A la uneActualité générale.ActualitésActualités Gard.Polémique.

HUMEUR Lorsque le sentiment triomphe du symbole !

N’y a-t-il aucune limite à l’ignominie ? Tout porte, hélas, à le redouter à la vue de la vidéo intitulée « Les nazis ont changé de nom », envoyée ces jours derniers à plusieurs personnes gravitant dans le milieu taurin gardois. Adressé de façon anonyme sur leur mail personnel - et parfois en plusieurs exemplaires - cet envoi établit un odieux parallèle entre les nazis qui exterminèrent des millions de personnes… et les aficionados. Sur l’image de deux corps décharnés, une voix interpelle le destinataire en lui affirmant (excusez du peu !) que son goût pour la tauromachie, l’aurait conduit, en d’autres temps, à s’engager dans les Waffen SS et exterminer sans état d’âme, des millions de juifs, tziganes, homosexuels, francs-maçons… Un amalgame ordurier que nous refusons de relayer en bloquant la vidéo.

S’il n’est pas dans notre propos de contester aux anti-corrida le droit d’exprimer leur point de vue et défendre leurs convictions (notre site d’information leur est d’ailleurs accessible),  il est par contre dans nos prérogatives de nous indigner devant un tel procédé et d’en alerter l’opinion publique. Minable et indécent que de pratiquer de la sorte une forme de terrorisme intellectuel, qui n’honore pas plus ses auteurs que les intérêts qu’ils prétendent défendre ! Plus encore lorsque un avocat patenté de la cause animale utilise le symbole des camps de la mort pour illustrer son propos « contre le groupuscule d’aficionados qui salit la race humaine ».  Ne parlons pas du traumatisme provoqué par ce jugement à l'emporte-pièce parmi les aficionados ayant eu un parent, un ami, exterminé à Dachau, Auschwitz ou Buchenwald ! Indigne et nauséabond.

C’est, certes, injurier le destinataire et sa conscience, mais aussi - sinon surtout -  insulter l’histoire et outrager les millions de victimes de la barbarie nazie. Il est des sentiments qui, jamais ô grand jamais, ne doivent triompher des symboles. Et des millions de morts que les opposants à la corrida ne peuvent s’autoriser à exhumer de leur sanctuaire.

7 réactions sur “HUMEUR Lorsque le sentiment triomphe du symbole !”

  1. Adressé de façon anonyme…
    La moindre des choses serait d’assumer ses convictions.

    J’invite les auteurs à « visiter » le mémorial de la SHOAH lors de leurs sorties Parisiennes pour mieux « comprendre ».
    Le combat anti-corrida est légitime mais il doit rester dans les règles de la décence.
    Il faudrait voir d’arrêter de prendre cette tragédie en otage, en images ou en petites phrases.

  2. Sans armes de destruction massive, j’accepte d’assister à une corrida ainsi que tous les antis j’en suis sûre! Ne dit-on pas que « sans alcool la fête est plus folle » Alors sans torture la corrida… merci de trouver une chute

  3. Surtout je vous prie de ne pas généraliser. La lutte contre la cruauté dans les arènes, dans laquelle je suis engagée depuis 30 ans, n’a rien à voir avec ces extrémistes, capables de tous les excès. En tant que déléguée de l’association espagnole OLGA EDUCA, je suis entièrement solidaire de la plus importante association anti corrida de France: l’Alliance Anticorrida qui a déjà exprimé devant les médias qu’elle se désolidarise de ce genre d’actions violentes remplies d’agressivité, d’insultes du genre « nazi », comme celui qui a reçu un manadier-qui en plus n’a rien à voir avec les corridas!. C’est avec le dialogue et la diplomatie que l’on arrivera à nos fins, comme cela a été le cas en Catalogne (mon pays) en juillet 2010. Il ne faut surtout pas provoquer ni conduire les militants vers des débordements, qui nous ridiculisent, et qui sont contraires à l’éthique de notre mouvement. De toute façon la corrida est condamnée, en Espagne le savent bien : les jeunes se désintéressent totalement.

  4. Encore faut il que ce soit vraiment des anti corridas qui aient posté ces vidéos ….ou bien » d’autres  » personnes voulants attiser les tensions entre anti et pros corridas !!!!

  5. Il est étonnant de votre part que vous releviez cette vidéo alors que cet écrit de février 2013 dont voici le lien : http://bregaorthez.blogspot.fr/2013/02/gentils-nazis.html d’un des adeptes de la corrida n’a fait aucune vague.

    Dans le billet d’humeur de ce blog, l’amalgame est aisé d’autant lorsque l’histoire nous montre que les discours, à ce sujet, des nazis de l’époque n’ont jamais conduit ses gens à la réalisation de leurs dires mais ont simplement cherché à « plaire » au plus grand nombre. Il ne faut pas oublier que les « belles paroles » d’Hitler ont rassemblé beaucoup et trop de personnes (cherchez l’erreur qui gêne toujours à l’heure actuelle). Une seule remarque, l’auteur de ce blog est très imbu de lui-même et ses propos dignes d’un adolescent, si j’en crois son amusement, fait à plusieurs reprises, sur de ridicules jeux de mots sur les noms de personnes.
    Les remarques d’Alain du 21 mai est tout à fait pertinente.

  6. Franchement, il faut être aveugle pour ne pas comprendre que ces grossières actions ne sont pas le fait d’ anti-corridas!
    Comme d’ autres évènements aux origines plus que douteuses( débuts d’ incendies, grafittis, etc..) , les journalistes auraient à gagner en sérieux s’ils vérifiaient le bien-fondé de telles attaques.
    Qui veut noyer son chien l’ accuse de la rage et les anti-corridas sont accusés de tous les maux; curieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité