Actualité générale.Actualités

ALÈS Du jardin au consommateur en passant par les mobiles, l’étrange parcours du centre culturel

DSCF7098
La création des mobiles. Ph. DR/RM

La MNE-RENE 30 a proposé à trois activités qui se déroulent sur le pôle culturel et scientifique de Rochelle à Alès de se retrouver ce mercredi 12 juin pour partager les expériences.

Dans le cadre des « Rencontres de l’Environnement » organisées en partenariat avec le Service Nature de la Ville d’Alès, Isabel Demolder, animatrice de la MNE-RENE 30, propose des ateliers  de création de mobiles à base d’éléments naturels que chacun peut ensuite accrocher dans son jardin ou sur son balcon. Ce soir il était proposé en plus aux parents de visiter le jardin pédagogique. Dans le même temps le rendez-vous du petit marché et de l'Amap avait été avancé (et son installation déplacé jusqu'au jardin) pour permettre l'échange.

Pendant que les enfants terminent de réaliser leurs mobiles, Frédérique Wauquier fait visiter le jardin. "Le service nature m'a laissé carte blanche" dit elle en commentant les installations dans les planches cultivées. Là on trouve l'association Maïs-Courges-Haricots-Verts, plus loin une butte pérenne, puis la parcelle des enfants, une autres ou les pâtissons décorées de bogues de châtaigniers (pour décourager les limaces) poussent à l'ombre des tournesols. "L'idée n'est pas tant de récolter que de récupérer des graines à partager" explique-t-elle, en poursuivant la visite par les petits arbustes et les poiriers "qui souffrent énormément du climat humide cette année".

DSCF7099
La visite du jardin. Ph. DR/RM

Pendant ce temps les producteurs de l'Amap et du petit marché installent, qui les produits sur les tables, qui les cageots de légumes directement sur la pelouse. Les clients de l'Amap viennent y remplir comme chaque mercredi leur panier hebdomadaire avec les légumes de Jean Michel Brest, les œufs de Janick Peyron, le miel de Jean Michel Galifet (en rupture pour le moment), le Pélardon AOC de Lamelouze de Logan Cebria, le fromage (de vache) de Véronika (qui ne vient qu'une semaine sur deux) ou encore le pain d'Iracéma Lumalé de Ribaute les Tavernes.

DSCF7100
L'installation de l'Amap et du Petit marché. Ph. DR/RM

Le deuxième mercredi du mois les paniers peuvent être complétés sur commande avec la venue d'autres producteurs comme Francois Couderc qui propose poulets et pintades, le vin de Luc Villaret ou Sylvain Cerene, le chocolat de Nicolas Marchon ou encore les produits transformés de Luc Brunel...

Et ce mercredi soir, puisque c'est la fête chacun partagera en le pot de l'amitié.

 

Etiquette

1 commentaire sur “ALÈS Du jardin au consommateur en passant par les mobiles, l’étrange parcours du centre culturel”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité