Actualité générale.Actualités

JOB DATING Le public au RDV pour le 6ème forum de l’emploi à Uzès

 

Ca bouchonne dans les allées du 6ème forum pour l'emploi, qui se tient aujourd'hui à la salle polyvalente d'Uzès, rue de l'évêché. Une opération d'envergure, pour ce petit territoire qui ne compte pas d'agence pôle emploi (les usagers uzètiens étant obligés de se déplacer à Nîmes), lancée par 6 partenaires : le service animation jeunesse de la Ville d’Uzès, le point information jeunesse de la Maison des jeunes et de la culture (MJC d’Uzès), le Pôle emploi de Nîmes, la Mission locale des jeunes (MLJ), le Point info services à domicile du Gard (PISDG) et le Relais emploi de l’Uzège en partenariat avec France Bleu Gard Lozère.

36 employeurs (entreprises d'aide à la personne, dans le secteur de l'hôtellerie et de la restauration, de l'agriculture, ou des assurances…) sont présents. L'année dernière, le forum avait attiré 789 jeunes et de moins jeunes… Il faut dire qu'aujourd'hui, ils sont beaucoup plus à enchainer les entretiens ! "Si une entreprise voulait venir au forum, la condition était qu'elle ait des offres à proposer", explique Catherine Guillaume, adjointe du directeur de pôle emploi Nîmes Garrigues.

Jean-Luc Chapon, maire d'Uzès.

Muni d'une dizaine de CV, Benoit, 52 ans, retraité de la police nationale, cherche un emploi pour "s'occuper", mais aussi arrondir ses fins de mois, qui peuvent s'avérer difficiles... Aux cotés de son ami, Sabine, ils parcours le salon. "Il y a beaucoup de monde, les locaux sont exigus (…) Mais c'est interressant, les gens sont conviviaux, vous accueillent.. Et ça sert aussi pour prendre quelques contacts", explique Benoit, qui recherche un emploi dans le secteur du service à la personne.

"C'est plus sympa de le faire avec un ami… On est moins stressé", reconnait Sabine, 47 ans, d'Ardèche, qui recherche un CDI dans la filière agroalimentaire.  Désireuse de revenir dans sa ville d'origine,Uzès, elle a passé plusieurs petits entretiens. "Si je devais faire juste une remarque, c'est que parfois on ne connait pas le secteur de l'entreprise, le nom de l'enseigne étant trop abstrait. Et parfois le poste à pourvoir et les compétences ne sont pas vraiment indiqués". Clopin-clopant, nos deux compères se motivent, dans un contexte économique moribond où le chômage a encore cru de 1,2% en février dans la région du Languedoc-Roussillon.

Coralie Mollaret

coralie.mollaret@objectifgard.com

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité