Actualité générale.ActualitésEconomieEconomie.

ALÈS L’industrie en flagrant délit de séduction

Merlin Gerin Schneider Electric a ouvert quatre fois ses portes au public en trois jours. Photo DR/RM

"Hier, on a été visiter SNR et ce matin on vient chez Merlin Gerin" (Schneider Electric, ndlr) expliquent Tarik et Christophe. "On a vu dans le journal que l'on pouvait visiter les entreprises alors on vient, avec un CV dans les poches". Forte motivation chez ces deux jeunes que l'on retrouve également dans le groupe de l'AFPA, formés en EMSA (Electriciens de maintenance en systèmes automatisés) et TMI (Techniciens de maintenance industrielle) et un groupe composé d'une quinzaine de jeunes venus dans le cadre de leur formation à l'Ecole de la 2ème chance .

Une visite sur le site de Merlin Gerin Schneider Electric  qui est à l'image de cette "Semaine de l'industrie" dont la volonté affichée (voir ici) était de "permettre de revaloriser l'image de l'industrie chez les jeunes et de rappeler la place primordiale qu'elle occupe dans l'économie du bassin à long terme". le parcours de Tarik semble le confirmer. Sorti du Lycée Jean Baptiste Dumas avec un BEP de Comptabilité en poche, "c'était à la mode à l'époque", il va vite se réorienter vers un BEP en électrotechnique en apprentissage sur deux ans. Pressé par  la vie, "il me fallait payer mon appartement, organiser ma vie", Tarik va travailler pendant quatre ans chez Mc Donalds avant de quitter. "J'ai pris un congé individuel de formation et j'ai obtenu avec l'Afpa mon diplôme de soudeur avec deux qualifications. Depuis j'ai bossé en intérim, mais  je n'ai pas encore assez d'expérience dans la branche me dit-on. Comme j'ai toujours mon BEP d'électrotechnique, je viens voir ce qui se passe ici."  Sorti également avec un BTS comptabilité du Lycée Jean Baptiste Dumas, Christophe s'est lui aussi réorienté dans l'industrie en postulant dans le bâtiment d'intérieur.  Après "deux années passées dans le secteur de la menuiserie alu et six années dans une boîte de flexibles", Christophe vient lui aussi se renseigner sur les opportunités que pourrait lui offrir l'industrie.

Raphaël MOTTE

raphael.motte@objectifgard.com

 

 

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité