Tous pour Nimes est une association citoyenne qui souhaite renverser les codes et procédures habituelles des partis politiques intéressés que par une chose : le pouvoir !
    Ce projet consiste à faire participer les nimoises et les nimois à la construction de l’avenir de leur ville. Parce-que Nîmes le vaut bien ! Parce-que Nîmes dispose d’une multitude d’atouts considérables…Parce-que Nîmes ne brille pas à l’échelle Internationale alors qu’elle offre un patrimoine à faire palir le monde entier…Parce-qu’aujourd’hui Nîmes ne fait que dans le luisant et le très cher. Belle avenue Feuchère, splendide avenue Jean Jaurès, magnifique Esplanade…Quelle attractivité ! Vous la cherchez…Le leimotiv de l’équipe municipale actuelle : Les promoteurs. Drôle de bilan et pauvre ambition pour l’avenir de Nîmes. Jean-Paul Boré mais aussi toutes celles et ceux qui l’accompagnent,incarnent une véritable transformation de la société, plus humaine, plus solidaire, plus culturelle, plus plurielle…Il y a au moins une chose que l’on ne peut pas reprocher à TPNA, c’est l’intention ! Nous verrons le résultat…

  3. Merci SAMUD de votre réflexion à laquelle j’adhère.
    Je ne connait pas Monsieur Boré personnellement. En revanche, comme certains citoyens lambda de notre ville Nîmes, je m’intéresse aux affaires de la commune et celles de notre Région.
    Et puis la curiosité de voir le personnage m’a amenée à participer à quelques rencontres.
    Je ne suis pas adhérente de TPNA, je ne suis pas non plus à gauche, je défends les Valeurs de la République.
    Néanmoins, je trouve les interventions et la prise de position de M Boré concernant les Salins du Midi, la Verrerie du Languedoc et sa lutte auprès des Handicapés montrent l’intégrité digne d’un homme politique et la véracité de sa parole. D’autant plus qu’il n’a jamais nié ses convictions.
    Il propose une démarche foncièrement novatrice et une méthode de travail Hors Cadre.
    Je lui souhaite de rester Solide à toute épreuve, courageux, énergique et de continuer à me convaincre que d’autres lignes de conduite sont possible en Politique.

  4. Vous broyer l’accoutumance en politique.
    Vous dérogez à toutes les règles et vous prenez l’initiative de la concertation, de la tractation et de ce qu’on appelle la démocratie participative afin d’élaborer, en amont, un programme avec le plus grand nombre possible des nimois et des nimoises etc…. Mais enfin Monsieur Boré, vous savez bien que tout fonctionne avec un Appareil qui dirige, oriente, dicte,négocie avec les autres, impose les personnes et voir même le programme à la dernière minute. Et ne me dites pas que vous croyez heurter toutes les stratégies des partis politiques et réformer les manoeuvres….
    Je connais votre courage, votre loyauté et votre exactitude. Je vous vois à toutes les cérémonies du 11 nov et bien évidemment à toutes les autres, Vous vous êtes là en connaissance de cause et non pas d’une manière politicienne. Je connais votre combat pour que les morts restent vivants dans notre mémoire.
    Je n’ai jamais partagé les méthodes de votre ex-parti politique. Vous, au moins, vous êtes fidèle à vous-même.
    Bon Courage…

    1. Cher Monsieur. Merci pour vos encouragements. J’espère être digne de votre confiance en pensant à la mémoire de tous ceux que nous honorons à chacune de nos rencontres. Je vous souhaite cher Monsieur, une très bonne année 2013 et vous invite bien volontiers le 17 janvier prochain à l’ATRIA où je présenterai mes vœux.
      Bonnes fêtes
      Jean Paul Boré

  5. Abdel
    le 30déc 2012
    Cher Camarade,je te connais très bien ,on a besoin de vos idées , principes et convictions ;tu es L’homme de confiance et a qui on comptera pour 2014,je suis , ma familles et mes amis avec toi et reçoit,cher camarade toutes nos soutiens et nos meilleures et sincères vœux « très bonne fêtes » et bonne et heureuse année 2013 qui sera un passerelle solide au municipale 2014.comptons sur vous Jean Paul

  6. Bonjour Lorsque que vous passez au stade Marcel Rouviere de Nîmes le samedi 15 mars au matin avec un camion remplis de vos affiches, il serait plus convenable de mettre la Marseillaise plutôt que des musiques orientales au volume élevé avec les vitres baissées. Nous sommes encore en France.
    Cordialement

    1. les habitants de ces quartiers ne sont pas dupes. Ce n’est certainement pas en essayant de les flatter avec ce genre d’artifice ridicule qu’il convaincra. Une très grande majorité de ces habitants est Française et le revendique. Elle en a assez de ces éternels renvois à son origine, sa couleur, sa religion.
      Le FN-Bleumarine developpe une politique de rassemblement de tous les Français. Point !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité